Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Seize étapes pour un déploiement Wi-Fi maîtrisé (2ème partie)

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par José Diz le 23/09/2003 - indexel.net
 

Indexel a rencontré deux spécialistes de terrain, Claire Nebout, ingénieur commercial chez Aneto, et Sébastien Brouté, consultant réseau chez 3Com. Dans ce second volet, nous passons en revue le déploiement et la maintenance du réseau sans fil. De précieux indices pour éviter les mauvaises surprises et rentabiliser au mieux l´investissement.

 

9 - Rester au courant

Même si le point de l´alimentation électrique a été étudié en amont, l´administrateur du réseau doit rester vigilant. "Lors du déploiement du réseau sans fil, il est fortement souhaitable que le 220 volts reste confiné dans la salle technique. Cette configuration est d´autant plus utile que les points d´accès sont souvent installés dans des faux plafonds, non alimentés et peu accessibles", préconise Sébastien Brouté (photo), consultant réseau chez l´équipementier 3Com.

10 - Savoir rester discret

Pour des raisons d´esthétique, mais aussi de sécurité physique - plus encore sur les lieux publics -, il est nécessaire de masquer appareils et câblage. "Malheureusement, les faux plafonds regorgent d´installations, et il est difficile ? voire contre-indiqué ? d´y déposer des points d´accès. Aujourd´hui, il existe des solutions. Ainsi, le spécialiste du BTP Armstrong propose des dalles de faux plafond intégrant une antenne radio. Pour en avoir déjà installé, je peux affirmer qu´elles fonctionnent très correctement", confie Sébastien Brouté.

11 - Ne pas tirer la couverture

Une fois les points d´accès déployés aux meilleurs endroits, reste à les configurer correctement. Première étape minutieuse : le réglage des puissances. Pour couvrir le rayon défini, le spécialiste doit ajuster le niveau de puissance de chaque point d´accès afin d´obtenir la portée adéquate. Ensuite, il devra paramétrer correctement les canaux pour éviter que plusieurs points d´accès ne se "recouvrent", et empêcher les perturbations. "Sinon, seule la bande de l´un d´entre eux risque d´être partagée par les utilisateurs transitant sur ces points d´accès. Ainsi, si trois AP sont mal configurés sur une même zone, le débit total partagé sera de 11 Mbits, contre trois fois 11 Mbits/s dans de bonnes conditions. Et lorsque l´on sait que ce débit théorique chute d´au moins 40% en débit réel? ", s´amuse Sébastien Brouté.

12 - Méfiez-vous du client

L´administrateur devra aussi se pencher sur les pilotes et les systèmes d´exploitation utilisés par les postes clients. "Certaines solutions logicielles et matérielles sont parfois plus adaptées et procurent de meilleures performances selon le système d´exploitation utilisé. Il convient alors de tester et de mesurer", précise Sébastien Brouté. Il faut également s´assurer que le niveau de sécurité exigé soit possible à déployer sur les postes clients, et qu´aucun problème de compatibilité ne subsiste entre Macintosh, PC, PAD, ou encore Tablet PC.

13 - Transfert de compétences : sans fil, mais pas sans filet

Si les transmissions radio ne sont pas une nouvelle technologie, peu d´informaticiens et techniciens réseau possèdent ces compétences. Plus rares encore s´en sont déjà servi. Une initiation avancée permettra à une ou plusieurs personnes d´en découvrir les principales notions et de pouvoir intervenir. "Nous formons un informaticien dans l´entreprise. Il peut alors intervenir sur des pannes de premier niveau. Cela rend la société plus indépendante et lui fait gagner du temps. Ce transfert de compétences s´effectue autant sur la connaissance du matériel, que sur des notions de radio. Le personnel est généralement séduit par ces technologies, et suit volontiers ces sessions. Cela facilite grandement le déploiement et l´accompagnement. Nous ne rencontrons pas de réfractaires ! ", se réjouit Claire Nebout (photo), ingénieur commercial chez Aneto, intégrateur réseau spécialisé en radio.

14 - Quelle trousse à outils pour l'administrateur ?

Les outils d´administration livrés en standard sont plutôt limités. Mais de nouvelles solutions émergent, plus riches et disposant de modules de sécurité plus avancés. "Les logiciels de supervision de réseau intègrent de plus en plus la radio. De plus, tous les équipements radio sont de type SNMP, ce qui en facilite grandement la gestion et l´administration", rapporte Claire Nebout.

15 - Faire régulièrement le point pour repousser les mauvaises ondes

Régulièrement, un audit de sécurité s´impose. De même, la demande des utilisateurs exigeants se faisant plus pressante, une analyse planifiée de l´installation est une mesure salutaire : le débit réel est-il finalement suffisant ? Faut-il ajouter des points d´accès ou revoir le paramétrage de ceux déjà installés ? En cas d´évolution des solutions, il y a très rarement une clause de mise à jour sur le matériel. En revanche, cela est courant avec le logiciel. Sur ce secteur encore jeune, les améliorations constantes doivent inciter le responsable réseau à rester vigilant sur ces mises à jour.

16 - Réutiliser et économiser

Si l´architecture a été envisagée de façon modulaire, le réseau peut plus facilement évoluer. Toutefois, les pionniers ont déjà quelques retours intéressants. "Les premiers matériels devenus insuffisants sur des locaux peuvent certainement servir dans d´autres locaux. Qu´il s´agisse des points d´accès ou des cartes réseau sans-fil. Avantage d´autant plus important que le personnel connaît déjà ces équipements. Ce qui donne une installation amortie et réutilisable ! ", conclut Claire Nebout.

Lire la première partie de l´article

 

 

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages