Jeudi 19 octobre 2017
NASDAQ : 6624.22 0.56   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Téléphonie IP : les offres professionnelles pour PME se multiplient

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 09/11/2005 - indexel.net
 

Après s'être lancés à la conquête des particuliers, opérateurs téléphoniques et fournisseurs d'accès Internet tentent de convaincre les PME de migrer vers la ToIP. Principal argument : une réduction de 30 à 70 % de leurs coûts téléphoniques.

 

Après avoir envahi le marché des particuliers avec leurs "box IP", les fournisseurs d'accès Internet (FAI) et les opérateurs téléphoniques souhaitent maintenant conquérir les entreprises. Ils adaptent leurs offres - tarifs et matériels - aux contraintes et aux budgets des PME en promettant une réduction importante des coûts de communication. De 30 à 70 % selon les opérateurs et le profil de l'entreprise (notre tableau comparatif).

 

Toujours moins chers que France Télécom

 

"L'objectif de nos offres de ToIP, c'est d'être toujours 50 % moins chers que France Télécom ! ", illustre David El Fassy (photo), responsable commercial d'Altitude Telecom. Certains mettent aussi en avant le fait de se libérer de l'abonnement à France Télécom. Les économies sont principalement générées par la gratuité ou le faible coût forfaitaire des appels vers les lignes fixes et par la gratuité des appels inter-sites.

 

Les entreprises sont déjà, pour la plupart, équipées d'un commutateur téléphonique (PABX) qui permet de gérer plusieurs appels simultanés sur une seule ligne France Télécom. C'est également le PABX qui continue à fournir les fonctions de répondeur, transfert d'appel, etc. Les FAI et les opérateurs positionnent une passerelle IP entre la liaison Internet de l'entreprise et son PABX. Ainsi, les flux sortants sont routés vers le réseau IP plutôt que vers le RTC (réseau téléphonique commuté). La plupart des passerelles IP fournies permettent de gérer simultanément une dizaine de lignes téléphoniques alors qu'un boîtier grand public est limité à une seule ligne.

 

Tous les opérateurs - à l'exception de Skype - proposent de conserver les numéros de téléphone existants. Un point crucial pour une entreprise ! Ils fournissent en plus des numéros géographiques (01, 02, etc.) et spéciaux (08). Nerim, VoxIP et Altitude Telecom se distinguent en proposant un basculement automatique sur une ligne de secours (RTC ou Numéris) en cas de dysfonctionnement de la passerelle IP afin d'assurer un taux de disponibilité maximum.

 

Une jungle tarifaire

 

Contrairement aux offres grand public qui proposent toutes à peu près le même "package" (accès Internet, téléphone, télévision) pour 30 euros par mois, il est très difficile de comparer les offres pour PME entre elles. Seuls France Telecom et Telecom Italia intègrent à la fois un forfait "appels fixes illimités" et l'accès Internet dans le coût de l'abonnement mensuel. Mais dans la majorité des cas, le service de ToIP s'ajoute au coût de l'accès Internet et les appels ne sont pas inclus. Il s'agit souvent d'un abonnement mensuel facturé au nombre de numéros. Ce coût varie de 3,75 euros pour Skype jusqu'à un maximum de 400 euros chez Colt.

 

La différence de tarif se justifie par la qualité des communications, la disponibilité, et les services associés. Certains acteurs comme VoxIP Telecom et Nerim se distinguent en proposant un coût forfaitaire d'installation (autour de 1 500 euros HT) auquel il faut ensuite rajouter le coût des appels. Quoi qu'il en soit, le coût complet (accès Internet + ToIP) pour une dizaine d'utilisateurs, varie d'environ 7 euros à 23 euros par mois et par utilisateur, avec une moyenne de 15 euros, hors coût des appels. Le coût des appels en national est ensuite très homogène : autour de 0,017 euro la minute vers les fixes et de 0,13 à 0,17 euros la minute vers des téléphones portables. Mis à part Skype, tous les fournisseurs facturent les appels à la seconde, dès la première seconde.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages