Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Sept serveurs d'impression à moins de 100 euros

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 05/11/2008 - indexel.net
 
Lci_serveurs_impression

Les serveurs d'impression relient une imprimante standard au réseau pour la partager entre tous les utilisateurs. Une solution idéale pour les PME.

 

Selon l'institut de sondages Ipsos, le nombre d'impressions par salarié a été réduit de trois pages entre 2006 et 2007, passant de 34 à 31 pages par personne et par jour. Encore très important, ce volume a un impact significatif à la fois du point de vue financier - 2 à 5 % du budget d'une PME tout de même ! - et de l'environnement. Pour réduire le nombre d'impressions tout en rationalisant l'infrastructure technique, il est possible de partager une imprimante standard entre plusieurs collaborateurs grâce à un serveur d'impression autonome, constitué soit d'un PC dédié, soit d'un boîtier spécialisé. Vu le prix des boîtiers dédiés (moins de 100 euros) et les avantages qu'ils procurent, cette seconde approche est la mieux adaptée aux petites et moyennes entreprises. Les boîtiers dédiés sont en effet très simples à installer et ne requièrent ensuite aucune administration. Ils consomment très peu d'électricité comparés à un PC dédié et sont toujours disponibles.

Les boîtiers de partage d'imprimante supportent les protocoles de communication les plus courants : TCP/IP, NetBEUI (Windows), AppleTalk (Mac), Samba (SMB), Internet Printing Protocol (IPP), etc. Selon le modèle, on peut s'y connecter selon trois interfaces réseaux : Ethernet, Wi-Fi et courant porteur en ligne (CPL). Le choix de l'interface réseau conditionne le débit maximum des échanges entre l'imprimante et les PC qui y sont reliés : 10 à 1000 Mbit/s en Ethernet filaire (RJ45), 54 Mbit/s en Wi-Fi, et entre 14 Mbit/s et 200 Mbit/s pour le CPL.

L'installation est relativement simple. Il suffit de relier l'imprimante au serveur d'impression. Dans le cas d'un boîtier Ethernet, ce dernier est relié au réseau de l'entreprise sur un port du routeur. La question ne se pose pas pour les boîtiers sans fil ou CPL : une simple prise électrique suffit. Le serveur DHCP de l'entreprise attribue ensuite une adresse IP au boîtier. Il suffit ensuite d'ajouter la nouvelle imprimante réseau sous Windows, MacOS ou Linux. Aucun pilote particulier - autre que celui de l'imprimante - n'est nécessaire. L'administration du boîtier d'impression s'effectue ensuite via une interface web.

1. Les boîtiers à petits prix

TE100-P1U de TrendNet : le plus économique

Le TE100-P1U de Trendnet est l'un des boîtiers les moins chers du marché. Il transforme presque n'importe quelle imprimante USB 2.0 autonome en imprimante réseau partagée. Ce modèle repose sur une interface Ethernet mais le fabricant le propose aussi sans fil. Le firmware peut être mis à jour pour faire évoluer le boîtier.
 · Interfaces réseau : Ethernet (IEEE 802.3) et Fast Ethernet.(802.3u)
 · Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP
 · Ports : 1 x USB 2.0, 1 x RJ45 10/100
 · Prix : 40 euros TTC

DP-301P+ de DLink : le plus compact

Particulièrement compact (5.8 cm x 9.3 cm x 2.5 cm) et léger (65 grammes) ce boîtier se branche directement sur le port parallèle de l'imprimante. Comme ses compétiteurs, il supporte les protocoles réseau et d'impression les plus courant. Adapté aux imprimantes bi-directionnelles.
 · Interfaces : Ethernet, Fast Ethernet
 · Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP, etc.
 · Ports : 1 x USB 2.0, 1 parallèle, 1 x RJ45 10/100
 
· Prix : 53 euros TTC 

OP2-101U d'OvisLink : basique

Basique, ce serveur d'impression possède un port pour brancher une imprimante USB et un port Ethernet 10/100 pour la relier au réseau. Supportant tous les protocoles courants, il est adapté à n'importe quel type de parc (Linux, Windows, Mac). Paramétrage et administration s'effectuent via une interface web. Le boîtier OP2-101U est décliné avec un port parallèle à la place du port USB OP2-101P et sans fil avec un port USB : WP101U. Le firmware peut être mis à jour pour faire évoluer le boîtier. Adapté aux imprimantes bi-directionnelles.
 · Interfaces réseau : Ethernet (IEEE 802.3) et Fast Ethernet.(802.3u)
 · Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP
 · Ports : 1 x USB 2.0, 1 x RJ45 10/100
 · Prix : 60 euros TTC 

2. Les boîtiers évolués

TE100-P21 de DLink : pour brancher deux imprimantes

Plus haut de gamme que le DP-301P+, le TE100-P21 se distingue par ses deux ports USB 2.0 en plus de son port parallèle. Il supporte aussi les impressions à distance (Email Printing et FTP Printing). Grâce à l'UPnP (plug and play universel) pour Windows XP et 2003, son installation est particulièrement facile. Enfin, le TE100-P21 est compatible avec les imprimantes Windows Graphical Device Interface (GDI). Comme ses compétiteurs, il supporte les protocoles réseau et d'impression les plus courant. Adapté aux imprimantes bi-directionnelles.
 · Interfaces : Ethernet, Fast Ethernet
 · Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP, etc.
 · Ports : 2 x USB 2.0, 1 parallèle, 1 x RJ45 10/100
 · Prix : 60 euros TTC

WL201 de Sitecom : plus de fil à la patte

Plus de fil à la patte, c'est ce que promet le serveur d'impression WL201 Wireless Network Printer Server de Sitecom. Grâce à lui, vous pourrez positionner l'imprimante n'importe où dans vos locaux pourvu que vous disposiez d'une connexion Wi-Fi à la norme 802.11b/g. Un modèle économique, simple et efficace. L'administration s'effectue via une interface web.
 · Interfaces : Ethernet, Fast Ethernet, Wi-Fi 802.11 b/g
 
· Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP, etc.
 
· Ports : 1 x USB 2.0, 1 x RJ45 10/100, 1 port Wi-Fi 802.11 b/g
 
· Prix : 70 euros TTC

Wireless-G PrintServer WPS54G de Linksys : sans fil

Le WPS54G est un serveur d'impression sans fil (802.11g). Il est compatible avec la plupart des imprimantes USB (1.1 ou 2.0). L'administration s'effectue via une interface web.
 · Interfaces : Ethernet, Fast Ethernet, Wi-Fi 802.11 b/g
 · Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk, LPR, IPP, etc.
 
· Ports : 1 x USB 2.0, 1 x RJ45 10/100, 1 port Wi-Fi 802.11 b/g
 
· Prix : 100 euros TTC

PowerPrint : le réseau électrique comme réseau d'impression

Distribué en France par Courant Multimédia, PowerPrint est le premier serveur d'impression s'appuyant sur le courant porteur en ligne (CPL). Reposant sur la technologie HomePlug 1.0, il transforme une imprimante USB standard en imprimante réseau. Il est compatible avec la plupart des imprimantes du marché et s'administre via une interface web.
 · Interfaces : Ethernet, Fast Ethernet, Wi-Fi 802.11 b/g
 
· Protocoles réseau et impression : TCP/IP, NetBEUI, IPX/SPX, AppleTalk.
 
· Ports : 1 x USB 2.0, 1 port HomePlug 1.0 (prise électrique)
 
· Prix : nc

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages