Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6623.6567 0.3477   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE, SUR LE TERRAIN

DCS Fleet fait dialoguer ses applications de travail collaboratif via l'EAI

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Catherine Nohra-China le 31/08/2004 - indexel.net
 

Spécialisée dans la location longue durée de véhicules, Debis Car Fleet a couplé intégration d'applications et workflow pour assurer le dialogue et l'interopérabilité de ses applications collaboratives en environnement Web.

 

La communication entre des applications disparates est une problématique presque aussi ancienne que l'implantation de l'informatique dans les entreprises. L'approche EAI (Enterprise Application Integration) permet avant tout de systématiser, centraliser et rationaliser un dialogue de haut niveau entre les applications, sans pour autant complexifier leur maintenance. C'est l'objectif recherché par l'entreprise de location de véhicules Debis Car Fleet lorsqu'elle retient le middleware SonicMQ de Progress Sotware. "Notre système d'information repose sur des applications collaboratives de tarification, de gestion de flotte. Autant d'applications qui doivent dialoguer ensemble pour être mises à disposition de nos collaborateurs en intranet et de nos prestataires en extranet", témoigne Cristoph Thomas, responsable informatique.

Des motivations financières

 

Une problématique d'intégration qui se complexifie du fait de l'utilisation de plusieurs plates-formes d'exploitation : Windows NT pour l'application front office de tarification, Linux en back office pour l'application de gestion de flotte Car Systems. "Nous aurions pu développer en interne des interfaces inter applicatives combinées à un système traditionnel d'échanges de données. Mais pour des raisons financières, de rapidité de mise en oeuvre et surtout d'homogénéité, nous avons opté pour une solution EAI couplée à du workflow". Une approche qui n'est par ailleurs pas tout à fait nouvelle au niveau du groupe Debis déjà utilisateur du middleware asynchrone MQSeries d'IBM.

 

Des échanges inter applications normalisés XML

 

"Compte tenu de l'hétérogénéité de l'environnement informatique existant, le serveur de messages Internet Progress SonicMQ s'est avéré la solution la plus souple et la plus évolutive", estime Cristoph Thomas. Développé entièrement en Java, il permet d'assurer la communication et l'interopérabilité des applications, mais surtout d'être utilisé pour l'intégration d'applications BtoB via l'extranet de la société. La mise en oeuvre de cette solution s'est réalisée en partenariat avec les consultants de Progress Software et l'éditeur du progiciel de gestion de flotte Car Systems. Passées les phases d'audit des environnements techniques, de validation des connexions avec le middleware et de prototypage, le département informatique effectue le déploiement à grande échelle du middleware sur l'ensemble de ses applicatifs.

 

L'architecture EAI retenue repose sur la création de brokers à trois niveaux, sur le serveur Windows NT de tarification, sur le serveur Linux de production et sur le serveur Internet, qui fait office de client HTTP pour la transmission de message extra entreprise. Tous les échanges inter applications s'appuient par ailleurs sur la norme d'échange XML (Extended Mark up Langage) comme l'explique le responsable informatique. "Nous avons choisi de systématiser la production d'états XML, pour l'import et l'export de messages au niveau back office. Ces messages XML sont traités par un générateur de reports pour publication directe sur le Web. D'une manière générale, dès qu'il y a matière à exporter ou importer de l'information, on utilise le middleware".

 

Systématiser l'EAI en environnement Web

 

Pour Debis Car Fleet, l'approche EAI a permis de résoudre certaines contraintes lies à la communication inter applicative. "Cette architecture nous permet avant tout de nous affranchir des problèmes de connexions au niveau matériel, d'assurer la bonne distribution des messages entre les applications et de faire en sorte que chaque interface développée puisse être disponible sur différents systèmes en s'appuyant sur des normes d'échanges standards comme l'XM", précise Cristoph Thomas. Et d'ajouter : "La maintenance applicative est également simplifiée, puisqu'il n'est plus nécessaire de faire appel à  des compétences d'exploitations différentes pour les échanges entre applications".

 

Capacité à gérer des flux inter applicatifs au fil de l'eau, maîtrise des coûts, évolutivité des architectures : l'EAI répond en tous points à l'intégration d'applications hétérogènes au sein du système d'information de Debis Car Fleet, mais aussi vers l'extérieur avec les clients et fournisseurs. "En  environnement extranet, nos partenaires commerciaux peuvent très facilement télécharger des factures XML, effectuer la mise à jour des affectations de véhicules ou changer leurs grilles de tarifications", se félicite le responsable. L'entreprise prévoit d'ailleurs de systématiser cette approche EAI en environnement Web. "Nous sommes en train de finaliser l'interface avec notre solution de gestion de la relation client (Siebel, ndlr) pour que l'information du référentiel client soit directement distribuée sur le middleware via un logiciel de Workflow". A terme, l'objectif est également de s'orienter vers une architecture 100 % EAI, non plus seulement orientée gestion du contenant, mais également adaptée à la gestion du contenu, à l'image des solutions de l'éditeur Sopra.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages