Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

"Les DSI doivent sortir de leur position défensive"

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Philippe Tassin le 15/10/2008 - indexel.net
 
Tassin

Les directions informatiques doivent faire leur révolution culturelle ! Objectif : innovation à tous les étages. Le point de vue de Philippe Tassin, consultant, DSI intérimaire, auteur de "Systèmes d'information et systèmes d'innovation".

 

La mondialisation et la pression de la concurrence ont conduit les entreprises à se réorganiser, à délocaliser des pans entiers de leur activité, à sortir des frontières. Leur survie est désormais liée à la recherche d'un avantage concurrentiel. L'innovation est donc au centre de leurs préoccupations et elle est devenue un enjeu pour l'emploi. Les systèmes d'information qui constituent leur système nerveux se sont étendus à tous les domaines. Synonymes pendant longtemps de recherche de gains de productivité par la réingénierie des processus existants et par le contrôle des coûts, les systèmes d'information ont répondu, pendant plusieurs décennies, aux préoccupations majeures des dirigeants. Mais, bâtis au cours des trente dernières années sur cette logique, ils doivent aujourd'hui s'adapter.

Alors que les systèmes d'information qu'ils ont créés recèlent le coeur du métier des entreprises, les DSI n'ont pas su s'imposer dans la révolution qu'elles vivent et se retrouvent aujourd'hui dans une position défensive. De nouvelles perspectives doivent être envisagées afin replonger la direction informatique au coeur du métier et de la stratégie de l'entreprise, pour y assumer le rôle de vigie auquel elle n'aurait jamais dû renoncer.

Systèmes d'information et systèmes d'innovation

Les systèmes d'innovation correspondent aux multiples déclinaisons des innovations technologiques et non technologiques qui sont devenues indispensables aux entreprises pour assurer leur développement, voire leur survie. Ils sont donc complémentaires des systèmes d'information. L'effort de liaison entre ces systèmes reste à faire : c'est le challenge des années à venir pour les DSI. Mais ce n'est qu'à partir d'une situation d'excellence opérationnelle que cette phase pourra être abordée. Aussi, la mise à niveau des performances et du niveau de service par une rationalisation et une modernisation des processus, de l'organisation et des infrastructures est-elle le premier pas vers l'innovation.

L'innovation étant un phénomène collectif, la DSI a impérativement besoin d'établir des relations de travail confiantes avec les différentes directions de l'entreprise pour pouvoir explorer avec elles de nouvelles voies de création de valeur et ne pas se cantonner au seul domaine technologique. Car l'innovation concerne aussi les processus, les produits et les services. Elle est donc très liée à la communication au sein de l'entreprise et à sa gouvernance.

Une veille technologique au service des métiers

La DSI peut favoriser son émergence en créant des systèmes qui encouragent la créativité, en adoptant par exemple des standards ouverts et en promouvant l'usage des très nombreux logiciels libres qui existent sur le marché. Elle doit évidemment connaître et mettre en oeuvre en interne les organisations, méthodes et formes de travail induites par l'usage des nouvelles technologies et qui permettent de bâtir un système collaboratif de communication et d'échange : les flux RSS, les blogs, les wikis, les gestionnaires de contenu dynamiques, les réseaux peer to peer, les messageries de groupe, etc.

La DSI peut montrer l'exemple en pratiquant une veille technologique au service des métiers et faire en sorte qu'en son sein, l'innovation et tous les comportements qui y sont associés soient perçus par le personnel comme une des composantes fondamentales de l'attitude que leur direction attend d'eux. L'accueil et l'intégration des nouveaux venus, par exemple, est une des conditions indispensables à une culture d'innovation puisque cela suppose le respect de l'autre, l'acceptation des différences, l'écoute, le dialogue, toutes choses indispensables à la libre expression et à la confrontation des idées. Enfin, en enfourchant des chevaux de bataille, tels que le développement durable, la DSI peut se positionner comme leader sur des tendances de fond.

Pour que la DSI devienne un centre de service agile, capable de créer de la valeur auprès des directions opérationnelles et de faire passer son entreprise à une nouvelle ère, celle de l'économie numérique, elle devra agir sur les outils, les structures des organisations, le comportement des hommes. Son rôle dépassera donc très largement le simple domaine de l'informatique. Elle placera l'innovation technologique au service de la stratégie d'entreprise et veillera à sa mise en oeuvre effective en travaillant en particulier sur l'organisation et les processus, ce qui suppose un assemblage de ressources humaines, techniciens, mais aussi organisateurs et consultants, de technologies, de réseaux relationnels et de comportements. La place que devra tenir à l'avenir la DSI devra être celle de catalyseur d'innovations. Elle doit se transformer en DSII : direction des systèmes d'information et d'innovation.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages