Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, INFRASTRUCTURE

Sécurité et stockage : HP et Microsoft font front commun

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Annie Lichtner le 22/05/2006 - indexel.net
 

Pour répondre aux attentes des PME-PMI en matière de sécurité et de stockage, HP et Microsoft proposent des serveurs "tout en un" pour faciliter le déploiement, optimiser la performance des serveurs et réduire le coût total de possession.

 

Début mai, HP et Microsoft ont finalisé un tour de France destiné aux PME et aux partenaires sur les thèmes de la sécurité et du stockage. Le discours des deux acteurs est clair : proposer aux entreprises des "appliances", serveurs préconfigurés destinés à faciliter leur déploiement. Un marché en forte croissance car, selon le cabinet d'analyses IDC, 80 % de la sécurité des entreprises reposera sur ce type de solution d'ici 2008. L'appliance de sécurité signée HP repose sur le serveur HP Proliant DL320. Ce dernier est livré sous forme d'une "boîte noire" pré-installée intégrant Windows Server 2003 et ISA Server 2004 version standard (pare-feu, serveur proxy et serveur VPN).

 

"La version de Windows Server 2003 incluse dans ces serveurs préconfigurés a été configurée par nos ingénieurs, de manière à être la plus sécurisée possible. Par ailleurs, nous fournissons un système de mise à jour automatique. Cela induit un gain de temps pour l'administrateur qui n'a pas besoin de se soucier de la sécurité du système", précise Christian Laporte (photo), chef de produits stockage chez HP.

 

Une solution sécurisée de bout en bout

 

Du côté de Microsoft, la sécurité est, depuis quelques années, le cheval de bataille de l'éditeur. "Notre priorité est de réduire la vulnérabilité de Windows. Avec les serveurs "appliances", Microsoft va plus loin en apportant des solutions sécurisées de bout en bout", déclare Christophe Dubos, architecte chez Microsoft. Second semestre 2006, Microsoft devrait livrer la version ISA Server 2006 et fournir les versions Standard et Entreprise avec les serveurs HP. Jusqu'à présent, seule la version Standard était livrée. La version Entreprise intègre des fonctionnalités comme le support au minimum de quatre processeurs physiques, un système de stockage centralisé, le support NLB (Network Load Balancing) avec basculement automatique sur les liaisons VPN de site à site et le support de la mise en cache hiérarchisée via le protocole CARP (Cache Array Routing Protocol).

 

"Avec une "appliance", l'utilisateur final n'a pas à se soucier de toutes les étapes de configuration imposées par les serveurs ISA classiques. La seule chose à faire est de raccorder la machine au réseau, puis de la configurer à l'aide de l'interface web dédiée. De plus, les coûts du matériel et des licences logicielles pour Windows Server 2003 et ISA se fondent au sein d'une seule et même facture, ce qui est plus pratique à gérer", résume Christophe Dubos (photo).

 

Le stockage : une question d'organisation

 

L'autre problématique à laquelle sont confrontées les entreprises demeure le stockage de l'information. L'augmentation des volumes de données stockés et gérés a notamment poussé les entreprises à renforcer leurs équipements et leur capacité de stockage. "Les enjeux pour les entreprises ne sont plus aujourd'hui liés à leur capacité de stockage, mais plutôt à l'organisation de la stratégie de stockage pour que celle-ci soit en accord avec leurs besoins : sécurité et disponibilité des données, amélioration de la qualité de service, rationalisation des infrastructures de stockage et réduction des coûts", explique François-Manuel Billaut, chef de produit stockage chez Microsoft.

 

Si le marché du stockage est relativement nouveau pour Microsoft avec Windows Storage Server, HP, de son côté, est reconnu comme étant le leader mondial sur le marché des NAS (Network Area Storage). "Notre objectif est de proposer des solutions standard et évolutives. Nos systèmes sont préconfigurés avec Windows Storage Server 2003, une plate-forme standard pour faciliter l'intégration", indique Christian Laporte. L'occasion aussi pour Microsoft de présenter la version R2 de Storage Server 2003 (disponible depuis avril 2006) dédiée aux serveurs NAS. Une révision qui apporte plusieurs améliorations notables dont le service SIS (Single Instance Storage), qui permet de dédoublonner automatiquement les fichiers stockés sur le serveur et les services de partage de fichiers Unix avec, notamment, une hausse des performances NFS (Network File System).

 

Pour terminer, Microsoft et HP, ont présenté en commun les avantages des serveurs HP DPSS et de DPM (Data Protection Manager). "Grâce à notre partenaire HP nous sommes capables de proposer une solution de sauvegarde et de restauration de 460 Go basée sur DPM et Storage Server à moins de 4 500 euros pour les PME-PMI", conclut François Manuel Billaut pour Microsoft. 

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages