Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6628.053 23.4365   nasdaq0.35 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Réseaux sans fil : où en sera le Wi-Fi dans trois ans ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par David Thévenon le 11/05/2005 - indexel.net
 

Wi-Fi s'est rapidement imposé comme LE standard des réseaux locaux sans fil. Mais ses défauts - sécurité, interférence avec les obstacles physiques, consommation électrique élevée, etc. - poussent les constructeurs à envisager d'autres alternatives.

 

Vu l'enthousiasme des constructeurs, UWB et WiMax prendront certainement la relève du Wi-Fi d'ici quelques années. Ces deux technologies étendent la portée et le débit du Wi-Fi tout en consommant proportionnellement moins d'énergie.

WiMax : 70Mb/s sur 50 km

Apparu en janvier 2003, Wimax (Worldwide Interoperability for Microwave Access) est le nom commercial de la technologie de transmission radio 802.16 normalisée par l'IEEE en 2001. Première déclinaison concrète, 802.16a permet d'émettre et de recevoir des données dans les bandes de fréquences radio de 2 à 11 GHz. 802.16a permet d'atteindre un débit théorique de 70 Mb/s sur 50 km. Sur le terrain, les premiers tests montrent qu'il faut plutôt s'attendre à 10 Mb/s sur 8 km. Comme UWB, WiMax est insensible aux obstacles physiques. WiMax est un concurrent direct des technologies actuelles de boucle locale radio (BLR) propriétaires et chères. Cette technologie pourrait permettre d'étendre la portée des hot-spots Wi-Fi sur des zones bien plus importantes - couverture de tout un aéroport ou d'un campus universitaire par exemple - sans avoir à déployer de nombreux points d'accès comme c'est aujourd'hui le cas pour Wi-Fi (à cause de sa faible portée). Quelques déploiements WiMax commerciaux ont déjà eu lieu depuis le début de l'année.

IEEE 802.11n : 320 Mb/s

Ce protocole permet de pousser les réseaux sans fil à des débits atteignant 320 Mb/s. Il améliore également les performances de Wi-Fi en multi-utilisateurs. IEEE 802.11n est prévu pour un usage semblable à celui du Wi-Fi actuel sur la même fréquence de 2,4 GHz.

UWB : 480 Mb/s sur 15 mètres

Mise au point il y a 40 ans, la technologie Ultra Wide Band (UWB) utilise des impulsions électromagnétiques de faible puissance sur un large spectre de fréquences pour transmettre des données à un débit théorique de 480 Mb/s sur 15 mètres. C'est un sérieux concurrent de Bluetooth car son débit théorique est 100 fois supérieur. C'est également un sérieux concurrent de Wi-Fi en réseau local (10 fois le débit de Wi-Fi) et dans le cadre hot-spots, car en diminuant le débit à 40 Mb/s, la portée de cette technologie s'accroît considérablement. Les signaux émis s'affranchissent en outre des obstacles physiques, l'un des gros défauts de Wi-Fi. Selon le cabinet West Research Solutions, 305 millions d'appareils électroniques pourraient exploiter UWB d'ici à 2008.

MBWA : 1 Mb/s à 300 km/h

Le Mobile Broadband Wireless Access est basé sur le protocole IEEE 802.20 qui peut offrir 1 Mb/s par utilisateur dans une cellule de 2,5 km de rayon. Cette technologie permet la mobilité jusqu'à 300 km/h.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages