Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE, SUR LE TERRAIN

Grid Computing : une technologie pour les PME aussi

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 26/04/2005 - indexel.net
 

Les technologies de grille informatique (Grid) peuvent aussi répondre à des problèmes de sécurité, de disponibilité et d'évolutivité. C'est du moins l'avis de La France Mutualiste, une PME qui vient de se constituer une "mini-grille" avec la plate-forme d'Oracle.

 

Souvent associées à de grosses infrastructures de calcul, les technologies dites de "Grid Computing" - qui consistent à virtualiser les ressources informatiques de l'entreprise pour optimiser leur utilisation, c'est-à-dire à représenter un ensemble de ressources dispersées et hétérogènes comme un seul et unique "super ordinateur" - sont rarement présentées comme une solution pouvant répondre aux besoins des PME. Pourtant, à travers son expérience, La France Mutualiste, société spécialisée dans la retraite mutualiste des combattants, prouve que le Grid peut aussi être une solution simple pour éviter de surdimensionner ses investissements en matériel. En adoptant les technologies Grid d'Oracle, la société vient en effet de se doter d'une architecture répondant à ses besoins de performance et de sécurité immédiats tout en préservant sa capacité d'évolution pour faire face à un supplément de trafic.

 

Gagner en flexibilité

 

Début 2004, La France Mutualiste envisage en effet d'ouvrir son système d'information à ses partenaires et, pour encaisser ce trafic supplémentaire, décide de revoir son architecture informatique. A cette époque, l'infrastructure technique reposait sur deux serveurs hébergeant Oracle Application Server (serveur d'applications hébergeant les applications métier existantes) et un troisième avec la base de données Oracle 10 g. L'ouverture aux partenaires impliquait un redimensionnement de la capacité à monter en charge. Mais elle supposait également une qualité de service qui ne spolierait pas les 120 utilisateurs internes de la société. La France Mutualiste décide alors de profiter des nouvelles fonctionnalités de Grid de la plate-forme Oracle 10 g pour gagner en flexibilité.

 

Plusieurs machines vues comme une seule

 

"L'avantage du Grid, c'est qu'on peut s'affranchir du matériel. La virtualisation de l'accès aux fichiers, aux applications ou aux données permet de gagner en évolutivité : si j'ai besoin de plus de puissance, il me suffit d'ajouter une nouvelle machine, laquelle ne remet absolument pas en cause le fonctionnement de l'architecture existante", explique François Planas (photo), adjoint au responsable informatique de la France Mutualiste. Pour lui, le Grid est également synonyme de sécurité car si un serveur ne répond pas pour une raison quelconque, un second est toujours là pour prendre la relève et garantir la qualité de service.

 

Un rapport de 1 à 10

 

Réalisé en à peine six mois, le projet est opérationnel dès juillet 2004. Aujourd'hui, La France Mutualiste dispose de quatre serveurs : deux pour les bases de données, deux pour les applications sous la plate-forme Oracle 10 g. Répartis entre deux bâtiments distants afin d'optimiser la sécurité, ces serveurs sont vus comme un système unique par la console d'administration Enterprise Manager, les requêtes étant réparties au mieux des disponibilités de chaque machine. Au passage, la société en a profité pour abandonner l'environnement AIX d'IBM au profit de Linux - RedHat, réalisant ainsi des économies significatives.

 

"Rien que sur la machine, le rapport est de 1 à 10. Et je ne parle même pas des coûts de maintenance !", explique François Planas. Des bénéfices que l'on retrouve également au niveau de l'administration et de la maintenance d'une architecture globale vue comme un seul système nécessitant beaucoup moins de temps qu'autant de systèmes isolés. "Sans compter les gains de 30 % en performance apportés par la version 10 g de la base de données et, surtout, cette nouvelle capacité à réagir à la demande en fonction de la montée en charge de notre activité, ce qui constitue vraiment un atout important pour faire face aux enjeux de notre entreprise", conclut François Planas.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages