Jeudi 14 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

CV Anonymes : candidats 852Z43DIS et 852144DIT à l'appel !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Rodolphe Helderlé le 12/04/2006 - indexel.net
 

Les éditeurs spécialisés dans la gestion des recrutements n'ont pas attendu la loi du 8 mars 2006 pour intégrer dans leurs solutions la possibilité de masquer certains champs d'information des CV. Tour d'horizon des offres disponibles sur le marché, tarifs à la clé.

 

La loi du 8 mars 2006 sur l'égalité des chances oblige les entreprises de plus de 50 salariés à masquer toutes les informations relatives à l'état civil sur les CV reçus. Reste maintenant à attendre le décret d'application. En tout état de cause, l'informatique peut considérablement aider les entreprises à faire face à cette nouvelle contrainte légale. Pour les CV adressés au format papier ou dans un fichier joint, l'anonymisation peut passer par la Lecture Automatique des Données (LAD) qui va reconnaître, extraire et masquer les champs relatifs à l'état civil.

 

À partir de 700 euros par mois

 

"Notre logiciel reconnaît et extrait en moyenne 80 % des informations des CV. Nous préconisons qu'un salarié de l'entreprise prenne en charge la validation du travail de notre logiciel (moins d'une minute par CV), puis transmette le CV anonyme généré automatiquement au chargé de recrutement qui évaluera les candidatures", explique Lucie Delahaye, responsable marketing d'e-manation, une société spécialisé dans la reconnaissance des données de recrutement. La solution est proposée à partir de 700 euros par mois pour une entreprise de 500 salariés et permet d'exploiter les données (état civil et compétences) extraites de CV papiers et bureautiques dans une base structurée avec la gestion de l'anonymisation en prime.

 

À l'instar des autres acteurs du marché du e-recrutement, e-manation propose également un module de gestion des candidatures reçues via des formulaires sur les sites recrutement des entreprises. Sur ce terrain, tous les éditeurs proposent les mêmes fonctionnalités : masquer les champs du formulaire relatif à l'état civil tout en pouvant décider du moment, au cours du processus de recrutement, où ces informations apparaîtront et qui pourra y accéder. Des points qui requièrent quelques réflexions, voire du conseil. Faut-il lever l'anonymat sur le CV dès que le candidat est reçu à son premier entretien ou faut-il attendre la fin du processus ?

 

Chartes de bonnes pratiques

 

Prenons le cas d'un candidat qui passe un premier entretien avec un recruteur. Tout se passe bien et le recruteur décide de caler un second entretien avec le potentiel manager direct du candidat. Le manager pourra alors prendre connaissance du CV qui sera toujours anonymisé ou non. Reste à savoir, dans le premier cas, si le recruteur ne sera pas sollicité par le manager pour lever oralement l'identité du candidat, s'il y résistera ou s'il ne prendra tout simplement pas les devants. D'où l'intérêt de concocter des chartes de bonnes pratiques.

 

"Si l'anonymat est levé dès le premier entretien et que le candidat est finalement recalé, il est possible de paramétrer l'application pour que son CV se retrouve de nouveau anonymisé à partir du moment où il intègre le vivier des candidatures", explique Frédéric Radier, en charge de la stratégie produit de JobPartners. L'anonymisation des CV ne manque pas d'avoir un impact sur les modalités de transmission de l'information. Il n'est pas forcément naturel, en effet, de se transmettre des codes chiffrés d'anonymisation entre les différents acteurs du recrutement. Selon Frédéric Radier, il sera possible d'associer des pseudonymes à ces codes.

 

Inciter les PME à optimiser leurs processus de recrutement

 

Les scénarios d'usage sont multiples. R-Flex propose, par exemple, à certains de ses clients, une fonctionnalité qui fait que le candidat n'envoie qu'un e-mail anonyme au recruteur avec toutes les informations relatives à ses compétences et sa formation. Si sa candidature est retenue, il reçoit un e-mail. C'est seulement à ce moment-là qu'il décide de communiquer à l'entreprise ses coordonnées. Une approche peu éloignée de celle de CV-Code qui, de façon opportune, propose aux candidats d'enregistrer gratuitement leurs coordonnées sur cette plate-forme. Ils reçoivent alors un code qu'ils indiquent sur leur CV. Un recruteur intéressé par un CV anonymisé par défaut et mentionnant ce code devra payer pour entrer en contact avec le candidat via SMS ou e-mail. Pour les entreprises de 50 à 199 salariés, la formule est de 90 euros HT par trimestre avec un crédit de 100 SMS ou 10 courriers.

 

La loi du 8 mars 2006 va inciter les PME à optimiser leurs processus de recrutement et à s'intéresser aux opportunités d'une informatisation. Intégrée dans l'offre globale, la gestion de l'anonymisation est proposée sans surcoût par l'ensemble des prestataires. Les clients devront toutefois se fendre d'un coût moyen correspondant à deux ou trois jours de paramétrage de l'application. Le module de gestion des formulaires de recrutement de e-manation est accessible à partir de 600 euros mensuels en mode ASP. Compter 800 euros par mois chez R-Flex pour cinq comptes recruteurs. Mr Ted facture sa solution de gestion 150 euros par mois et par recruteur. Et, tandis que Jobpartners considère que son coeur de cible reste les entreprises d'au moins 2 000 salariés, I-Grasp a la volonté de packager une offre dédiée aux PME. "Nous travaillons sur une offre qui permettent à plusieurs PME de gérer leurs e-recrutements anonymisés sur une même plate-forme. Le tout avec la possibilité de personnaliser les formulaires. L'objectif est de faire descendre le coût de l'abonnement mensuel à 300 euros", annonce Joël Gaudeul, responsable marketing et communication France de I-Grasp, dont le ticket d'entrée est tout de même à 1 000 euros mensuel.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages