Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, MANAGEMENT

Des informaticiens plus jeunes et moins payés

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 13/10/2010 - indexel.net
 
Informaticiens-jeunes-moins-payes

Le rajeunissement progressif de la profession se traduit par une baisse du salaire médian à l'embauche. Mieux vaut être cadre quadragénaire que jeune développeur débutant.

 

Malgré l'augmentation du nombre d'informaticiens à la recherche d'un emploi, les entreprises peinent toujours à recruter certains profils. "Les ingénieurs Java font partie des plus durs à trouver, surtout en province" précise Evelyne Achache, administratrice Syntec Recrutement. Les techniciens support de niveau 3, les techniciens télécoms, les ingénieurs sécurité, les chefs de projet NTIC et les ingénieurs développement sont également des denrées rares.

Dans la 24e édition de son Guide des salaires, Reed Business Information constate que certaines fonctions tirent partie de ces tensions. C'est notamment le cas des directeurs informatiques dont le salaire médian brut annuel a augmenté de 8 % en un an, passant de 89 890 à 96 810 euros. Les responsables études et développement tirent également leur épingle du jeu avec un salaire brut annuel médian de 61 300 euros en 2010, en augmentation de 2 %.

Cette embellie est cependant réservée aux cadres quadragénaires. L'étude de Reed Business révèle en effet un rajeunissement de la profession, qui se traduit par une baisse globale des salaires. Avant de prendre des positions de managers, les informaticiens passent tous par des fonctions moins valorisées, surtout s'ils manquent d'expérience. Les débuts des jeunes informaticiens sont donc plus difficiles.

Plus jeunes de dix ans en moyenne, les administrateurs de base de données voient leur rémunération à l'embauche baisser de 25 % par rapport à l'année dernière (27 970 euros brut annuel). Le salaire des ingénieurs systèmes (trois ans plus jeunes en moyenne) chute de 15 % à 42 690 euros brut par an et celui des développeurs (six ans plus jeunes en moyenne) de 10 % à 33 580 euros brut. Même situation pour les ingénieurs réseaux dont le salaire baisse de 5 % (42 030 euros brut) et les chefs de projet (48 760 euros brut annuel).

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages