Samedi 21 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Quatre disques durs en réseau

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Frédéric Bordage le 11/04/2007 - indexel.net
 
Lci_quatre_diquesdurs

Les disques durs en réseau facilitent les sauvegardes régulières des données sensibles de l'entreprise. Ils ne sont plus réservés aux grandes structures car leur prix a fortement chuté depuis plusieurs mois.

 

Un NAS (Network Attached Storage) est un support de stockage - constitué d'une baie de disques durs le plus souvent - relié aux différents PC et serveurs de l'entreprise par un lien réseau rapide. Il permet ainsi à tous les PC de s'attribuer un espace du NAS comme s'il s'agissait d'un disque dur supplémentaire. D'abord réservés aux grandes entreprises à cause de leur prix prohibitif, les NAS se démocratisent peu à peu. Au point qu'ils peuvent aujourd'hui être utilisés par des PME, des TPE, voire des indépendants ou des particuliers férus d'informatique.

 

Pour choisir une solution adaptée à ses besoins, il faut prendre en compte quelques critères techniques. L'intégration de contrôleurs RAID 0 à 5 (qui se démocratise lui aussi) est un prérequis indispensable pour sauvegarder des données sensibles. Il garantit en effet des performances optimales. En cas de panne d'un disque dur du NAS, les données ne seront pas perdues car elles sont dupliquées en temps réel sur d'autres disques du NAS. Si le parc de l'entreprise est hétérogène - cohabitation entre des PC et des Macintosh par exemple - le support des différents systèmes et protocoles de partage de fichiers (CIFS, SMB, etc.) est très important. Enfin, le NAS doit être extensible. Certains proposent de simples prises USB 2.0 qui permettent d'y raccorder d'autres disques durs. Pour les machines connectées au NAS, tout se passe alors comme si les capacités du NAS venaient d'être augmentées. Voici quatre NAS destinés aux TPE et aux PME.

 

Buffalo TeraStation TS-1.0TGL/R5

 

Ce serveur NAS professionnel vise les PME. Il est compatible avec les systèmes de fichiers Windows, Linux et Mac. Surtout, il propose quatre modes de configuration - Raid 0, 1, 5, etc. - pour s'adapter aux contraintes de l'entreprise : rapidité d'accès, tolérance aux pannes, etc. Depuis mars 2006, il s'intègre avec Active Directory de Microsoft pour gérer les droits d'accès. Mais il propose aussi son propre système. On peut étendre ses capacités grâce à deux ports USB 2.0. La TeraStation est livrée avec un logiciel de backup assez simple d'emploi qui permet de superviser plusieurs TeraStations en même temps. Enfin, les disques sont extractibles sans outil en cas de problème technique. Décliné en version "home server" pour les particuliers.

·         Interfaces : Ethernet (10/100 Mb/s, 1 Gb/s), Serial ATA, USB 2.0

·         Nombre de disques : 4 x 250 Go en RAID 0,1 et 5

·         Capacité : de 0,6 à 2 To

·         Vitesse de rotation des disques : 7 200 tours / minute

·         Points forts : serveur FTP intégré, 2 ports USB 2.0 pour étendre les capacités du serveur

·         Prix TTC : autour de 1 000 euros

 

Iomega Store Center 1 To

 

Spécialiste du marché grand public et des PME, Iomega a conçu cette gamme de serveurs NAS autour du rapport qualité / prix. Plutôt destiné aux créatifs (images, son, vidéo, etc.), le StoreCenter intègre un serveur multimédia audiovisuel UPnP compatible avec les adaptateurs multimédias numériques conformes UpnP. Le logiciel Discovery Tools facilite son installation, même pour les non-informaticiens. Comme le TeraStation de Buffalo, il est extensible via deux ports USB 2.0 qui permettent l'ajout d'espaces de stockage. Il peut aussi être utilisé en tant que serveur d'impression en y reliant une imprimante USB. Cerise sur le gâteau, il intègre par défaut une interface Wi-Fi 802.11g (54 Mbits/s, compatible MIMO).

·         Interfaces : Ethernet (1 Gb/s), 2 x USB 2.0

·         Nombre de disques : 4 x 250 Go en RAID 0, 1 et 5

·         Capacité : de 0,25 à 1 To

·         Vitesse de rotation des disques : 7 200 tours / minute

·         Points forts : point d'accès Wi-Fi intégré, serveur multimédia.

·         Prix HT : 800 euros

 

LaCie Biggest Ethernet Disk 1 To

 

Basé sur Windows XP Embedded, le Biggest Ethernet est décliné en version 1 et 2 To. Il supporte jusqu'à 25 utilisateurs simultanés utilisant les systèmes de fichiers de Linux, Unix, Mac et Windows. Les accès peuvent être contrôlés via Active Directory, Kerberos et Apple Bonjour. On peut y accéder à distance via FTP et HTTP et en local via SMB (Windows), AFP (Mac), etc. Comme ses compères, ce serveur peut être étendu via deux ports USB 2.0. On regrette l'absence d'un contrôleur RAID.

·         Interfaces : Ethernet (1 Gb/s), 2 x USB 2.0

·         Nombre de disques : NC

·         Capacité : 1 et 2 To

·         Vitesse de rotation des disques : 7 200 tours / minute

·         Points forts : format rack 19 pouces, prix

·         Prix HT : 735 euros

 

Freecom SL Network Drive 500 GB

 

Plutôt destiné aux indépendants et aux TPE, ce NAS se base sur un seul disque dur de 500 Go. Il ne propose donc pas les mêmes caractéristiques de rapidité d'accès et / ou de tolérance aux pannes des autres solutions basées sur plusieurs disques. En revanche, son prix défie toute concurrence.

·         Interfaces : Ethernet (100 Mb/s), 1x USB 2.0

·         Nombre de disques : 1 x 500 Go

·         Capacité : 500 Go

·         Vitesse de rotation des disques : NC

·         Points forts : prix

·         Prix TTC : 295 euros

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages