Mardi 17 octobre 2017
NASDAQ : 6626.2832 2.6367   nasdaq0.04 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, MANAGEMENT

37 % des DSI prêts à devenir PDG

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 08/11/2011 - indexel.net
 
DSI-PDG

Au-delà de son intérêt économique, "l’informatique dans les nuages" permet aux DSI de dégager du temps pour monter en compétences sur des sujets orientés métier. Et donc d’accéder aux plus hautes fonctions.

 

Selon une récente étude* conduite par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de CA Technologies, les DSI français ne seraient que 4 % à accéder à la fonction de PDG contre 29 % pour les directeurs financiers et 23% pour les directeurs généraux.

Cependant, 37% des DSI français augmentent leurs chances d'élargir le champ de leurs responsabilités grâce au cloud computing. Cette approche leur permet de consacrer plus de temps à l'innovation, à la stratégie et à l'amélioration de l'efficacité métier. Ils se sentent ainsi mieux positionnés pour postuler aux fonctions de PDG ou de responsable opérationnel de l'entreprise.

Les DSI français sont moins ambitieux que leurs homologues au niveau mondial qui sont 54 % à s'intéresser au cloud computing pour cette raison. En France, la perception de leur rôle comme « purement technique » (47 %) et comme « fonction de support » (47 %) freine leur progression au sein de l'entreprise. 47 % des DSI déclarent que le « board » ne comprend pas la valeur de l'IT pour les métiers. Et un tiers d'entre eux estime que le conseil d'administration perçoit l'informatique d'abord comme un coût. Au final, seulement 17 % des DSI français considèrent que leur rôle devient de plus en plus important contre 50 % dans le reste du monde.

« Tous les DSI font face aux mêmes barrières organisationnelles mais certains sont plus confiants que d'autres quant à leur capacité à les renverser et ce sont précisément ceux qui ont adopté le cloud computing, » estime Patrick Debus-Pesquet, directeur de la division Customer Success Team chez CA Technologies France. « Cette étude démontre que le Cloud Computing a un impact potentiel très positif sur les aspirations des DSI en donnant naissance à une nouvelle catégorie de managers réunissant des compétences métier et technologiques. Les DSI qui boudent le cloud computing courent le risque d'amplifier cette vision d'une fonction non stratégique cantonnée à des activités de support » ajoute le spécialiste.

* « L'avenir des DSI en 2011 : accéder aux plus hautes fonctions », étude menée dans 23 pays par Vanson Bourne, via 685 interviews téléphoniques au cours de l'été 2011 auprès de DSI d'entreprises d'au moins 500 salariés dans les secteurs des télécommunications, de la grande distribution, des services financiers et de l'industrie manufacturière.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages