Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

L'architecte : bâtisseur des nouveaux systèmes d'information

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Sophie Maréchal le 02/11/2005 - indexel.net
 

Il modélise les plates-formes informatiques de l'entreprise pour les mettre à niveau ou les reconstruire totalement. Il préconise de nouvelles solutions puis vérifie l'impact de ses choix. Ce poste convient aux informaticiens d'expérience qui souhaitent conserver leur technicité.

 

A l'instar d'une ville qui fait appel à un urbaniste pour réviser le plan d'occupation des sols afin de construire un immeuble neuf ou une école, la direction informatique a besoin de l'intervention d'architectes pour renouveler ses technologies et ses applications sans pour autant faire table rase du passé. Dans l'entreprise utilisatrice, la fonction d'architecte est rattachée soit à la maîtrise d'ouvrage si sa mission couvre la partie applicative, soit à l'assistance technique interne s'il intervient sur les infrastructures matérielles. Dans le monde du service, l'architecte est associé dès l'avant-vente à l'élaboration du plan de développement ou d'intégration proposé au client. Son domaine d'intervention correspondra alors à un savoir-faire : les bases de données, le réseau et les télécommunication ou à un univers technologique (Unix, Microsoft..). Les opportunités d'emploi sont nombreuses pour cette fonction occupée par des informaticiens ayant au moins un niveau Bac + 4 et une dizaine d'années d'expérience. 

 

Le profil de l'emploi

 

Compétences requises : bonne connaissance du fonctionnement de l'entreprise, des métiers et des flux, conception et modélisation du système d'information, méthodologie de développement d'architecture, facilités à se former et s'adapter aux évolutions technologiques rapides.

Qualités humaines : ouverture d'esprit, capacité de conviction, sens de la négociation, écoute et communication, pragmatisme.

Fourchette de rémunération : de 40 à 60 000 euros annuels bruts.

Perspectives d'évolution : traditionnellement, l'expertise ou le conseil. Mais aussi des postes de management dans les entreprises utilisatrices, en particulier pour les architectes des systèmes d'information, dont la connaissance fonctionnelle est plus marquée.

 

Portrait : Yves Tapia, 37 ans, architecte technique chez Sogeti-Transiciel

 

"Plus le projet est complexe, plus il m'intéresse", s'exclame Yves Tapia (photo). Ce spécialiste  des technologies Microsoft, diplômé de l'Epita (option informatique industrielle et intelligence artificielle), apprécie de mettre en pratique son expertise pour bâtir de nouvelles architectures, matérielles, logicielles ou réseau qui s'intègrent aux infrastructures en place. Il a choisi le monde du service pour forger petit à petit cette spécialisation. Après des débuts dans le développement, il bifurque très vite vers le déploiement de postes de travail sous Windows pour arriver dans le "Saint des saints" : la division services de Microsoft ! Depuis huit mois, il a rejoint la SSII Sogeti-Transiciel où il collabore, en tant que directeur de projet, au déploiement de 5 000 postes  pour le compte d'un industriel de l'aéronautique.

 

Parallèlement, il est appelé régulièrement à réaliser en avant-vente des audits. "Je travaille en amont sur l'expression des besoins pour proposer l'architecture la mieux adaptée à la problématique du client. Comme un architecte dans le bâtiment, mon rôle peut juste s'arrêter au plan.  Mais en général je participe aussi à la réalisation jusqu'à la livraison", explique-t-il. L'analogie ne s'arrête pas là, il doit savoir traduire en termes simples à ses interlocuteurs, les contraintes techniques et financières qu'impliquent leurs attentes : "Quand je mène une étude pour consolider des serveurs sur un même site géographique, je dois expliquer, par exemple, pourquoi il faudra renforcer la sécurité du réseau et mesurer tous les impacts économiques de cette solution".

 

Exemples de formation

 

La plupart des écoles d'ingénieurs (voir notre tableau comparatif ci-dessous) qui inscrivent dans leurs cursus les notions d'architecture des systèmes d'information ont en général une culture en informatique industrielle. Cependant les compétences acquises sont exploitables dans l'informatique de gestion qui se rationalise et emprunte de plus en plus aux méthodes industrielles.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages