Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Economies vertes pour vos imprimantes

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Rédaction le 20/12/2001 - indexel.net
 

Economiser 30 % à 40 % sur ses cartouches d´encre tout en préservant l´environnement. Voilà un pari à la portée des entreprises. Mais attention, le parcours est semé d´embûches car les fabricants ne sont pas prêts à renoncer à ce juteux marché.

 

 

Recycler ses cartouches d´encre permet de faire des économies et d´être écologique.
Une cartouche d´encre a en effet un pouvoir polluant élevé : l´encre est composée d´éléments de cyanure, de fer, d´aluminium et de plastique, qui souillent les eaux et les sols. De plus, toutes les entreprises ont la désagréable surprise de voir le budget "consommable" monter en flèche après l´achat d´un parc d´imprimantes.

De multiples réutilisations

Des sociétés de recyclage ont mis en place des procédés de collecte : elles mettent à votre disposition un petit container qu´elles viennent rechercher une fois plein. Quelques-uns rachètent même certaines cartouches (de 0,9 euro à 15 euros pour des imprimantes laser) en fonction de la demande du marché. En général, près de 80 % des cartouches peuvent être recyclées, certains composants pouvant être utilisés jusqu´à 3 ou 4 fois (tambour, coque en plastique).Les pièces non recyclables sont revalorisées dans d´autres filières, vendues au poids en fonction du matériau, ou éliminées. Les cartouches re-conditionnées sont alors remplies avec du toner ou de l´encre liquide compatible et revendues entre 30 et 40 % moins chères. Si aux Etats-Unis, plus de la moitié des entreprises utilisent ce procédé, en Europe on ne compte qu´environ 15 % de cartouches recyclées.

Les entreprises proposant ce service sont assez nombreuses en France, mais inspirent la méfiance de l´utilisateur. Les prix et la qualité varient en effet d´un fournisseur à l´autre. Aux entreprises donc de prendre quelques garanties et de tester les produits avant d´engager une collaboration régulière.Sur le plan écologique, il n´existe pas de label. Mais il est possible de vérifier que les cartouches non réutilisables ne se retrouvent pas en décharge. Comme l´explique Naïma Rihane (photo), directrice de la société Carte Verte : " Nos clients peuvent exiger une traçabilité complète du circuit de recyclage, les bordereaux de collecte indiquent le nombre de cartouches revalorisables et celles qui sont à détruire, des éliminateurs agréés par la préfecture nous fournissent ensuite des BSDI (Bons de suivi des déchets industriels)."

Un marché en fort développement

Cette nouvelle concurrence ne fait pas rire les fabricants d´imprimantes, pour qui le marché du consommable est très rentable. Quatorze constructeurs majeurs ont déjà réagi en créant le Conibi (Consortium industriel informatique bureautique), proposant de collecter gratuitement toutes leurs cartouches usagées au sein des entreprises. Celles-ci sont ensuite recyclées au standard du neuf et revendues comme telles.Louable sur le plan écologique, cette initiative n´a donc pour l´instant aucun intérêt économique pour les entreprises. Plus discrètement, certains fabricants intègrent des circuits électroniques au sein des cartouches. Inutile alors de s´acharner à les remplir d´encre si le message envoyé par la puce indique que la cartouche est vide. "Qu´à cela ne tienne, il suffit d´acheter les mêmes aux sous-traitants des fabricants ! " rétorque Thierry Blandineau, directeur de la société Eco2Plus. "Les fournisseurs alternatifs finissent toujours par trouver une solution, mais il faut compter entre 6 et 8 mois, après la sortie d´un nouveau modèle, pour trouver la parade. "
Des exceptions existent pourtant, comme l´explique Dominique Demaegdt, dirigeant de Greenlab : " Dans le cas de la Lexmark Optra T 610 X par exemple, la puce est brevetée, il est donc illégal de proposer la même. "

Pour les entreprises, il se révèle payant de consacrer un peu d´attention à son parc d´imprimantes : évaluer le coût de renouvellement des cartouches, leur consommation mensuelle ou le type d´encres utilisé évite de tomber dans le piège des imprimantes à bas prix. Tout en contribuant à la protection de l´environnement.

 

 

 

 

 

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages