Jeudi 27 avril 2017
NASDAQ : 6025.23 0.27   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, MANAGEMENT

DSI : un job en or !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 12/06/2013 - indexel.net
 
DSI-or

L’avenir des directeurs des systèmes d'information, véritables moutons à cinq pattes, s’annonce lumineux en 2014, tout comme celui des chefs de projet technique. Décryptage.

 

Malgré ses contraintes, le métier de directeur des systèmes d'information (DSI) est l'un des postes les plus enviés aujourd'hui. C'est ce que constate le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half dans son classement annuel des sept "jobs en or" pour 2013-2014. Ce dernier a retenu les postes de DSI et de chef de projet technique aux côtés de fonctions plus proches du management et de la finance telles que contrôleur de gestion, responsable conformité, comptable en chef et directeur juridique.

Un métier qui n'est pas de tout repos

Selon le cabinet, un DSI touche un salaire annuel brut compris entre 110 000 et 150 000 euros, en plus d'une partie variable pouvant atteindre jusqu'à 25 % de la rémunération de base. Tout dépend de la taille de l'entreprise et de l'expérience (minimum dix à quinze ans). De quoi faire oublier le stress du quotidien. Car ce n'est pas un métier de tout repos. Dans son rôle le plus opérationnel, le DSI est responsable du bon fonctionnement du système d'information de l'entreprise. Les compétences techniques restent donc indispensables.

Des profils plutôt rares

Mais les DSI modernes doivent en plus « agir comme de véritables ‘Business Partners' pour l'entreprise, membres du Comité de Direction à part entière » rappelle Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half Technologie. Le DSI est en effet le garant de l'alignement et de l'orientation du système d'information sur la stratégie de l'entreprise. "Ces managers de terrain, capables de fédérer des équipes de plus de 50 personnes, orientés maîtrise des coûts et respect des délais, comprenant parfaitement l'activité de leur entreprise et ses transformations stratégiques sont finalement des profils plutôt rares" constate Fabrice Coudray.

Fabrice-Coudray-Robert-HalfLe chef de projet technique partage cette double casquette management et expertise avec le profil de DSI. Plus junior, ce poste ne nécessite que cinq ans d'expérience. La rémunération est en conséquence : comprise entre 45 000 et 55 000 euros avec un bonus variable pouvant atteindre 20 % de la partie fixe du salaire. Le rôle du chef de projet technique est de développer et d'assurer la maintenance d'applications métier en interne ou en externe (dans le cas d'une agence web par exemple). « Ces profils sont très recherchés car, en plus de la maîtrise du développement, ils ont prouvé leur capacité à manager une équipe pour mener à bien un projet en respectant les délais et les coûts » décrit Fabrice Coudray (photo).

Les 7 jobs en or de 2013

• Comptable général (jusqu'à 35 000 euros bruts par an)
• Chef projet technique (jusqu'à 70 000 euros bruts par an)
• Contrôleur de gestion (jusqu'à 88 000 euros bruts par an)
• Directeur juridique (jusqu'à 150 000 euros bruts par an)
• Responsable conformité (jusqu'à 170 000 euros bruts par an)
• Actuaire produits (jusqu'à 185 000 euros bruts par an)
• Directeur des systèmes d'information DSI (jusqu'à 190 000 euros bruts par an)

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages