Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS, INFRASTRUCTURE

Les réseaux Wi-Fi d'entreprise, l'affaire des experts ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Jean-Claude Streicher le 16/01/2008 - indexel.net
 
Lci_wifi_experts

Les ventes de bornes d'accès Wi-Fi en entreprise devraient progresser cette année de plus de 50 %. Mais leur déploiement en réseau ne s'improvise pas.

 

Après les entrepôts, les réseaux Wi-Fi 802.11b de 11 Mbit/s partagés dans la bande 2,4 GHz sont en passe de conquérir les locaux des entreprises. La demande est soutenue par les commerciaux qui veulent retrouver au siège, sur leur PC portable, la facilité d'accès à leurs applications métiers que leur ont procurée les réseaux mobiles externes. Elle est également portée par le succès des box Wi-Fi d'accès internet grand public. "On commence donc par couvrir les salles de réunion et le hall d'accueil, Puis on généralise pour se libérer des contraintes du câblage, améliorer la mobilité interne et la joignabilité de chacun. A la fin, on y intègre la téléphonie, puisque le DECT exige un réseau sans fil supplémentaire", observe Fabrice Jonvel, responsable commercial chez l'intégrateur Bluesafe, seule société de services indépendante du marché français, entièrement dédiée depuis 2002 à l'ingénierie des réseaux sans fil d'entreprise.

Multiplication des risques d'interférence

Le tout Wi-Fi serait donc inéluctable. D'autant qu'arriveront bientôt des systèmes 802.11n, offrant jusqu'à 300 Mbit/s de bande passante par point d'accès dans les bandes 2,4 et 5 GHz simultanément. Le sans-fil devrait également s'imposer dans la monétique du commerce de détail. Il permettra alors de changer l'emplacement des points d'encaissement en fonction des impératifs commerciaux du moment. Un tel déploiement est déjà en cours pour les boutiques du parc EuroDisney sur près de 14 hectares.

Mais le Wi-Fi partout va forcément multiplier les risques d'interférence, complexifier les ingénieries. Il sera plus difficile de garantir une qualité de service satisfaisante et homogène, spécialement dans les immeubles de bureaux situés en zones urbaines denses, également "polluées" par le Wi-Fi des internautes ordinaires. S'il ne s'agit d'installer que des points d'accès isolés, rien de plus facile ! Mais pour assurer la couverture continue d'un étage, d'un ou plusieurs bâtiments, une vraie étude s'impose. Des logiciels de test et de simulation accompagnent généralement les équipements des constructeurs. Mais ils présentent de grandes différences et ne fournissent qu'une information limitée. "Ils sont tout juste bons pour jouer à la maison", juge Fabrice Jonvel.

Analyser, cartographier, optimiser, vérifier

Pour les cas délicats, quelle est alors la bonne méthodologie ? Bluesafe suit pour sa part une démarche en quatre étapes, qui la distingue des installateurs généralistes. Elle consiste à "descendre" dans les couches de protocoles pour l'étude, puis à les "remonter" lors du déploiement. A la première étape, il faut analyser et dimensionner les besoins applicatifs en termes de bande passante, de sécurité et de mobilité. Cartographier la propagation du signal. Définir un environnement IP UDP/TCP adapté, avec ses règles de QoS et de filtrage. Spécifier l'architecture Wi-Fi. Optimiser l'emplacement des bornes...

La deuxième phase est celle de l'installation et de la vérification. "Il faut toujours s'assurer d'avoir partout la puissance prévue, identifier l'origine des interférences éventuelles", poursuit Fabrice Jonvel (photo). Vient ensuite la phase du diagnostic et du dépannage : y a-t-il des lenteurs, des intermittences ? Les PC mettent-ils partout les mêmes délais pour s'authentifier ? Il faut alors comparer les mesures de salle en salle sur plusieurs jours. La dernière phase, enfin, est celle de l'exploitation et de l'optimisation au quotidien. Il faut surveiller la performance du réseau, localiser les équipements non autorisés, vérifier la bonne application des politiques de sécurité.

Des solutions même pour les environnements les plus malsains

Pour l'étude, les mesures et les simulations, Bluesafe utilise les instruments Fluke Networks : l'InterpretAIR (test de couverture), l'AnalyseAIR (analyse de spectre et des perturbations), l'EtherScope (aide au dépannage du réseau) et l'OptiView Serie III (mesure de la QoS). Pour l'authentification des postes, la SSII préconise le standard Ethernet 802.1x ; la solution RSA, pour l'authentification forte, et la technologie Skyrecon pour l'analyse comportementale des postes clients. Déclaré meilleur intégrateur Aruba 2007, Bluesafe déploie également les infrastructures Wi-Fi d'Airmagnet, Bluesocket, Cisco, Meru Networks, Symbol et Trapeze Networks, les technologies de sécurité Juniper Networks, Microsoft, ActivIdentity, ainsi que les terminaux de voix sur Wlan de Nokia, Cisco et Aastra Matra. "Des solutions optimales peuvent être trouvées même pour les environnements les plus malsains", avance Fabrice Jonvel.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages