Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Les contours de l'Internet 2.0

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Lefebvre le 31/05/2005 - indexel.net
 

Nous sommes en train de vivre un changement d'ère sur le Web. Et ce changement a au moins deux facettes : un côté technique et un côté "social". La chronique d'Alain Lefebvre, conférencier et fondateur du projet 6nergies.net.

 

Commençons par la technique, c'est ce qui est le plus facile ! J'écris depuis quinze ans sur l'évolution technique de l'informatique. J'étais parmi les pionniers de l'architecture client-serveur et, depuis, je me suis toujours engagé en faveur de l'innovation utile. Dernièrement, constatant que l'informatique tournait en rond, j'ai publié un manifeste (pour une informatique raisonnable) et un appel à ouvrir les yeux (le retour de la forêt pétrifiée) : l'informatique est en train de vraiment changer et c'est à l'Internet qu'on le doit.

Un tournant social dans l'usage du Net

Les exemples d'un véritable renouveau technique - même si pour l'utilisateur d'Internet rien ne changera dans sa pratique habituelle (mêmes adresses, navigation articulée autour d'un navigateur, etc.) - sont légion : Web services avec REST plutôt que SOAP, interface utilisateur avec Web +AJAX plutôt que du Flash, Gestion de la connaissance avec les Wikis plutôt que des solutions complexes et inutilement lourdes, etc. Mais là où l'Internet 2 prend vraiment tout son sens, ce n'est justement pas seulement à cause de ce renouvellement technique (avec une évolution bienvenue vers plus de simplicité) mais bien en raison d'un tournant "social" dans l'usage que nous faisons tous du Net.

Pendant l'Intenet 1.0, le mot d'ordre qui faisait foi était "le contenu est roi" (content is king). C'est ainsi que le Web s'est imposé dans nos esprits et dans nos habitudes comme "la plus grande base de documents du monde, disponible au bout des doigts". Même la vague de l'E-commerce a été considérée, à juste titre, comme une confirmation de ce principe simple à comprendre : le contenu est roi, sans contenu pas de trafic ! Mais l'histoire de l'évolution de l'Internet nous ramène toujours à la même constante : "people are the killer app of the Internet", comme l'explique fort bien Yossi Vardi de ICQ. C'est ainsi que les premiers concepteurs de l'Internet (Arpanet à l'époque) étaient très ennuyés de constater que le trafic de l'e-mail (la toute première application "sociale") dépassait les échanges purement "données".

Le Web est devenu 'User Centric'

Aujourd'hui, nous assistons à un retour en force des applications permettant ou favorisant les connexions et les échanges entre les "gens". Les blogs sont vus comme participant à cette vague (alors qu'on pourrait aussi bien les cantonner au seul domaine du contenu) car les commentaires permettent aux auteurs de découvrir qui sont leurs lecteurs, d'identifier d'autres auteurs et ainsi de suite. Le phénomène de recherche/découverte d'autres personnes est encore plus accentué avec les réseaux sociaux qui en font leur fonction noyau : après le browsing sur des pages il y a dix ans, vous pouvez découvrir le browsing sur les gens qui est tout aussi excitant. Le Web est devenu "user centric" au lieu d'être seulement "content centric". 

Lire la suite de l'article.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages