Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

La formation continue, une perspective de carrière... à plus ou moins long terme

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Sébastien Chauveau le 05/03/2003 - indexel.net
 

C´est le premier secteur de recrutement en France. L´informatique a sans cesse besoin de personnels qualifiés. Il y a ceux qui proviennent des cursus scolaires ou universitaires habituels. Mais ceux qui émergent des formations continues ne sont pas en reste. Petit tour d´horizon.

 

Passé un certain âge ou des années de carrière, devenir analyste programmeur, chef de projets ou ingénieur en informatique... reste possible. Entre le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), le GRETA (Groupements d´établissements) et l´AFPA (association de formation professionnelle pour adultes), les intéressés ont l´embarras du choix. Toutes ces structures proposent des formations continues, individualisées et de groupes. Mais à chacune d´elles sa particularité.

Reconnus par l'éducation nationale

C´est au CNAM que l´on peut obtenir le niveau le plus élevé : ingénieur (Bac+5). D´un degré moindre, le conservatoire des arts et métiers propose aussi d´autres diplômes - reconnus par l´Éducation nationale - de premier cycle technique (DPCT) ou d´études supérieures techniques, ainsi que des attestations de compétences, soit des titres d´échelon Bac+2 ou Bac+4. Pour accéder à ces cursus, aucun pré-requis dans le domaine choisi n´est nécessaire, le niveau de classe terminale suffit.De l´informatique de gestion aux nouvelles technologies de l´information et de la communication (NTIC), le panel du CNAM est large. "Toutes nos formations en informatique se déroulent sur des cycles de six ou sept unités de valeur", signale Thierry Latouche (photo ci-dessus), directeur du CNAM de Nantes, "soit en cours du soir (en "présentiel" ou en télé-enseignement) soit en journée continue. Ainsi, chez nous, un auditeur (comprenez : un étudiant) se forme généralement en trois ans, pour un premier cycle et en cinq ans, pour un second."

Des formations moins diplômantes

Beaucoup plus basiques, les formations informatiques du GRETA sont aussi moins diplômantes que celles du CNAM. Dans ce domaine, l´instruction des groupes d´établissements est essentiellement limitée à la bureautique, autrement dit à l´utilisation de Windows et d´Office, d´Internet et de quelques logiciels de PAO. Les cours ont lieu systématiquement en journée, par cessions relativement courtes ou par modules de 35 heures maximum. "Nos "formations informatiques" s´adressent autant aux demandeurs d´emploi qu´aux salariés, aux personnes en congé de formation qu´à celles en contrat de solidarité", affirme Isabelle Pennamen, coordinatrice des dispositifs de formations individuelles au GRETA de Nantes. "Et il n´y a pas de niveau minimum pour pouvoir y prétendre." Cela dit, ces formations-là ne sont ponctuées que par des certificats maison.

Présenter un projet qui tienne la route

A mi-chemin entre le CNAM et le GRETA, l´AFPA offre, en matière de formations en informatique, presque uniquement des cursus rapides et diplômants - homologués par le Ministère du travail -, de niveau Bac à Bac+3 : technicien assistant en informatique, technicien supérieur en informatique de gestion (avec option études et développements ou production exploitation) ou analyste concepteur en systèmes d´informations. "Il s´agit de cours du jour, durant 10 à 11 mois", explique Ramtane Idir (photo), chargé de direction et responsable de la formation à l´AFPA de Saint-Herblin, dans la banlieue nantaise. Et de préciser : "Elles se déroulent généralement en quatre modules et, au final, nous faisons passer les examens mais ils sont validés par les professionnels de la branche d´activité concernée." Contrairement au CNAM et au GRETA, l´admission à l´AFPA passe par des critères d´âge minimum (18 ans, voire 21 ans, pour certaines formations) et maximum (ne pas être à la retraite), par la réalisation de tests psychotechniques et la présentation d´un projet "qui doit tenir la route", souligne Ramtane Idir.

A partir de 6 euros l'heure de formation

Pour ce qui est du coût de toutes ces formations en informatique, il varie en fonction de leur niveau de technicité, des diverses institutions et des situations de chacun (statut individuel ou conventionnel). Mais, d´une manière générale, on peut dire qu´au CNAM, le montant des prestations s´étend du simple droit universitaire (environ 250 euros pour quelques modules) à 10 000 ou 15 000 euros pour un salarié en formation de chef de projets ou d´ingénierie. Tandis qu´au GRETA le tarif oscille de 6 à 15 euros de l´heure. Mais les stagiaires sans emploi qui s´initient à la bureautique sont la plupart du temps rémunérés (en contrat de qualification). A l´AFPA, les mêmes personnes peuvent également être payées si elles sont en recherche d´emploi. Dans le cas inverse, l´heure de formation en informatique - hors convention - est facturée par cette institution entre 12 et 20 euros.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages