Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

CAO : des offres packagées pour les PME

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 22/10/2004 - indexel.net
 

Les outils de conception assistée par ordinateur (CAO) ciblant les PME se rapprochent des offres destinées aux grands comptes. Ils passent à la 3D et intègrent des fonctions de gestion de données techniques et de collaboration.

 

Depuis une dizaine d'années, le monde de la CAO est placé sous le signe du passage des outils deux dimensions (dont le principe colle à celui de la planche à dessin) à la modélisation en trois dimensions, plus proche de la réalité. Pour autant, la 2D reste très utilisée. "A la fois parce que nombre de bureaux d'études ont un existant important et parce que dans un même bureau, certains utilisateurs n'ont tout simplement pas besoin de la 3D", souligne Philippe Bonnard, responsable du support opérationnel chez Dassault Systèmes. De fait, tous les outils 3D du marché permettent de reprendre des modèles 2D (voir notre tableau ci-dessous).

 

Mais parallèlement subsistent quelques produits purement 2D comme Autocad d'Autodesk ou Catia Drafting 1 de Dassault Systèmes. Ce phénomène se double d'un croisement des éditeurs dont les cibles étaient historiquement très différentes. Ainsi, Autodesk améliore sa pénétration dans les grands comptes tout en restant leader dans l'entrée de gamme. A l'inverse, Dassault Systèmes, qui s'était développé chez les constructeurs automobiles et aéronautiques, cible depuis quelques années les PME de tous secteurs via le rachat de SolidWorks et la sortie de versions spécifiques de Catia, son produit phare.

 

Vers l'amélioration de la productivité collective

 

Parmi les autres tendances, on peut citer la possibilité de disposer de bibliothèques d'éléments standards, de concevoir des surfaces complexes, de guider la géométrie en fonction de côtes, de créer des règles de conception automatiquement appliquées à des modèles, d'effectuer du calcul de structures ou de réaliser le design des produits. "Concepteurs et designers ont longtemps parlé des langages différents, notre offre leur permet désormais de travailler conjointement, certes avec des outils différents mais capables de s'échanger des modèles 3D", précise Radoine Nachdi (photo ci-dessus), directeur marketing chez Think3 France.

 

Malgré ces évolutions, un certain nivellement intervient sur l'outil de modélisation proprement dit. "La valeur ajoutée se déplace vers la productivité collective, au sein du bureau d'étude et avec d'autres entreprises telles que donneurs d'ordres, partenaires ou clients", confirme Guy Ladan (photo), directeur technique avant-vente Europe du sud chez Parametric Technology (PTC). Une telle collaboration est d'abord facilitée par l'échange bidirectionnel de modèles avec des outils tiers, dans leurs formats natifs, souvent préférés au standard DWF. Mais il s'agit également de gestion et de partage de données techniques - on parle de PDM, Product Data Management. Ces données concernent aussi bien les nomenclatures que toutes les informations liées aux produits développés. Le PDM est lui-même un sous-ensemble du PLM (Product Life Cycle Management) qui recouvre la gestion du cycle de vie des produits, de la conception au service après-vente. Il s'agit alors de partager des informations entre marketing, achats ou encore SAV.

 

La gestion de données techniques enfouie dans l'outil de CAO

 

Il reste que les avis divergent sur la nécessité de commercialiser auprès des PME des outils dédiés au PDM ou au PLM. "Dans les petites structures, ces notions sont souvent perçues comme synonyme d'outils lourds et complexes à mettre en oeuvre", affirme Didier Cocherel (photo), directeur général d'Autodesk France. C'est pourquoi cet éditeur, ainsi que son concurrent Alibre, embarquent dans leurs outils de CAO des fonctions de gestion de données et de collaboration. De son côté, Dassault Systèmes propose Catia Mechanical Engineering, un package qui comprend un module remplissant ces fonctions.

 

En revanche, PTC et Think3 vendent, même pour les PME, des produits distincts. "Notre outil de CAO Pro/Engineer Wildfire comprend une fonction de PDM élémentaire mais la plupart des PME sont en train de migrer vers Winchill PDM Link, bien plus complet. Elles ont en effet désormais les mêmes besoins que les grandes entreprises, notamment en termes de traçabilité", précise Guy Ladan (PTC).



Les principaux outils de CAO pour PME

Editeur
Outils
Fonction
Coût
Alibre
Alibre DesignCAO 2D et 3D990 euros
Alibre Design ExpertCAO 2D et 3D,
PDM intégré
2800 euros
Autodesk
Autocad
CAO 2D
4 500 euros
Autodesk Inventor ProCAO 3D9 600 euros
Autodesk VaultPDMIntégré à Autocad et Autodesk Inventor
Dassault Systèmes
Catia Drafting 1
2D et PDM intégré
5 500 euros
Catia Mechanical Engineering3D et PDM intégré10 000 euros
SolidWorksCAO 3D6 000 euros
Parametric Technology

Pro/Engineer Wildfire


CAO 3D
6 390 euros par utilisateur simultané
Winchill PDM LinkPDM2 710 euros
Winchill Project Link Collaboration1 530 euros
Think3Think DesignCAO 2D et 3D2 300 euros par an
ThinkteamPDM et Collaboration1 600 euros par an
UGSParasolidCAO 3D8 000 euros



 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages