Lundi 11 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Les progiciels de gestion s'adaptent aux PDA

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 16/03/2004 - indexel.net
 

Exception faite de quelques acteurs ciblant plutôt les grandes entreprises, la plupart des éditeurs d´ERP ou d´outils de gestion de la relation client ont longtemps fait l´impasse sur le support des PDA. Certains commencent à décliner leur offre pour Pocket PC ou Palm OS.

 

 

Dans la majorité des cas, les projets d´applications métiers pour PDA sont encore sous le règne des développements spécifiques. Seuls quelques éditeurs - rarement ceux qui ciblent les PME - ont décliné leur offre vers Pocket PC ou Palm OS. Pour ne citer qu´eux, Baan, Sage, Cegid ou Ordirope font ainsi l´impasse. Certains évoquent le fait que leurs produits restent ouverts à des développements tiers. Chez Sage par exemple, on ne parle que de l´offre Nomade qui permet un accès au progiciel à partir de tout dispositif intégrant un navigateur. Mais les écrans n´ayant pas été adaptés à l´affichage d´un PDA, ceux-ci sont de fait exclus. D´autres estiment que la demande n´est pas encore au rendez-vous.

D'autres priorités

"Nous avons prototypé différents modules pour Pocket PC et les avons présentés à des clients. Ils ont affiché un certain intérêt tout en jugeant qu´il y avait d´autres priorités", explique Nathalie Echinard (photo), directeur exécutif marché entreprises sectorielles chez Cegid. L´éditeur a notamment montré des fonctions destinées aux magasins de mode permettant l´inventaire, la validation de livraisons, la préparation de l´encaissement (afin de désengorger les caisses) et plus classiquement, la consultation du profil et de l´historique des clients.

Une poignée d´éditeurs a pourtant franchi le pas. Chez les grands du progiciel de gestion intégré (PGI), Peoplesoft et SAP avaient fait figure de précurseur. MySAP Mobile Business est ainsi constitué de plusieurs modules pour Pocket PC correspondant à de multiples fonctions - notamment la gestion de la relation client (GRC), la maintenance, la gestion de stock, la saisie de notes de frais ou la gestion des achats (validation à distance dans un workflow). Peoplesoft s´est pour sa part concentré sur l´aspect GRC avec un produit qui fonctionne à l´identique, que l´on soit en mode connecté ou déconnecté.

Des acteurs du marché des PME franchissent le pas

Plus récemment, Selligent, FDV-Concept ou Interlogiciel, qui ciblent davantage les PME, ont franchi le cap. Selligent avait déjà décliné son offre pour Palm OS et vient d´en faire autant pour le Pocket PC avec un produit simplement baptisé Selligent for PDA (200 à 500 euros par utilisateur). Toutes les fonctions du progiciel, qu´il s´agisse de l´automatisation des forces de vente (Sales Force Automation, SFA) ou du module destiné à l´équipement des techniciens sur le terrain, sont concernées.

"Paramétrables par l´utilisateur, les données affichées sont évidemment moins nombreuses que sur PC", précise Julien Fardet (photo), directeur des partenariats chez Selligent. L´éditeur a opté pour une approche de type client léger, l´application étant accessible à partir du navigateur Web embarqué dans le PDA. Toutefois, tous les écrans ont été adaptés à son ergonomie. De plus, un petit logiciel client permet d´accéder à des données en local lorsque la connexion (typiquement GPRS) n´est pas disponible.

Des fonctions dégradées mais conservées

De son côté, Interlogiciel a délégué à la société Itelios le soin de développer la partie PDA de son offre. Les deux produits annoncés par ce partenaire conservent d´ailleurs le préfixe Divalto, nom du PGI d´Interlogiciel. En l´occurrence, Divalto Pocket Relation Tiers (350 euros par utilisateur) et Divalto Vente Edition Mobile (500 euros par utilisateur) sont des applications clientes fonctionnant sur Pocket PC en mode déconnecté mais ses données peuvent être mises à jour à distance.

Pour ce faire, Interlogiciel a complété Divalto afin qu´il supporte un processus de synchronisation. "Nous avons repris la totalité des fonctions et des données des produits Divalto Relation Tiers et Divalto Vente qui eux, tournent sur PC. Certaines d´entre elles, comme l´exportation au format Excel, ont été dégradées mais conservées", affirme Christophe Claudel (photo), PDG d´Itelios. L´éditeur va maintenant s´attaquer au portage sur Pocket PC de la fonction de gestion d´inventaire.

 

 

 

 

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages