Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

Vendre des services en ligne grâce à Skype et Wengo

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 25/04/2007 - indexel.net
 
LCI_vendre

Les leaders de la téléphonie sur internet adoptent le modèle des numéros surtaxés pour permettre à leurs abonnés de vendre des prestations de conseil par téléphone.

 

Skype et Wengo complèteront-ils bientôt les numéros surtaxés du téléphone ? Tout porte à le croire. En effet, ces deux spécialistes de la téléphonie sur internet proposent depuis peu une place de marché permettant d'entrer en relation téléphonique et visuelle avec un expert. La plate-forme Wengo.fr (précédemment WDeal) est "une place de marché du savoir-faire et des talents sur internet. Les internautes deviennent éditeurs de contenus et de services", explique David Bitton, fondateur de cette filiale de Neuf Cegetel.

Le principe de mise en relation est simple

Wengo affiche déjà un catalogue très large allant de la diseuse de bonne aventure au professionnel d'internet en passant par l'avocat, le fiscaliste, sans oublier les professeurs en tout genres : anglais, maths, etc. Quelque 15 000 clients et 1 000 "experts" (dont 5 % de professionnels) sont déjà inscrits. "Entre la note attribuée à chaque expert par les utilisateurs et la modération réalisée par notre service client, nous mettons tout en oeuvre pour garantir la qualité des services proposés", explique David Bitton. Le principe de mise en relation est simple. Le consommateur sélectionne un service sur le moteur de recherche Wengo.fr grâce aux fiches détaillant chaque service. Un simple clic le met en relation avec l'expert. Contrairement à Skype, "un navigateur équipé du lecteur Flash suffit. Aucun téléphone logiciel n'est nécessaire. L'expérience utilisateur que nous avons créée est unique au monde. Pour la première fois la technologie n'est plus du tout une contrainte", assure David Bitton.

Des tarifs en fonction de la réputation

La durée moyenne des appels est pour l'instant de quinze minutes. Lorsque la session est terminée, le client peut noter l'expert ou le professeur. Les meilleurs pourront ainsi augmenter progressivement leurs tarifs en fonction de la demande et de leur réputation. Côté prix, l'expert est totalement libre de fixer le montant de sa rémunération. Il peut facturer sa prestation avec un coût d'entrée ou à la minute. Le prix s'échelonne de 0 à 5 euros la minute dont 30 % sont reversés à Wengo qui fait office d'intermédiaire.

"Nous développons actuellement un tableau blanc pour les professeurs, un jeu de cartes pour les services de voyance, etc. Et n'importe qui peut créer de nouvelles extensions grâce à nos API. Nous préparons également un service de call-back qui permettra d'accéder aux services depuis une ligne fixe sans payer la communication", indique David Bitton (photo).

La possibilité d'atteindre des clients dans le monde entier

De son côté, Skype vient de lancer Skype Prime qui, selon un communiqué de la filiale d'eBay, donne à ses utilisateurs "la possibilité de gagner de l'argent et d'atteindre des clients potentiels dans le monde entier". Tout un programme... La plate-forme de Skype reprend les principes de Wengo. Les utilisateurs - clients et experts - doivent posséder en sus un compte Paypal (paiement électronique) qui leur permettra de réaliser la transaction financière. Bien entendu, Skype joue sur la masse de ses 171 millions d'utilisateurs dans le monde pour alimenter rapidement son catalogue de services. D'autant que contrairement à Wengo, 30 % de ses clients sont déjà des entreprises. Ici aussi, les experts sont libres de fixer le montant de leur rémunération de 0,40 à 2 euros par minute et 0,40 à 10 euros pour un paiement à l'acte. Comme Wengo, Skype prélève 30 % de commission sur le montant de la transaction.

Les poids lourds du web ne sont pas pressés

Gros point faible de Skype Prime pour le moment : aucun catalogue n'est disponible pour recenser, classer et faciliter la recherche d'un expert dans un domaine particulier. Au mieux, les experts peuvent en effet s'enregistrer sur SkypeFind qui permet d'identifier des commerçants proches de l'utilisateur. En revanche, grâce à son système de plug-ins, Skype peut être enrichi de fonctionnalités avancées : tableau blanc, partage de fichiers, etc. De leur côté, les trois poids lourds du web - Google, Microsoft, et Yahoo - ne semblent pas pressés d'entrer sur ce marché. Skype et Wengo devraient donc prendre une longueur d'avance. D'autant que les professionnels apprécient ces deux services.

"Wengo.fr est pratique pour le suivi de nos formations" explique Cyril Pierre de Geyer (photo), co-fondateur d'Anaska, l'un des spécialistes français de la formation et du conseil en logiciels libres. "Wengo.fr nous a permis de mettre en place sans aucun frais un système de support destiné au suivi de nos clients après leur formation. Nous avons ouvert ce service sur MySQL, PHP, l'ETL Talend et Linux", détaille-t-il.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages