Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE, SUR LE TERRAIN

Client léger : 30 % d'économies sur le coût total de possession

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 19/11/2003 - indexel.net
 

Associés au serveur d´application MetaFrame XP Presentation Server de Citrix, les clients légers d´Eizo ont permis à la Chambre de Commerce et d´Industrie de Lyon de réduire son coût total de possession de 30 %.

 

Réparti sur 15 sites, le système d´information de la Chambre de Commerce et d´Industrie (CCI) de Lyon repose aujourd´hui sur un maillage de connexions hauts débits et une architecture à base de clients légers Eizo 531L et 630L. "Nous avons migré vers le client léger car nous avions de plus en plus de mal à maintenir notre architecture client-serveur traditionnelle. A chaque fois qu´un PC tombait en panne il fallait se déplacer et nous perdions une demie journée de travail", explique Albert Levigne, directeur des systèmes d´Information de la CCI de Lyon.

Avec 700 postes à maintenir pour une équipe informatique de cinq personnes, la charge d´administration des PC handicapait la CCI. "D´autant que nous rencontrions des problèmes de distribution des configurations et la gestion de notre bande passante devenait de plus en plus difficile : nos coûts réseaux augmentaient constamment sans permettre de régler durablement les problèmes", précise Albert Levigne.

Deux ans pour tout déployer

La CCI décide en 2000 de migrer ses postes de travail (PC) vers des terminaux légers et des serveurs d´applications MetaFrame XP Presentation Server. "Après avoir testé les principales offres de terminaux légers du marché, seul Eizo proposait des écrans plats et une solution totalement intégrée", se souvient Albert Levigne. La migration de l´ensemble des postes s´est étalée au total sur un peu plus de deux ans.Le choix du serveur d´applications de Citrix a en revanche été plus facile. "Nous connaissions ces solutions pour avoir été parmi les premières entreprises françaises à tester WinFrame", se souvient Albert Levigne. "Pour nous faire la main avec les déploiements, nous avons tout d´abord doté de postes clients ICA les utilisateurs de terminaux passifs 5250. Ils ont ainsi rapidement pu accéder aux solutions de messagerie électronique et de bureautique. Puis, nous avons graduellement migré tous les postes de travail", décrit-il.

30 % de réduction du TCO pour un ROI de quelques mois

Au début, la CCI de Lyon a tenté de faire des économies en associant des clients Citrix ICA à des serveurs Windows NT Terminal Server Edition. Mais après les premiers déploiements, elle fini par se tourner vers une solution 100 % Citrix. "En 2002, nous avons décidé de généraliser l´architecture ICA, afin de bénéficier sur tous les postes de travail des possibilités de la plate-forme Citrix : confort d´exploitation et amélioration de l´administration, liberté de choix du client en particulier pour les utilisateurs mobiles, centralisation des impressions, etc. ", explique Albert Levigne.
"Depuis que nous sommes passés en architecture clients légers notre informatique est bien plus efficace et nous avons pu diminuer nos coûts télécoms. Les postes de travail sont désormais toujours performants et nos techniciens bien plus disponibles. Nos utilisateurs apprécient particulièrement de disposer en permanence d´un poste de travail à jour", se réjouit Albert Levigne. La CCI de Lyon estime qu´elle économise aujourd´hui 30 % sur le coût total de possession (TCO) de ses postes de travail, avec un retour sur investissement (ROI) de quelques mois. "Si nous avions dû maintenir la même architecture en mode client-serveur nous aurions besoin de trois fois plus de personnel", conclut le DSI.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages