Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Être freelance dans l'informatique : indépendant ou portage ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Lala Moulay le 09/03/2005 - indexel.net
 

Après des années passées en tant que salarié, vous avez envie de travailler en solo. Vous pouvez opter pour le statut d'indépendant ou bien conserver les avantages des salariés grâce au portage salarial. Le comparatif de ces deux statuts.

 

Que vous soyez un jeune informaticien qui veut avoir le choix de ses missions ou un senior de 50 ans qui souhaite gérer sa carrière à son rythme, voici quelques conseils pour vous permettre de goûter aux joies de l'indépendance en toute connaissance de cause.

Le B.A. BA à connaître, quel que soit votre futur statut

Pour se lancer en solo, il faut avoir un bon carnet d'adresses et bien identifier son champ d'action. Pour sortir du lot face à la concurrence, évitez d'afficher une expérience multiple, un "je sais tout faire" qui vous noie dans la masse et perturbe les clients potentiels : c'est le défaut de beaucoup de novices. Pour rester dans le coup, formez-vous régulièrement. N'hésitez pas à vous repositionner sur les niches de demain. Et surtout démarrez avec des clients potentiels en portefeuille. Car le défi à relever, c'est d'être également un commercial et il n'est pas évident de savoir se vendre.

Indépendant : l'assistance indispensable d'un comptable

Le statut : pour devenir indépendant, il suffit de remplir une déclaration de début d'activité dans une antenne locale de l'URSSAF. Un mois plus tard, une fois enregistré, vous recevrez ce qui va vous permettre de facturer vos prestations à vos clients, votre numéro de Siret qui vous identifie comme travailleur indépendant, ainsi que le code NAF, ou APE qui correspond à votre activité répertoriée à l'Insee. L'URSSAF vous enverra également un appel de cotisation trimestrielle. La 1ère année, vous payerez 215 euros par trimestre. La 2ème année, 321 euros par trimestre, les deux premiers trimestres. Au 3ème, une réactualisation à la hausse ou à la baisse sera effectuée au vu du chiffre d'affaires réalisé l'année précédente. Pour vous faciliter les choses, l'URSAFF communique automatiquement toutes les informations vous concernant, aux impôts et aux organismes sociaux. Vous devrez également vous enregistrer auprès d'une mutuelle et d'une caisse d'assurance vieillesse.

Les avantages : lors de votre inscription à l'URSAFF, vous choisissez votre régime d'imposition. Si vous optez pour "les bénéfices non commerciaux au réel", en plus de votre déclaration de revenus classique, vous remplirez la déclaration 2035. Si 30 % de la surface de votre appartement vous sert de bureau pour votre activité, vous pourrez faire passer en frais professionnels 30 % de votre loyer et de votre électricité.

Les inconvénients : l'assistance d'un comptable est impérative. Par ailleurs attention, prévient Laurent Coquelin, chargé de mission du réseau professionnels autonomes à la CFDT Cadres : "N'étant pas salarié et ne payant pas les mêmes cotisations sociales, vous n'avez pas droit aux Assedic et en cas d'arrêt maladie, vous n'aurez pas d'indemnités journalières". Sachez enfin que si vous dépassez 27 000 euros de chiffre d'affaires par an, vous êtes imposable à la TVA.

Portage salarial : les avantages de l'indépendance, sans les inconvénients

Le statut : deux grandes sociétés de portage existent en France : L'Institut du Temps Partagé (ITG) et Links Conseil, respectivement n° 1 et n°2. ITG suit 1 700 consultants portés dans tous les secteurs dont 500 dans l'informatique. "Nous avons tous les profils, du DSI au chef de projet en passant par l'ingénieur systèmes ou réseaux, l'expert en sécurité, le développeur...", explique Philippe de Rosnay, directeur de la division Systèmes d'information d'ITG. 1ère étape, vous signez un contrat de portage qui décrit votre activité.

Lire la suite de l'article. 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages