Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT, SUR LE TERRAIN

Gestion de contenus : du libre à la Cour de cassation

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 14/03/2007 - indexel.net
 
Cvd_cour_cassation

Avec une solution open source, la Cour de cassation optimise la publication des informations sur son site. Et fait face à une forte augmentation du trafic et des demandes des justiciables.

 

Siégeant dans l'enceinte du Palais de Justice de Paris, la Cour de cassation est la plus haute juridiction française. Le trafic sur son site web a été multiplié par dix ces trois dernières années. "Afin de répondre à cette augmentation des visites et pour moderniser la présentation, faciliter l'accès à des contenus de plus en plus variés et améliorer le service rendu aux utilisateurs, nous avons complètement refondu notre site web", explique Isabelle Goanvic, conseillère référendaire et webmestre à la Cour de cassation. Accompagnée par le groupe Jouve, la Cour de cassation s'est basée sur la solution de gestion de contenu (CMS) open source SPIP-Agora. Initialement développée par Clever Age à partir du logiciel SPIP, SPIP Agora est aujourd'hui maintenue collégialement par divers organismes d'état comme l'ANPE, la DGME et le ministère des Affaires étrangères. Basé sur PHP et MySQL, ce CMS (Content Management System) est adapté aux sites éditoriaux de taille importante, installés sur serveur dédié et dont l'équipe éditoriale comporte plusieurs niveaux hiérarchiques.

 

C'est pour ces raisons, ainsi que pour les briques fonctionnelles présentes par défaut dans l'outil comme le gestionnaire de newsletter, que la solution SPIP Agora a été retenue. En effet, la volumétrie du site - 8 000 pages statiques, soit 300 Mo de données - et la complexité des contenus imposaient de simplifier la gestion des mises à jour côté administrateur. Il a fallu trois mois aux équipes de Jouve pour injecter les 8 000 pages dans SPIP Agora. Mais le projet a nécessité six mois de travail au total : définition des nouveaux circuits et règles de publication, organisation et hiérarchisation des contenus, déploiement et paramétrage de la solution, intégration du moteur d'indexation Lucène. "Lucène est un moteur d'indexation qui permet de réaliser des recherches par mots clés, avec possibilité de tri par date et par rubrique", précise Isabelle Goanvic.

 

Une plate-forme technique plus ouverte et plus simple

 

Au delà de la modernisation de l'interface et de l'ergonomie, la Cour de cassation a enrichi son site d'un forum de discussion consacré aux thèmes de son prochain cycle de conférences "Risques, assurances, responsabilité", agrémenté d'un accès aux notices biographiques des magistrats. Surtout, depuis janvier 2007, un nouveau service de "suivi d'un pourvoi" permet aux parties concernées de consulter l'historique des événements procéduraux de leur dossier. "La rubrique ''Information et suivi d'un pourvoi'' a reçu au 31 janvier dernier 2 294 visites. Et 114 justiciables ont pu consulter leur dossier de procédure", détaille Isabelle Goanvic. Ce qui confirme l'intérêt du service. Basé sur un développement PHP-MySQL, ce dernier s'intègre naturellement dans l'architecture technique de SPIP Agora qui repose sur les mêmes technologies.

 

"Comme la technique de mise en ligne et la gestion éditoriale sont simples et rapides, les arrêts publiés sont mis en ligne plus rapidement, voire le jour même de leur prononcé", se félicite Isabelle Goanvic. Toutes ces évolutions ont également suscité une augmentation de 50 % du nombre de consultations qui sont passées de 1,8 million en 2005 à plus de 2,7 millions en 2006.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages