Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Pocket PC ou Palm OS : les nouveaux critères de choix (suite)

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 10/02/2004 - indexel.net
 

Quel assistant personnel choisir ? Aujourd´hui, les critères portent davantage sur la pérennité des solutions et le désir de construire - ou pas - le système d´information autour des technologies Microsoft. Comparatif.

 

Smartphones : des stratégies divergentes

Vis-à-vis du marché des smart phones - appareils faisant la synthèse entre PDA et téléphone - les stratégies de Microsoft et de Palm Source divergent. Microsoft décline son système pour les PDA (Windows Mobile for Pocket PC), les smart phones dérivés des PDA (Windows Mobile for Pocket PC Phone Edition) et pour ceux, notamment dénués de stylets, qui sont plus proches des téléphones (Windows Mobile for Smart Phone). "Il s´agit de marchés et de besoins différents", explique-t-on chez Microsoft. Chez Palm, un seul système équipe tous les types de terminaux. "Les mêmes applications sont compatibles avec n´importe quel PDA ou smart phone sous Palm OS", argumente Michael Mace (photo ci-dessus).

Appareils durcis : avantage à Pocket PC

Certaines applications nécessitent des appareils durcis. Le leader de ce marché se nomme Symbol. Ses systèmes sous Pocket PC sont de technologie récente alors qu´un seul modèle Palm OS, dont la conception remonte à plusieurs années, est proposé. "Nos produits ont une longue durée de vie et notre Palm est d´ailleurs toujours très demandé mais nous pourrions à l´avenir sortir des PDA durcis sous Palm OS 5", précise Thaddée Bechtold (photo), ingénieur avant-vente solutions mobiles chez Symbol.

Parts de marché : une foire d'empoigne qui semble tourner en faveur de Microsoft

"De janvier à novembre 2003, GFK nous attribue 58 % de parts de marché en Europe", lance Thierry Caliari (photo), responsable entreprises chez PalmOne. Et Laurent Dugimont de rétorquer : "Au quatrième trimestre, Canalys nous accorde 60,3 % de parts de marché au niveau européen et 55,5 % pour toute l´année." Dans cette guerre des chiffres, selon les trimestres, le mode de mesure (CA ou unités) ou le continent, c´est tantôt l´un, tantôt l´autre qui est en tête.Peut-être que Microsoft vient juste de prendre l´avantage. Une chose est sûre, Palm OS n´a pas été marginalisé par Microsoft, contrairement à Mac OS. En scindant l´activité OS (confiée à PalmSource) et la construction de PDA (PalmOne), feu Palm Inc a sans doute évité l´erreur commise par Apple. De plus, l´investissement énorme du géant Sony concourra à assurer la pérennité de ce système. Celle de Pocket PC ne suscite quant à elle aucune question.

Lire la première partie de l´article.

 
Palm OS
 
Pocket PC
Système d'exploitation
 
Multitâche
 
Multitâche
Architecture matérielle
 
ARM jusqu'à 400 MHZ
 
ARM jusqu'à 400 MHZ
Définition des écrans
 
Jusqu'à 480 x 320
 
Jusqu'à 320 x 240 (bientôt 640 x 480)
Taille mémoire vive
 
Jusqu'à 128 Mo
 
Jusqu'à 128 Mo
Support des technologies
Wi-Fi et Bluetooth
 
oui
 
oui
Constructeurs
de PDA classiques
 
PalmOne, Sony
 
HP, Toshiba, Dell, Viewsonic, Asus...
Constructeurs de PDA durcis
 
Symbol (mais modèle obsolète)
 
Symbol, Intermec

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages