Mardi 17 octobre 2017
NASDAQ : 6623.102 0.979   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Les outils d’orchestration se transforment pour coller au cloud

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 12/10/2011 - indexel.net
 
Transformation-outils-orchestration-cloud

Les outils d'orchestration automatisent des processus d'exploitation. Avec la généralisation de la virtualisation et l'émergence des clouds privés, ils évoluent afin de gérer de bout en bout les demandes des utilisateurs.

 

1. Le chef d'orchestre des infrastructures

"L'outil d'orchestration, c'est ce qui permet de gérer l'enchaînement de tâches d'exploitation, décrites dans des processus et réalisées par des outils ou des opérateurs humains", explique Sylvain Delpy, responsable avant-ventes chez BMC. Exemples de processus : la mise à disposition d'un système sur un serveur, la vérification des prérequis d'un plan de reprise d'activité (PRA), l'ajout de ressources systèmes pour une application ou encore la déclaration des licences. "L'outil d'orchestration peut aussi être mis à profit pour lancer des contrôles sur un ensemble de ressources – réseau, systèmes et base de données – afin de diagnostiquer les causes d'un incident complexe", précise Jean-Pierre Ullmo, directeur des ventes Europe du Sud chez CA. Autre exemple : la gestion d'un processus Itil mixera des workflows d'approbation de demandes de changement et des actions automatisées comme la publication d'applications.

2. Le centre d'une kyrielle de composants d'infrastructure

Pour déclencher les actions, l'outil d'orchestration doit donc à la fois gérer des workflows humains et tirer des liens vers de multiples outils et logiciels d'infrastructure. Depuis quelques années, le principal d'entre eux est l'hyperviseur, par le biais duquel différentes actions sont pilotées : création de machines virtuelles ou de templates (au sens hyperviseur), ajout de mémoire ou de disques.

Jean-Pierre Ullmo CAMais bien d'autres connexions sont utiles : outil de service desk (accès aux tickets de changement et d'incidents), bases de données (accès à inventaire, aux licences, au pool de ressources), job scheduling, outils de télédistribution ou tout simplement, e-mail, SMS ou Excel. "Depuis peu, nous tirons également des ponts vers les ressources stockage et réseau afin d'intégrer la logique de gestion de capacité", complète Jean-Pierre Ullmo (photo).

3. Un maillon essentiel du cloud privé

"Les outils d'orchestration ont été récemment revampés pour coller aux besoins du cloud. Naguère centrés sur l'administration IT, ils vont désormais vers l'utilisateur final afin de lui présenter une informatique à la demande placée sous le concept de cloud privé", constate Hermann Dupré, spécialiste virtualisation chez SCC.

La partie visible, c'est le portail qui publie un catalogue d'applications ou de serveurs virtuels préconfigurés. "À partir de ce catalogue, l'outil d'orchestration enchaînera les tâches pour mettre à disposition le service demandé", explique Sylvain Delpy. En aval, il permettra de suivre le service en regardant s'il reste bien utilisé et comment évoluent ses caractéristiques et son coût.

Hervé RenaultCertains outils d'orchestration sont même entièrement centrés sur la notion de cloud privé. VMware vCloud Director se greffe ainsi sur vSphere afin de délivrer un service de type datacenter virtuel. "Chacun de ces datacenters repose sur un hyperviseur associé à de la capacité mémoire, du stockage et de la puissance de traitement", précise Hervé Renault (photo), directeur avant-vente Europe du Sud chez VMWare.

4. Un effort de formalisation en amont

Sylvain DelpyCes outils imposent un effort organisationnel qui consiste à décrire avec précision les processus d'exploitation, voire à les créer et les formaliser. "Ce travail de cartographie et de description permet de savoir ce que l'on fera avec l'outil et comment il interagira avec les autres outils", précise Sylvain Delpy (photo). "C'est un véritable chantier de standardisation et de rationalisation des méthodes", renchérit Jean-Pierre Ullmo.

5. Encore des lacunes au niveau de l'intégration de la sécurité

hermann dupréPour autant, ces solutions n'ont pas atteint leur pleine maturité, estime Hermann Dupré (photo) : "elles ne vont pas jusqu'au bout de leur logique, notamment au niveau des couches sécurité, ce qui impose de conserver des solutions de sécurité traditionnelles." Les APIs des hyperviseurs, comme vShield de VMWare, s'attaquent à ce problème mais ils ne sont pas assez bien pris en compte par les outils d'orchestration actuels. Autre lacune, estime Hermann Dupré, "ils sont centrés sur le provisionnement d'OS et pas encore suffisamment sur l'installation d'applicatifs." Enfin, les solutions sont propriétaires dans la mesure où elles privilégient l'intégration à l'offre de portail de l'éditeur.

Les principaux outils d'orchestration

 Outil   Éditeur   Intégration dans une offre de cloud privé
 Atrium Orchestrator   BMC  Brique de Cloud Life Cycle
 Process Automation   CA  Inclus dans CA Automation Suite for Clouds
 Workflow Studio  Citrix  Intégration avec XenApp, XenDesktop, XenServer et NetScaler
 Operations Orchestrator   HP  Intégration avec vSphere, Hyper-V et XenServer
 Opalis  Microsoft  Intégration avec SelfPortal, Hyper-V et System Center
 vCloud Director   VMWare  Intégration avec vSphere

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages