Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Photonique : des connexions internet à plus de 1Gb/s

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 06/07/2011 - indexel.net
 
Photonique-des-connexions-internet-a-1gbs

La Commission européenne finance 13 projets de recherche qui permettront aux 500 millions d’internautes européens de se connecter à l’internet à un débit de plus de 1024 Mb/s.

 

Le développement de la télévision haute définition (HD), de la visioconférence, de la téléprésence, et des terminaux mobiles connectés augmente considérablement les besoins en bande passante. Les dorsales du réseau internet (backbone) risquent donc de saturer à court terme sans un saut technologique. La Commission européenne soutient donc 13 projets de recherche en photonique dont l'objectif est de fournir aux internautes un débit supérieur à 1 Gb/s (soit 1024 Mb/s) d'ici 10 ans.

"Ces technologies pourraient jouer un rôle majeur en répondant pour longtemps aux besoins de l'Europe en matière de communications à haut débit", explique Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, chargée de la stratégie numérique. En d'autres termes, l'objectif est de régler une bonne fois pour toutes les problème de bande passante de l'Europe.

Dotés d'un budget de 22,3 millions d'euros au total, les 13 projets sont regroupés au sein de l'initiative Piano+ qui s'inscrit dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche de la Commission européenne. Cet investissement doit permettre à 500 millions d'Européens – particuliers et entreprises – de disposer d'ici 2020 d'un accès internet ultrarapide.

Cet accès ultrarapide permettra notamment aux entreprises de généraliser les réunions à distance de type vidéoconférence et téléprésence. Même si elle n'aborde pas le sujet, la Commission européenne souhaite également rendre le cloud computing européen plus compétitif. Or, la rapidité et la qualité de la bande passante nécessaire pour relier les centres de données (data centers) aux utilisateurs finaux est un élément différenciant.

D'une durée de deux à trois ans, les 13 projets de recherche portent sur l'amélioration des technologies existantes de fibre optique. L'objectif est d'améliorer l'efficience des infrastructures de fibre optique existantes tout en réduisant leurs coûts d'exploitation, ou, au minimum, sans augmenter le coût du service pour les utilisateurs en bout de chaîne que sont les entreprises et les particuliers.

Parmi les 13 projets retenus, ADDONAS vise à optimiser le routage des informations vers leur destination tout en réduisant de plus de 50 % la facture énergétique totale des opérateurs et des utilisateurs. Le projet Fiber Integrated Termination (FIT) va réduire le coût de fonctionnement du "dernier kilomètre" (liaison entre le réseau de l'opérateur et le domicile). SEPIANet et ALOHA quant à eux devraient accroître l'efficience énergétique et le débit des composants électroniques et optiques permettant des débits de 10 Gb/s et plus.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages