Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6623.6567 0.3477   nasdaq0.01 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Déployer un réseau Wi-Fi : les huit questions à se poser avant de démarrer

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 14/12/2004 - indexel.net
 

Cette Foire Aux Questions (FAQ) recense les points les plus critiques à étudier avant de se lancer dans un projet de réseau Wi-Fi. Elle permettra à votre entreprise d'éviter les principaux pièges d'une installation sans-fil.

 

1. Peut-on installer un réseau Wi-Fi dans tous les locaux ?

Non. La portée du Wi-Fi varie selon la puissance du matériel utilisé et les conditions d'implantation. L'épaisseur des murs, l'usage de téléphones sans fil, de micro-ondes et de certains matériaux métalliques perturbe les réseaux Wi-Fi. Dans un environnement particulièrement "bruyant" l'implantation d'un réseau Wi-Fi n'est pas toujours idéale. Il vaut mieux alors envisager le courant porteur en ligne (CPL) ou un câblage traditionnel.

2. Quelles sont les obligations légales liées au déploiement d'un réseau Wi-Fi ?

Depuis le 1er janvier 2004, l'ART a ouvert la bande de fréquences 2400-2483,5 MHz pour des équipements avec une PIRE de 100 mW à l'intérieur des bâtiments et de 10 mW à l'extérieur des bâtiments. Le déploiement d'un réseau extérieur (relier deux bâtiments entre eux, hot-spot, etc.) nécessite cependant une dérogation de l'Autorité de Régulation des Télécommunication (ART). Attention au 802.11a en extérieur. En Europe, la bande 5150 - 5350 MHz n'est pas utilisable en extérieur pour les RLAN et la bande 5470-5725 MHz n'est pas du tout ouverte en France. Des mécanismes de sélection de fréquences et d'atténuation de puissance doivent donc être installés. Et la création de ces réseaux extérieurs nécessite une dérogation.

3. Comment savoir si mon entreprise se trouve en zone sensible ?

Certaines zones sensibles - proximité d'aéroport, de zone militaires, etc. - contraignent l'entreprise qui souhaite déployer un réseau Wi-Fi à respecter une puissance d'émission maximum. Pour des raisons de confidentialité, le ministère de la Défense n'a pas souhaité publier une telle liste. Il faut donc faire une demande précise au Ministère des télécommunications.

4. Combien de personnes peuvent se connecter à un point d'accès ?

Tout dépend de sa puissance. Sur un point d'accès d'entrée de gamme, il est préférable de ne pas dépasser cinq à dix utilisateurs simultanés selon le type d'usage du réseau. La bande passante d'un point d'accès 802.11b (11 Mb/s théoriques et plutôt 8 Mb/s dans la pratique) est en effet partagée entre tous les utilisateurs. Dix utilisateurs simultanés sur un point d'accès à 11 Mb/s obtiendront un peu moins d'un Mo de bande passante. C'est largement suffisant pour relever ses e-mails ou naviguer sur Internet, mais trop limité pour certaines applications d'entreprise.

5. Quel est l'impact des logiciels Peer to peer sur une bande passante Wi-Fi ?

Sur un réseau local câblé à 100 Mb/s l'impact de ces logiciels se fait peu sentir. En revanche, comme la bande passante Wi-Fi est mutualisée entre les différents utilisateurs connectés et que cette bande passante est faible (11 Mb/s), l'usage des logiciels Peer to peer pénalise considérablement les autres utilisateurs.

6. Il y a t'il des incompatibilités entre matériels Wi-Fi ?

Oui. De nombreux matériels Wi-Fi sont commercialisés sans être certifiés. La certification Wi-Fi impose le respect de normes techniques qui garantissent la compatibilité entre matériels provenant de fournisseurs différents. Il vaut donc mieux s'équiper avec du matériel certifié.

7. Et entre normes Wi-Fi ?

Oui, aussi. La nouvelle norme 802.11a n'est pas compatible avec le standard de fait, plus ancien, 802.11b.

8. La technologie radio est-elle dangereuse pour la santé ?

Les antennes Wi-Fi rayonnent avec une puissance maximale de 100 mW, très inférieure par exemple aux antennes GSM dont la puissance, elle-même relativement faible par rapport à d'autres sources d'émissions radioélectriques, est de l'ordre de quelques dizaines de Watts.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages