Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS, SUR LE TERRAIN

La mairie de Chelles déploie la "relation citoyen"

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Sébastien Chauveau le 30/05/2007 - indexel.net
 
Cvd_mairie_chelles

Pour faciliter et optimiser sa relation avec ses citoyens et ses entreprises, la mairie de Chelles a mis à plat son système informatique.

 

A la mairie de Chelles, l'informatique est un sujet essentiel. Depuis son élection, en 1995, le maire de cette ville de 47 000 habitants, Jean-Paul Planchou, veille à l'image de la mairie auprès de ses administrés. Dans le cadre de son projet "Chelles 2015", initié en 2005, la mairie de la deuxième ville de Seine-et-Marne a prévu la remise à plat de son système informatique. Avec un objectif : faciliter et optimiser la relation avec les citoyens et les entreprises.

"Pour atteindre cet objectif, il fallait que nous répondions à au moins deux exigences. D'abord assurer une haute disponibilité de nos données, c'est-à-dire sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ensuite, il fallait s'inscrire dans l'évolution des systèmes informatiques des collectivités comme la nôtre", affirme
René-Yves Labranche (photo), le DSI de la mairie. En clair, la mairie de Chelles se devait de se doter non seulement d'une informatique fiable et solide, mais aussi de services e-medias. "C'est important, car nos administrés n'ont pas forcément le temps de venir aux guichets durant les horaires d'ouverture de la mairie", souligne le DSI.

Toutes les démarches administratives en ligne

Ainsi, à l'horizon 2008, les chellois pourront-ils effectuer toutes leurs démarches administratives depuis leur domicile. Cela ira des inscriptions dans les établissements scolaires en passant par les paiements ou les chats avec monsieur le Maire. Mais, déjà, ils peuvent obtenir pléthore de renseignements grâce à la plate-forme de gestion de la relation du citoyen de Localeo. Cela concerne notamment l'état civil, les marchés publics ou les plannings associatifs. "C'est un succès, auprès de toutes les populations de la ville, aussi bien auprès des enfants que des seniors", explique-t-on à la mairie, qui a installé des postes multimédias dans tous les lieux publics de la ville.

Pour mettre en place ce plan de continuité et de reprise d'activité (PRA/PCA), en janvier dernier, il a fallu bousculer l'existant. Les deux pôles informatiques de la mairie ont été mobilisés, soit une dizaine de personnes au total. En huit semaines, les batteries de serveurs, une trentaine répartis sur environ quatre-vingts dix sites, ont pour partie été conservées, mais elles ont été "dépoussiérées". Elles ont notamment été reliées entre elles par de la fibre optique. Mais, surtout, elles ont été virtualisées par les solutions SANmelody de Datacore Software et ESX de VMware.

Limiter les coûts

"Cela a permis de limiter les coûts, que ce soit au niveau des serveurs bien sûr, mais aussi du stockage et de la sauvegarde des données", pointe Said Boukhizou, responsable technique Europe du sud chez Datacore. Les performances ont été améliorées puisque, avec ce type de solution, la capacité d'écriture est accrue de 20 % par rapport à n'importe quel disque. Enfin, en s'installant sur un simple serveur Windows pour le transformer en serveur de stockage en mode bloc, l'applicatif de Datacore offre de la capacité d'espace comme le font les baies de disques en réseau.

Dans le même temps, un réseau de stockage SAN (Storage Area Network) redondant a été créé. Ce qui permet aux données d'être dupliquées de manière physique et logique du site principal de la mairie, à un autre de secours. Du coup, en cas de panne informatique, l'administré de Chelles ne se rend compte de rien. La bascule est ici automatique et invisible. "C'est fondamental qu'il en soit ainsi, car nous aspirons à mettre en place très prochainement de télé services - avec alertes par SMS - relatifs à la gestion des plans de prévention des risques. Dans ce contexte, il faut évidemment que nous ayons la pleine maîtrise de notre outil !", explique René-Yves Labranche.

Près de 150 000 euros : c'est le prix qu'a dû débourser la mairie de Chelles pour acquérir sa solution de gestion de la relation du citoyen. Un prix qui inclut la formation, la prestation, l'accompagnement, le pilotage du projet, les baies de stockage, les solutions de virtualisation et de backup. "La principale difficulté dans cette aventure a été de trouver les budgets. Car, sur le plan technique, les choses ont été assez simples", estime le DSI.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages