Samedi 25 octobre 2014
NASDAQ : 4483.715 30.923   nasdaq0.69 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Migration vers Windows 8 : six repères pour décider

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 05/09/2012 - indexel.net
 
Migration-windows8

Lancé fin octobre, Windows 8 apporte son lot d’innovations pour les entreprises, à commencer par l’interface ModernUI. Quant à la migration, elle sera assez simple à condition d'être équipé de Windows 7.

 

1. ModernUI : un intérêt sans doute limité aux tablettes

La nouvelle interface ModernUI, ex-Metro, a été conçue pour les écrans tactiles des tablettes. "Cette interface ne se généralisera jamais sur le desktop, notamment parce qu'elle ne permet pas un accès au système de fichiers", estime Jérémy Touyarou, consultant chez Exakis. Pourtant, certains avancent que l'adoption de ModernUI sur les desktops éviterait de décliner les applications pour les deux interfaces, tant au niveau développement que package de déploiement. De plus, la nouvelle interface simplifie l'accès aux applications et offre un intéressant système de notification. "ModernUI séduira les utilisateurs de desktop pour certains usages, notamment en cas d'accès fréquents à de nombreuses applications", précise Jean-Luc Couasnon, responsable de l'activité conseil en infrastructure chez Accenture.

2. Nouvelles fonctionnalités : mobilité et virtualisation

Jean-Luc CouasnonAvec l'interface traditionnelle, Windows 8 est dans la lignée de Windows 7, tout en apportant quand même une série de fonctionnalités intéressantes. Ainsi, la fonction Windows To Go permet de placer une version virtuelle de son PC, sur une clé USB afin de l'utiliser sur un autre PC. "Cette fonction existait sous Windows 7 mais elle était instable et lente. Sur Windows 8, elle fonctionne bien et se révèle intéressante pour le télétravail ou à l'inverse, pour utiliser un PC domestique dans l'entreprise", explique Jean-Luc Couasnon (photo).

Dans le même registre, la navigation de profil permet de placer dans le cloud les réglages et applications installées, pour les récupérer sur un autre poste. "Nous avons testé cette fonction avec succès mais elle ne fonctionne qu'avec l'interface ModernUI", pondère Jérémy Touyarou. En revanche, la mise en œuvre du concept de magasin d'applications privé sera étendue aux applications classiques. Ce concept sera implémenté dans SCCM 2012. "Mais en réalité il semble que seul Windows 8 le supportera", estime Jean-Luc Couasnon.

Fabian SargearelAutre amélioration, l'intégration d'un hyperviseur (Client Hyper-V) permet la cohabitation de plusieurs OS sur le même poste, ou offrira aux postes virtualisés un mode déconnecté. Enfin, Windows 8 apporte la barre des charmes, qui donnent accès à des fonctionnalités contextuelles (partage, recherche, réglages). "Cette barre ciblera aussi bien les applications ModerniUI que classiques, mais ces dernières devront être adaptées pour en profiter", détaille Fabian Fargearel (photo), responsable centre de compétence workplace chez Devoteam.

3. Windows 8 RT : mal adapté à l'entreprise

Une tablette sous Windows 8 en version x86 se comporte comme un PC, du point de vue des infrastructures d'administration. "Cela évitera au DSI de dédier un outil à la gestion des tablettes, comme ce serait le cas avec Android, iOS ou même Windows 8 RT", explique Jean-Luc Couasnon. Destiné aux tablettes équipées d'une puce ARM, Windows 8 RT présente des contraintes rédhibitoires pour nombre de DSI. "Un terminal sous Windows RT ne peut pas rejoindre un domaine, ce qui rend sa gestion plus difficile", note ainsi Fabian Sargearel.

4. Performances : démarrage et connexions accélérés

Jérémy TouyarouChez Exakis, on a testé Windows 8 sur un PC portable qui était sous Windows 7. Premier constat : la vitesse de démarrage est bien meilleure. "Mais surtout, le délai nécessaire à l'initialisation complète et à la connexion réseau est passé de deux minutes à 30 secondes", a constaté Jérémy Touyarou (photo). D'autre part, le délai de connexion à un réseau Wi-Fi est passé de dix secondes à deux ou trois secondes. L'amélioration est également sensible lors de la connexion aux réseaux 3G car elle est désormais prise en charge nativement (il n'y aura plus besoin d'une surcouche fournie par l'opérateur). Windows 8 est en outre mieux optimisé pour le mode multi-écrans, notamment grâce une moindre consommation de mémoire par écran. Enfin, la gestion des économies d'énergie a été améliorée, ce qui se traduit par une augmentation sensible de l'autonomie.

5. Migration : un effort modeste si l'on vient de Windows 7

"Une migration de Windows 7 vers Windows 8 est un projet simple et basique", estime Fabian Sargearel. Si l'on vient de Windows XP voire de Vista, le projet est bien plus complexe car il impose une mise à niveau préalable des infrastructures – Windows Server et SCCM en tête – puis le test de la compatibilité des applications, en particulier en cas d'adoption de leurs versions 64 bits. De plus, le navigateur représente un impact important, valable aussi bien pour Windows 7 que Windows 8, tous deux imposant la dernière version d'Internet Explorer. "Cette problématique a vite fait de mener les DSI dans une impasse. Elles doivent alors envisager de redévelopper les applications en HTML 5", précise Jean-Luc Couasnon.

6. Formation des utilisateurs : acquérir de nouveaux réflexes

Même en interface classique, Windows 8 risque de dérouter les utilisateurs, à cause de la disparition du menu Démarrer ou de l'apparition de la barre des charmes. "Une formation d'une demi-journée peut suffire mais il faut ensuite acquérir de nouvelles habitudes sur le long terme, ce qui peut provoquer une perte de productivité pendant quelques temps", prévient Jérémy Touyarou. L'interface ModernUI, pourtant entièrement nouvelle, poserait moins de problèmes. "ModernUI nécessitera un simple accompagnement car cette interface adopte les même principes qu'Android ou iOS, que les gens connaissent désormais bien", estime Fabian Sargearel.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages