Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Transformez votre SI en cloud privé

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 19/05/2010 - indexel.net
 
Cloud-computing-prive

Alors que les projecteurs sont braqués sur les services de cloud computing d'Amazon, Microsoft ou Google, la plupart des entreprises envisagent plutôt de faire évoluer leur système d'information vers un cloud privé.

 

1. Identifier et préciser les objectifs

Un cloud privé sous-tend une infrastructure et une organisation permettant d'allouer à la demande, aux différents projets, les ressources informatiques qui leur sont nécessaires. Il est question de réduire ces délais à l'échelle de la journée, voire de l'heure, contre plusieurs semaines habituellement. Les coûts sont également réduits car un cloud privé est synonyme de standardisation, d'industrialisation et d'optimisation du taux d'utilisation (les ressources peuvent aussi être rapidement libérées ou ajustées). L'enjeu est également "politique". En effet, si la DSI ne s'engage pas dans cette voie, certains utilisateurs souscriront directement des services de cloud public afin de bénéficier immédiatement de ces avantages.

jean-pierre Ullmo"L'évolution vers un cloud privé permet donc à la DSI d'anticiper ces infidélités qui peuvent poser des problèmes de sécurité et de cohérence avec le système d'information", affirme Jean-Pierre Ullmo (photo), directeur des ventes de la BU virtualisation et services d'automatisation chez CA.

2. Changer le rapport entre DSI et utilisateurs

"Un cloud privé, c'est en premier lieu un engagement contractuel entre l'entité qui fait tourner l'application et celle qui fait tourner le datacenter", explique Sylvain Siou, directeur technique chez VMware. L'entité qui émet la demande – généralement dans le cadre d'un projet métier – définit ses besoins en termes de ressources, de qualité de service et de durée, même si elle peut être ensuite étendue. Les deux parties sont alors liées par des contrats de services et le cas échéant par une refacturation des coûts. Tout le reste : l'organisation et la transformation des infrastructures, découle de ce prémisse.

3. Définir un catalogue de services et une grille tarifaire

Cyril Gobrecht Pour formaliser une telle relation, il s'agit de définir un catalogue de services et une grille tarifaire. "Il est conseillé d'afficher les coûts, même si en final ils ne seront pas facturés", recommande en effet Cyril Gobrecht (photo). Cet aspect représente un important changement culturel et financier car traditionnellement les ressources sont achetées et déployées dans le cadre de chaque projet. "Dans la logique d'un cloud privé, l'investissement est au contraire préalable", ajoute Cyril Gobrecht.

4. Mettre à niveau les infrastructures

Dans un monde parfait, c'est-à-dire sans existant ni contraintes budgétaires, la mise à niveau des infrastructures en vue de construire un cloud privé passe par une migration massive vers l'architecture x86/x64, une standardisation et une virtualisation presque systématique des serveurs, une mutualisation voire une virtualisation du stockage, ainsi qu'une simplification du réseau. Si possible, l'infrastructure sera en outre répartie entre deux sites construits sur le même modèle et interconnectés en très haut débit afin qu'ils puissent être vus comme une seule et vaste ferme de serveurs.

5. Automatiser au maximum les processus d'exploitation

La formalisation des processus d'exploitation, ainsi que leur automatisation, ne sont pas l'apanage d'un cloud privé. Mais une telle démarche doit être poussée le plus loin possible, dans la perspective de configurer et allouer rapidement des ressources. "Il faut parvenir à respecter les contrats de niveau de service (SLA) sans sous-provisionner ni sur-provisionner ces ressources", détaille Jean Pierre Ullmo. Pour autant, l'automatisation est toute relative. "Certains processus sont automatisés, comme la duplication de machines virtuelles, mais l'essentiel des opérations reste piloté par un ingénieur", affirme Christophe Doveil (photo), directeur général d'Ecritel.

6. Déployer un portail de provisioning

Christophe DoveilLe déploiement d'un portail de provisioning en libre-service permettant aux utilisateurs de réserver directement des ressources qui seront allouées sans intervention humaine, doit être vu comme un objectif à moyen terme et ne sera jamais la panacée. "Un dialogue reste nécessaire afin de qualifier les demandes et il s'avère souvent indispensable de réaliser des tests de charges pour dimensionner les machines virtuelles en fonction du type d'application", explique Christophe Doveil (photo). Pour autant, un tel portail permet dans un premier temps d'enregistrer les demandes et de les valider au travers d'un workflow et d'offrir aux utilisateurs une visibilité sur le traitement de leurs demandes en cours. Le déclenchement automatique du processus technique de réservation viendra dans un second temps. Pour construire de tels portails, des produits dédiés sont en train d'émerger, par exemple chez CA, mais il s'agit plus souvent de fonctions ajoutées à des outils de gestion des changements (chez BMC) ou à des produits plus généralistes (chez Microsoft ou VMware).

7. Ouvrir une porte vers le cloud public

Certains projets peuvent avoir besoin ponctuellement d'une quantité importante de ressources, qui n'est pas disponible en interne. La solution consiste à les puiser sur des cloud publics. Toute la difficulté consiste alors à assurer une certaine continuité entre ressources internes et externes, afin d'aboutir à un cloud hybride. Les offres permettant de parvenir à ce stade sont encore rarissimes. Par exemple, le portail de provisioning de CA a fait un pas dans cette direction mais se limite pour l'instant, pour le volet cloud public, à l'offre d'Amazon.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages