Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Le cloud public en liberté conditionnelle

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 04/04/2012 - indexel.net
 
Cloud-public-liberte-conditionnelle

Le cloud public avec souscription en ligne et sans relation directe avec le fournisseur effraie les entreprises. Des acteurs comme IBM, HP, Atos, Orange ou Intrinsec proposent des offres alternatives avec de l’infogérance.

 

Le cloud public pur et dur atteint ses limites

Les offres de cloud public de type Amazon AWS ou même Google App Engine ont inauguré d'étonnantes qualités : souscription en ligne presque instantanée puis mobilisation à la volée de ressources qui sont ensuite payées « à la minute ». Mais elles ont aussi d'importantes contraintes : impossibilité ou difficulté à obtenir un interlocuteur, à négocier les clauses du contrat ou à choisir une localisation des données en France. Sans oublier la faiblesse du support et de l'offre de services (de migration par exemple). Dès lors, l'entreprise peut difficilement envisager de migrer une part significative de son système d'information sur un cloud 100 % public.

Des acteurs traditionnels qui tirent un pont entre cloud et infogérance

daniel-chiossi-OrangeLes acteurs traditionnels de l'infogérance comme IBM, HP ou les français Atos, Orange ou Intrinsec, ont d'abord réagi en lançant des services à mi-chemin entre cloud et infogérance. Ce sont par exemple les offres cloud privé d'Atos, Orange Flexible Computing Private ou HP Enterprise Cloud services. « Orange Business Services déploie une infrastructure dédiée, hébergée dans nos datacenters ou le plus souvent chez le client », explique Daniel Chiossi (photo), directeur marketing stratégique chez Orange Business Services (OBS).

Eventuellement, une partie des ressources matérielles, surtout le stockage, peut être partagée par différents clients. Et la tarification est à l'usage, donc c'est bien celle du cloud public, même si la granularité est généralement mensuelle et si les contrats sont au minimum annuels.

franck-dubray-intrinsecAu-delà de l'infrastructure, le prestataire délivre un ensemble de services d'accompagnement et d'administration. La relation commerciale et la contractualisation, assez complexe, sont réalisées en amont, en face à face. « Ce type d'offre est en fait une brique supplémentaire de l'infogérance », résume Franck Dubray (photo), directeur général d'Intrinsec.

Du cloud public en « liberté surveillée »

Pour autant, ces acteurs ne se contentent pas de distiller une touche de cloud dans l'infogérance. Ils commencent à proposer de véritables offres très mutualisées et accessibles en ligne, en gommant toutefois tout ce qui risque d'effrayer. Il s'agit des offres Orange Flexible Computing Express, IBM SmartCloud Enterprise, Atos Sphere ou HP Cloud Services. Ces offres sont sur bien des points comparables à Amazon Web Services : portail permettant à l'entreprise de réserver des ressources (comme des serveurs virtuels) ou de les supprimer, de déployer des applications, d'augmenter ou réduire la puissance CPU, la mémoire ou l'espace de stockage.

Mais seul HP Cloud Services peut être souscrit directement en ligne, comme Amazon. « Il s'agit d'un service low cost de type Amazon-like », affirme d'ailleurs Philippe Roux, responsable programme datacenters chez HP France. Les autres imposent en amont une relation directe avec le fournisseur. Il est alors possible de négocier certains points du contrat comme la localisation des données, en France ou en Europe.

dominique-lacassagne-IBM« IBM SmartCloud Enterprise est un cloud public mais maîtrisé, dans la mesure où on ne l'ouvre pas à n'importe qui. On veut en face de nous des raisons sociales, des personnes que l'on connaît », détaille Dominique Lacassagne (photo), responsable technique des problématiques de cloud computing pour la division logicielle d'IBM France. La contractualisation peut être longue. « Les discussions et l'établissement du contrat prennent jusqu'à six semaines », précise ainsi Jérôme Brun, vice-président Cloud Services chez Atos. Ensuite, s'il est possible de mobiliser en quelques minutes de nouvelles ressources, la tarification adopte généralement une granularité moins fine que chez Amazon : un mois chez Intrinsec ou Atos, une journée chez Orange.

Des offres moins flexibles mais complétées par une palette de services

Certes moins flexibles, ces offres cloud semi-publiques présentent aussi des avantages. Tout d'abord, la connexion au cloud est possible via Internet mais également via un VPN ou une connexion dédiée. De plus, les prestataires proposent tous une palette de services tels que sauvegarde et archivage, PRA, administration des serveurs ou gestion des utilisateurs et des autorisations, jusqu'à un accompagnement complet.

jerome-brun-Atos« Sur Atos Sphère, toutes les ressources sont managées et nous fournissons des statistiques sur les incidents ou sur le stockage. De plus, l'entreprise qui est déjà cliente chez nous pour l'infogérance conserve un portail unique sur lequel est ajouté un onglet Cloud », précise Jérôme Brun (photo). Chez Intrinsec, cette synthèse entre cloud privé / infogérance et cloud public est totale : dans un cas, ce sont les ingénieurs d'Intrinsec qui ont accès au portail, dans l'autre, le client lui-même à la main sur ce même portail.

Difficile de parler de cloud computing sans citer l'offre de Microsoft Azure. Son cas est un peu à part : c'est au départ une offre purement publique « à la Amazon » mais, comme IBM ou Atos, Microsoft sait nouer une relation directe avec ses clients et proposer un accompagnement complet et personnalisé. De plus, le pont entre cloud privé et infogérance est réalisé aux travers d'accords avec des acteurs comme HP et Atos.

Cinq offres de clouds publics ou semi publics :

Offre cloud public ou semi-public   Fournisseur  Pont avec l'infogérance sur cloud privé    Délai pour obtenir des ressources  Granularité de la tarification 
 HP Cloud Services   HP  HP Enterprise Cloud Services Quelques minutes    La minute
 SmartCloud Enterprise  IBM Offre d'infogérance d'IBM   Quelques minutes  La minute 
 MC2   Intrinsec Plate-forme unique (infogérance et Cloud)   Quelques jours   Le mois 
 Atos Sphere   Atos Offre infogérance d'Atos   Quatre heures   Le mois 
 Flexible Computing Express   Orange Flexible Computing Private   Quelques minutes   La journée 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages