Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Dossier ordinateurs portables (6) : le bilan du test

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Rédaction le 21/12/2000 - indexel.net
 

Ce dossier est le résultat de plusieurs mois de travail de www.TT-hardware.com. Après de nombreux essais et comparatifs de performances sur les six machines sélectionnées, voici donc...

 

 

La valeur ajoutée de chaque modèle et le bilan du test

- Le Compaq Presario propose des touches dédiées à la lecture de fichiers MP3 via une série de boutons en façade qui permettent de piloter le soft.
- Le Toshiba Satellite 2750DVD offre lui une fonction unique : il peut servir de lecteur de CD-Audio autonome. Un bouton permet de ne mettre sous tension que le lecteur de DVD-ROM et les enceintes. Cette fonction est particulièrement utile pour récupérer un média oublié dans le lecteur.

 

- Les deux machines de Toshiba disposent également d´un logiciel unique qui permet de régler la fréquence du processeur sous Windows. Il est ainsi possible de privilégier les performances, l´autonomie ou de choisir un compromis. Ce programme est aussi capable d´estimer l´autonomie de la machine. Ce type d´application est réellement un plus, car il prend nettement mieux en charge les capacités de gestion d´énergie du portable. Il est décevant de ne pas trouver ce type d´application sur les autres machines.- Toutes les machines disposent de touches programmables permettant de piloter le lecteur de CD ou de lancer des applications.

Test Global

Le Satellite 2750DVD est 50% plus rapide que le Satellite 2180CDT ! En d´autres mots, les scores sont loin d´êtres groupés. De plus, la hiérarchie des fréquences est loin d´être respectée. Le Satellite 2750 se montre le plus véloce grâce au Pentium III 600 et à la Savage MX.
Nous trouvons ensuite l´Asus L8400 qui signe une belle performance due au disque dur IBM DJSA et au Savage MX. L´Easynote VX est relégué en troisième position par la mauvaise performance de son circuit graphique.Dans les machines d´entrée de gamme, l´IBM se place sur la première marche du podium. Nous trouvons ensuite le Compaq Presario et le Satellite 2180CDT.
Comme nous l´avons déjà signalé, le Compaq est handicapé par son bus à 66MHz. Le Satellite 2180CDT souffre de son architecture ancienne basée sur le Socket 7.

L'autonomie

Pour tester l´autonomie, nous avons utilisé un vieux bench qui traite une feuille de calcul de type Excel dont le résultat est sauvé toutes les 30 secondes sur le disque dur.
La victoire revient au Satellite 2750DVD qui dépasse les 3heures grâce à une batterie Li-ion, à l´utilitaire Toshiba et à la fonction Speedstep. L´autonomie descend à 2h31 avec SpeedStep mais sans l´utilitaire Toshiba.
Enfin, sans aucun "artifice" la machine arrive à 2h10. Nous trouvons ensuite l´EasynoteVX avec une autonomie de 2h28 en Speedstep et 2h02 sans cette fonction. Malgré une batterie NiMH le Compaq Presario atteint 2h26. La faible fréquence du bus n´y est pas pour rien.
Le Satellite 2180CDT arrive à 2h22 avec l´aide de l´utilitaire Toshiba mais ne dépasse pas de beaucoup les 2h (2h02) sans cet adjuvant. Les deux moins bons scores reviennent à l´IBM et à l´Asus.
Cette plus faible autonomie peut s´expliquer par leur grand écran, leur processeur qui ne gère pas le SpeedStep, l´absence d´utilitaire de gestion avancée de l´énergie, la batterie NiMH de l´IBM et le bus 100MHz de l´Asus

L'heure du choix

Soyons clair, il est toujours difficile de choisir un portable. Même en considérant une simple utilisation bureautique, aucun modèle d´entrée de gamme ne nous a réellement convaincus.- Le Presario offre une bonne autonomie mais son écran HPA ne permet pas une utilisation prolongée. Compaq livre des programmes rendant la machine productive dès la mise sous tension.
-L´iSéries 1200 est exactement l´inverse du Presario : faible autonomie mais excellent écran. IBM livre les logiciels nécessaires pour utiliser directement le portable. L´absence de lecteur de disquettes est regrettable.
- Le Satellite 2180 offre un écran correct et une bonne autonomie mais manque de puissance. Hormis ce dernier point, il n´y a pas grand chose à lui reprocher... L´offre logicielle est une suite bureautique.

En milieu de gamme

Au sein des modèles de milieu de gamme, les choses sont plus intéressantes à débattre. Entre la puissance, l´autonomie et la taille de l´écran, il reste juste un léger compromis.- L´Asus L8400 bénéficie d´un très bel écran. Cependant son processeur Celeron II limite un peu les performances mais surtout l´autonomie. L´offre logicielle est hélas réduite à l´OS. Le L8400 est le seul à pouvoir accueillir un processeur plus puissant.
- L´Easynote dispose également d´un bel écran, mais aussi d´une puissance importante grâce à son Pentium III. L´autonomie est intéressante tout comme l´offre logicielle, mais le prix est 20% plus élevé que celui de l´Asus ou du Toshiba 2750.
- Le Satellite 2750 offre beaucoup de puissance et une très longue autonomie. La dot logicielle est correcte mais l´écran est bien inférieur à celui du L8400 ou de l´Easynote VX.

Le choix final :

Notre choix s´est quand même porté sur un modèle : le Satellite 2750DVD . Les raisons qui ont motivé cette sélection sont nombreuses : autonomie, puissance, prix, utilitaire de gestion de l´énergie et qualité des enceintes. Il souffre essentiellement d´une diagonale d´écran trop faible.

 

 

 

Dossier publié intégralement sur http://www.tt-hardware.com, et rédigé par Pascal Thévenier

Le dossier complet

1 - Des ordinateurs portables à un prix abordable
2 - Les machines d´entrée de gamme
3 - Les machines de milieu de gamme
4 - Ce que l´on voit de l´extérieur
5 - Et à l´intérieur ?
6 - La valeur ajoutée de chaque modèle et le bilan du test

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages