Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6605.0669 19.1533   nasdaq0.29 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE, SUR LE TERRAIN

Wi-Fi et CPL haut débit : les constructeurs devancent les normes

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 25/10/2006 - indexel.net
 

Les réseaux sans fil ou sur réseau électrique dépassent enfin les débits de l'Ethernet à 100 Mbit/s, ce qui leur ouvre les portes du streaming vidéo en haute définition. Mais les prix restent élevés...

 

Dans la plupart des entreprises, l'Ethernet traditionnel est roi. Les réseaux locaux sans fil (Wi-Fi) et le courant porteur en ligne (CPL) représentent toutefois des alternatives intéressantes lorsqu'il est difficile d'installer un câblage, une contrainte que l'on retrouve chez les particuliers. Or, ces deux types de réseaux évoluent actuellement vers des débits théoriques supérieurs à ceux de l'Ethernet à 100 Mbit/s. Avec un bémol : les constructeurs ont devancé les normes. Il reste que, outre le grand public, certaines entreprises souhaitant par exemple diffuser des flux vidéo haute définition dans un magasin pourraient se montrer intéressées.

Wi-Fi : norme en retard mais interopérabilité bientôt garantie

Promettant un débit théorique jusqu'à 300 Mbit/s, la norme 802.11n a apparemment du plomb dans l'aile. En effet, l'IEEE a récemment repoussé sa finalisation à début 2008. "La première version a été rejetée à cause de problèmes d'interférences avec les réseaux 802.11b et g", explique Olivier Seznec (photo), directeur de la stratégie technologique chez Cisco. Ce constructeur a décidé de ne pas proposer de produit avant la norme officielle. Mais d'autres, comme Belkin ou Netgear, ont déjà lancé des équipements sur la base du draft actuel. Même s'ils devront retirer le sigle "802.11n", leurs routeurs et adaptateurs atteignent bel et bien les débits théoriques promis. En pratique, lors de transferts de fichiers, ils n'excèdent toutefois pas 30 à 40 Mbit/s contre environ 50 Mbit/s sur un réseau Ethernet 100.

"Les futurs drafts de la norme n'entraîneront pas de modification logicielle. Il sera donc possible de mettre à jour nos produits pour les rendre pleinement compatibles avec le 802.11n", affirme Laurent Masia, responsable marketing chez Netgear. D'autre part, dès le début 2007, la Wi-Fi Alliance devrait faire un premier pas vers la norme en certifiant l'interopérabilité des produits commercialisés. Il reste la question des prix. Un routeur Wi-Fi "pré-802.11n" coûte environ 300 euros, soit le triple d'un produit 802.11g.

Courant porteur : une situation encore plus confuse

Côté réseaux locaux basés sur le CPL, il n'y a jamais vraiment eu de norme officielle. Toutefois, depuis 2002, la Homeplug Powerline Alliance, qui regroupe les principaux acteurs, fait figure d'organisme de standardisation. Le débit initial était alors de 14 Mbit/s, avant de passer en 2004 à 85 Mbit/s pour un débit pratique de 18 à 20 Mbit/s. Mais en 2006 sont nées deux technologies incompatibles (le Homeplug AV et le CPL HD), qui promettent un débit théorique de 200 Mbit/s (50 à 60 Mbit/s en pratique). Le Homeplug AV (comme Audio Vidéo) est finalisé sur le papier mais son principal promoteur, le constructeur de chipset Intellon, a tardé à livrer ses clients constructeurs. Résultat : ces derniers vont tout juste lancer des produits. Parallèlement, le constructeur de chipset DS2 a lancé une technologie propriétaire baptisée CPL HD (comme haute définition) qui permet à des constructeurs comme Netgear de livrer des équipements depuis quelques mois.

"Nous avons délaissé Homeplug au profit de la technologie DS2 afin d'être les premiers à lancer un produit", précise Laurent Masia (photo). Comme pour le Wi-Fi, le débit triplé se paye par un coût presque trois fois plus élevé, soit environ 180 euros par prise. D'autre part, la mise en oeuvre est un peu plus complexe puisque l'on peut désormais prioriser certains flux (comme la vidéo). Homeplug AV et CPL HD ne sont évidemment pas interopérables et aucun des deux ne fonctionne avec des équipements Homeplug 1.0. Mais la cohabitation est possible. Deux réseaux locaux indépendants, l'un classique (14 ou 85 Mbit/s), l'autre en haut débit (200 Mbit/s), peuvent donc se partager une même infrastructure électrique.

Les différentes technologies Wi-Fi et CPL

Technologie
Type
Débit théorique
Produits commercialisés
802.11g
Wi-Fi
54 Mbit/s Depuis 2003
802.11n 270 à 300 Mbit/s Prénorme : 2006 Interopérabilité : début 2007
Norme : début 2008
Homeplug 1.0
Courant porteur en ligne (CPL)
14 Mbit/s Depuis 2002
CPL Turbo (évolution de Homeplug 1.0) 85 Mbit/s Depuis 2004
Homeplug AV 200 Mbit/s Fin 2006
CPL HD (propriétaire) 200 Mbit/s 2006
LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages