Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

2007 : une nouvelle ère informatique ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 10/01/2007 - indexel.net
 
Lci_2007_nouvelle_ere_info

A quoi ressemblera l'année high-tech 2007 ? Quelles seront les grandes tendances ? Synthèse des principales prédictions des analystes.

 

Si tous les analystes ne s'accordent pas sur l'ensemble de leurs prédictions, ils sont tous d'accord sur un point : 2006 a été une année de rupture importante. Et 2007 amorce la transition vers une nouvelle ère informatique. En effet, outre les inévitables vagues d'innovations (fibre optique, virtualisation, etc.), de nombreux analystes soulignent l'arrivée dans l'entreprise d'une nouvelle génération d'employés qui a toujours connu le web et les téléphone portables alors qu'un pan entier des informaticiens ayant grandi sans ordinateur part à la retraite. Les facteurs humains, environnementaux et la mondialisation commenceront à avoir un impact palpable dès 2007. Certains analystes prédisent même que les choix effectués entre 2005 et 2010 - mise en place des architectures orientées services (SOA), choix de serveurs lames et multi-coeurs, etc. - influenceront les vingt prochaines années du système d'information des entreprises !

 

1. Le matériel : plus performant, moins cher, et moins polluant

 

TCO et prix des PC divisés par 2 (Gartner)

Selon le Gartner Group, grâce à une concurrence exacerbée et à l'ouverture des marchés émergeants (Amérique latine, Asie, etc.), le prix des PC sera encore divisé par deux d'ici à 2010. Après s'être concentrés sur le marché grand public, les grands fabricants de matériels informatiques devraient donc se recentrer sur le marché des entreprises, moins concurrentiel. Pour se distinguer, ils amélioreront notamment le coût total de possession (TCO) qu'ils diviseront par deux d'ici 2010. Intel est déjà dans les startings blocks avec vPro.

 

Le vrai démarrage de la virtualisation (Gartner)

Même si le matériel informatique a fait des progrès très importants en termes de TCO ces dernières années, les logiciels sont plus simples à manipuler que le montage et le démontage de pièces informatiques. La virtualisation qui consiste à exécuter différents systèmes d'exploitation sur une même machine devrait vraiment exploser cette année car elle facilite réellement le déploiement et l'administration de serveurs "virtuels", et donc la baisse du TCO. Selon le Gartner Group, elle devrait permettre de gérer l'infrastructure (création / suppression / modification de nouvelles machines virtuelles) en temps réel. Un nouvel acronyme apparaîtra donc en 2007 : l'infrastructure temps réel ou Real Time Infrastructure (RTI).

 

2007, l'année du Mac ? (Piper Jaffray, Gartner)

Selon la banque d'investissement américaine Piper Jaffray, Apple pourrait écouler neuf millions d'ordinateurs en 2007. La part de marché mondiale de la firme à la pomme passerait alors de 2,8 à 4 % fin 2007. A ce rythme, elle dépasserait le nombre de postes de travail sous Linux (3,2 % en 2008 selon le Gartner Group).

 

L'environnement, préoccupation croissante du secteur IT (Indexel)

Alors que la collecte des déchets informatiques est désormais une obligation légale en Europe, les principaux fabricants vont s'attaquer très sérieusement à la consommation électrique des PC de tous types : serveurs, stations de travail, portables, etc. De plus en plus chère, l'énergie représente 10 % du budget informatique des entreprises. Or, la plupart des postes de travail bas de gamme dissipent environ 40 % de leur consommation électrique... en chaleur. Les processeurs multi-coeurs devraient permettre de mieux gérer la consommation en activant ou en en désactivant une partie du système. Comme la performance des processeurs est de moins en moins un problème, mais que l'énergie coûte de plus en plus cher, la nouvelle bataille ne concerne plus les MHz, mais plutôt le meilleur ratio performances / consommation électrique.

 

 

2. Internet : explosion des débits et des usages

 

ToIP : 16 millions d'utilisateurs fin 2007 (Yankee Group, Frost & Sullivan, Compuware)

La téléphonie sur internet (ToIP) devrait confirmer son succès en 2007 avec 16 millions d'utilisateurs d'ici la fin de l'année. Confiant, Frost & Sullivan estime que la ToIP représentera 75 % du trafic mondial de la voix en 2007. Néanmoins, selon Compuware, la qualité et la fiabilité de la voix sur IP reste un point sensible pour 73 % des directeurs informatiques européens.

 

Les PME connectées par fibre optique (Indexel)

En dix ans, la bande passante disponible pour l'utilisateur final a été multiplié par 400, passant de 56 Kbp/s à 22 Mb/s. Son coût a également été divisé par vingt, passant d'environ 4 000 Francs pour une ligne fixe 256 kb/s France Télécom en 1997 à trente euros pour une connexion ADSL dégroupée. En France, 2007 marquera les débuts d'une avancée aussi spectaculaire que le passage des modems RTC à l'ADSL. France Telecom, Free, Noos, Deutch Telekom, et bien d'autres entendent en effet relier les particuliers et les entreprises à l'internet via la fibre optique. Avec des débits cinq fois supérieurs (100 Mb/s) aux meilleures offres ADSL (24 Mb/s en ADSL 2+), les PME disposeront donc d'une connectivité digne d'une multinationale pour quelques centaines d'euros par mois. Un aspect particulièrement important pour encourager le développement de la visioconférence, de la téléphonie sur internet (ToIP), des logiciels hébergés et du télétravail.

 

L'essoufflement des blogs (Gartner)

N'ayant accordé qu'un intérêt mineur aux blogs, le Gartner Group estime maintenant qu'ils seront plus de cent millions à la mi-2007 (ils étaient environ soixante millions fin 2006), mais que les blogueurs se lasseront rapidement. Selon le cabinet, seulement 2 % des internautes animent régulièrement ce nouveau type de pages personnelles et plus de 50 % sont de simples observateurs. Un blog ne resterait "actif" que trois mois. Au final, seulement trente millions de blogs survivraient à l'engouement initial.

 

Lire la suite de l'article.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages