Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Rentrée informatique : les projets des DSI

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 21/09/2011 - indexel.net
 
Rentree-informatique

Virtualisation, gestion électronique de documents et dématérialisation, progiciels, green IT, gestion de parc : deux responsables informatiques décrivent leurs projets prioritaires de rentrée.

 

Les vacances sont finies. Depuis quelques semaines, les DSI ont repris leur rythme de croisière. L'occasion d'interroger deux directeurs informatiques pour comprendre quels sont leurs projets prioritaires en cette rentrée 2011. Franck Laudet, DSI de Cogedim (une société du groupe Altarea Cogedim qui compte 500 collaborateurs) et Dominique Borel, DSI de la Semitag (1 450 personnes), un exploitant des transports urbains de Grenoble, seront nos guides.

Des budgets divisés par deux en quatre ans

Pour planter le décor, Dominique Borel précise : "Comme dans de nombreuses autres entreprises, nos budgets de fonctionnement sont assez restreints. Pour tout dire, ils ont été divisés par deux en quatre ans. Nous ré-internalisons donc de plus en plus de projets et réduisons l'innovation." Chez Cogedim, en revanche, les budgets informatiques sont maintenus, portés par le dynamisme du secteur immobilier. Le promoteur va donc procéder au renouvellement complet des postes de travail de ses collaborateurs et passer de Windows XP et Office 2003 à Windows 7 et Office 2010. Cette migration de l'environnement bureautique impliquera la formation de tous les utilisateurs de l'entreprise.

Allonger la durée de vie des postes de travail

Franck Laudet"C'est un passage obligé quelle que soit la société. Microsoft demeure un acteur incontournable", estime Franck Laudet (photo). "Nous en profitons pour virtualiser 20 % du parc informatique", précise-t-il. Cogedim souhaite ainsi faciliter la gestion de son parc, les migrations et les déploiements. "C'est également très intéressant en termes de travail à distance et de plan de reprise d'activité. Enfin, c'est un pas vers le green IT qui s'inscrit bien dans la démarche générale environnementale observée dans la réalisation de nos programmes immobiliers", complète le DSI.

De son côté, la Semitag ne souhaite pas migrer vers Windows 7 et préfère rester dans l'environnement Windows XP et OpenOffice.org. Une résistance logique puisque l'entreprise lancera bientôt une stratégie green IT complète (voir ci-dessous). "Notre objectif est d'allonger la durée de vie des postes de travail de 4,5 ans en moyenne aujourd'hui à 8 ans à terme", ambitionne Dominique Borel. "Nous avons déjà migré vers OpenOffice.org en 2009 ce qui nous a permis d'économiser 20 000 euros par an et nous continuons avec Libre-Office cette année. Ce qui est bon pour notre budget, est souvent bon pour la planète !" estime Dominique Borel.

GED et dématérialisation

Dominique BorelToujours du côté du front office, la Semitag a une autre urgence à gérer : migrer de Novell Netware vers une architecture réseau Microsoft standard. "Nous avons besoin d'Active Directory pour relier nos applications entre elles et améliorer notre politique de sécurité. Nous souhaitons également réorganiser nos partages réseau en faisant évoluer la GED existante", détaille Dominique Borel (photo).

Cogedim a également un projet de gestion électronique de documents. Le besoin de dématérialisation s'est fait sentir tant au niveau des fonctions transversales que des fonctions "métier" de la société. "Nos objectifs sont multiples : optimisation des processus, gains de productivité, accélération des échanges de documents tant en interne que vers l'extérieur, interaction avec les autres parties du système d'information comme notre ERP Primpromo ou encore le gain de place et la limitation du papier dans un métier qui en produit beaucoup", détaille Franck Laudet.

Du côté des applications métier, Cogedim souhaite "rejoindre une version plus ‘standard' de notre ERP, partagée par un plus grand nombre d'acteurs de notre secteur. C'est également l'occasion de mettre à plat et d'optimiser certaines procédures pour être plus performant. Ce projet impliquera sans doute un grand nombre de formations ou de remises à niveau des utilisateurs", détaille Franc Laudet. D'autres acteurs du secteur se posent également la question de cette mise à jour.

Virtualisation et Green IT

Si Cogedim virtualise 20 % de ses postes utilisateurs, la Semitag souhaite finaliser la virtualisation de ses serveurs, sous VMware ESX pour la production et ESXi (un logiciel gratuit) pour la préproduction. Un prélude à la mise en œuvre d'un vaste plan d'action green IT. "Virtualiser les serveurs n'est pas suffisant pour réduire l'empreinte économique et écologique de notre système d'information", explique Dominique Borel. "Nous envisageons également de ré-urbaniser notre salle informatique et de la refroidir une partie de l'année en free-cooling. Il faudra aussi réduire nos volumes d'impression et la consommation électrique de nos postes de travail", projette Dominique Borel. Sans oublier "le développement du télétravail, de la visioconférence, d'un site interne de covoiturage couplé aux transports en commun et la mise en œuvre d'une gouvernance RSE". De beaux projets en perspective et une rentrée bien chargée !

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages