Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6625.8687 21.4585   nasdaq0.32 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Quel réseau sans fil pour quels besoins ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 04/05/2005 - indexel.net
 

Les réseaux sans fil investissent toutes les entreprises, PME ou multinationales. Au delà du confort d'utilisation, le faible coût d'installation séduit. Reste à choisir la solution adaptée et anticiper les évolutions aléatoires d'une technologie encore immature.

 

Le Wi-Fi et ses alternatives

Si les réseaux sans fil basés sur la norme 802.11b fleurissent comme des champignons, ils ne doivent pas éclipser l'intérêt des technologies complémentaires comme Bluetooth et le courant porteur. Car le Wi-Fi ne répond pas à tous les besoins.

Selon Ipsos-Insight, 135 millions de personnes se sont déjà raccordées d'une manière ou d'une autre (Wi-Fi, Bluetooth, BLR, etc.) à un réseau sans fil. Plutôt que de recourir à des câbles pour relier des ordinateurs entre eux, les réseaux sans fil s'appuient sur l'émission d'ondes. Cette approche permet de réduire le coût d'installation en évitant le câblage d'un bâtiment. Il existe plusieurs technologies de réseau sans fil qui se distinguent par la fréquence radio utilisée et la portée des transmissions.

Wi-Fi : de 11 à 54 Mb/s sur 300 mètres

Le Wi-Fi (contraction de WIreless FIdelity) est le nom commercial donné par la Wireless Ethernet Compatibility Alliance (WECA) aux matériels répondant aux normes 802.11x. Par abus de langage, le mot Wi-Fi désigne maintenant la norme IEEE 802.11 décrivant les caractéristiques d'un réseau local sans fil. Plusieurs déclinaisons de la norme IEEE 802.11ont vu le jour pour ajouter débit, qualité de service et sécurité à la norme initiale :
 
· 802.11b : c'est la norme la plus répandue. Elle permet d'échanger des données sans fil avec un débit maximum théorique de 11 Mb/s (6 Mb/s réels) et une portée qui dépend de la puissance des bornes (dizaines à centaines de mètres) sur la bande des 2.4 GHz avec 3 canaux radio disponibles.
 · 802.11g : cette norme fonctionne sur la même bande de fréquence que le Wi-Fi mais avec un débit théorique de 54 Mb/s (30 Mb/s réel). Elle supporte une compatibilité ascendante avec la norme Wi-Fi. Une entreprise peut donc conserver ses équipements Wi-Fi de première génération tout en augmentant progressivement la puissance de son réseau. A terme, la norme 802.11g devrait remplacer 802.11b.
 . 
802.11a : cette norme permet d'obtenir du haut débit (théorique de 54 Mbps et 30 Mbps réel) sur la bande des 5 Ghz. Elle favorise une meilleure utilisation du spectre radio.
 . 
802.11e : cette norme améliore la qualité de service en rendant prioritaires les paquets pour optimiser la transmission suivant qu'il s'agit de la voix, de la vidéo ou des données.
 · 802.11h : cette norme rapproche le standard IEEE 802.11 du standard européen HiperLAN 2.

CPL : 14 Mb/s sur 200 mètres

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une technologie de réseau sans fil, le courant porteur en ligne (CPL) est un concurrent sérieux de Wi-Fi. Utilisée depuis plus de 20 ans par EDF sur ses lignes haute tension, cette technologie permet de créer des réseaux locaux Ethernet en utilisant le câblage électrique existant. Mature, CPL propose un débit théorique de 14 Mb/s (9 Mb/s généralement constatés) sur une distance d'environ 200 mètres.

Bluetooth : 1 Mb/s sur 30 mètres

Si le Wi-Fi est adapté à la construction de réseaux locaux sans fil, cette technologie consomme énormément d'énergie et sa portée comme son débit ne sont pas adaptés à l'échange d'informations entre deux périphériques informatiques : ordinateur à imprimante, téléphone portable ou PDA vers PC, etc. Pour ce type de réseaux domotiques, la norme Bluetooth (IEEE 802.15.1) lancée par Ericsson en 1994 est mieux adaptée. Elle permet d'échanger des données à un débit d'1 Mb/s pour une portée de 5 à 30 mètres selon l'environnement. Bluetooth consomme très peu d'énergie et est donc bien adapté aux appareils mobiles.

GPRS et UMTS : 384 à 2048 Kb/s partout en France

Bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler d'une technologie de réseau sans fil, les normes GPRS et UMTS sont de plus en plus souvent associées au Wi-Fi. Le Wi-Fi permet en effet de créer des réseaux locaux publics (les hotspots) dans des lieux tels que les hôtels, aéroports, etc. pour permettre aux utilisateurs nomades de se connecter, via l'Internet, au réseau de leur entreprise. Lorsqu'il n'existe pas de hotspot, la seule façon de se connecter à l'Internet sans recourir à un câble est le GPRS et UMTS. GPRS (General Packet Radio Service) offre un débit théorique de 384 Kb/s et UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) de 2 Mb/s. Les débits constatés sont très loin de la théorie : 30 à 40 kb/s pour GPRS et 250 kb/s pour UMTS.

Des technologies plus complémentaires que concurrentes

Dans un scénario idéal, un utilisateur nomade utilisera GPRS sur une aire d'autoroute pour relever ses e-mails. Arrivé à l'hôtel, il se connectera au réseau local de son entreprise via un hotspot Wi-Fi, puis synchronisera son PDA via Bluetooth. De retour dans son entreprise, il se connectera au réseau local via Wi-Fi en salle de réunion mais utilisera le courant porteur (CPL) à son poste de travail car les contraintes de déploiement (murs blindés, etc.) augmentaient considérablement le coût de déploiement d'un réseau local Wi-Fi dans son immeuble.


Type d'accès
de proximité
nomade
(gares, aéroports, hôtels)
Centera
Distance
de 30 à 100 m
100 m
couverture nationale
Technologie
Wi-Fi et Bluetooth
Wi-Fi
GPRS - UMTS
Débit
< 1 Mbits/s
11 Mbits/s *
de 384 Kbits/s
à 2 Mbits/s **
Bande de fréquence
2,4 GHz
2,4 GHz
1,9 et 2,1 GHz
Degré de mobilité faible (piéton) faible (piéton) forte (véhicule)
Norme 802.11b - 802.15 802.11b ETSI GPRS -
ETSI 3GPP UMTS

Source : France Télécom - * partagés entre les utilisateurs - ** par utilisateur

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages