Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6626.2261 2.1362   nasdaq0.03 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Web 2.0 : les internautes au centre de la Toile (suite)

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 15/02/2006 - indexel.net
 

Un nouvel internet, plus ouvert, émerge dans la foulée du succès des blogs. Il replace l'internaute au centre des usages du web, notamment via le partage et la collaboration entre individus.

 

Partage, collaboration, implication, sont des valeurs fondamentales du web 2.0 qui, au delà des avancées techniques, est surtout une évolution des usages. En témoigne Wikipedia, une encyclopédie en ligne de grande qualité, ouverte à tous et gratuite, construite en ligne par des centaines de milliers (sans exagérer !) de bénévoles. De nombreux services s'appuient aujourd'hui sur ce principe. Flickr permet par exemple de publier puis de partager des photos en ligne. Son auteur les tague. Si bien que ses amis peuvent les retrouver rapidement à l'aide de quelques mots clés. Dans le même esprit, Pandora propose une radio en ligne entièrement personnalisée où les auditeurs partagent leurs playlists. Et il est possible de s'abonner - via un flux RSS - aux playlists publiques d'autres internautes pour découvrir de nouveaux groupes, styles musicaux, etc. Deux derniers exemples : Netflix loue des DVD par correspondance et facilite le choix d'un film plutôt qu'un autre en permettant à ses utilisateurs de partager leurs sélections de films. DinnerBuzz s'appuie sur le même principe pour classer et noter des restaurants. Cette liste pourrait faire plusieurs pages tant les nouveaux services de ce type sont nombreux...

Deuxième constat : de nouvelles entreprises facilitent le partage et la collaboration. L'ensemble de ces services ont un point commun : ils désagrègent le modèle qui prévaut depuis 200 ans pour le ré-agréger en fonction de chaque internaute. Ce changement est particulièrement net dans l'accès à l'information et aux services de base du web. Les pages d'accueil personnalisées de Google IG et NetVibes permettent par exemple d'assembler sur un seul écran ses différents comptes e-mail (Yahoo ! Mail, GMail, etc.), ses photos stockées sur Flickr, ses playlists Pandora, un flux d'information en provenance du site indexel.net et un autre flux provenant d'un blog hyper spécialisé sur un domaine intéressant l'internaute, etc.

Le web qui était hier encore centralisé autour de chaque fonctionnalité - Flickr pour le partage de photos, GMail pour la messagerie, Skype pour la téléphonie, etc. - se concentre désormais autour de l'internaute, sur sa page d'accueil personnalisée. En moins de dix ans, nous sommes donc passés de pages web statiques, à une Toile constituée d'objets, de personnes et de services, liés par un agrégateur central : l'individu. Plus que l'évolution technologique (blog, flux RSS, etc.), c'est cette évolution sociale que le concept de "web 2.0" tente de résumer. Bien entendu, cette grande aventure ne fait que commencer et nous connaîtrons encore bien d'autres versions du web. Mais celle-là méritait vraiment qu'on l'affuble d'un nouveau numéro de version.

Notre sélection "web 2.0"

Le meilleur moyen de découvrir la richesse du web 2.0 est encore de tester les services que nous vous avons présentés tout au long de cet article. Voici donc une sélection de quelques portails qui vous mèneront vers des applications web 2.0 représentatives.

BlogThatWeb.com (anglais) propose une sélection des entreprises représentatives du web 2.0, ainsi qu'un glossaire et une sélection des principales pages d'accueil personnalisées.

Digg offre une sélection en temps réel des articles les plus lus et les plus appréciés sur les sites du monde entier.

Del.icio.us permet la gestion de favoris en ligne (tags). A tester absolument : l'extension pour Firefox qui permet de "taguer" une page en un clic et le module del.icio.us de NetVibes.

Wikipedia est une encyclopédie collaborative éditée par les internautes du monde entier. Gratuite et libre d'accès.

Lire la première partie de l'article

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages