Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Sauvegarde en ligne : mettre ses données à l'abri chez un prestataire

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 12/04/2005 - indexel.net
 

Ciblant les PC et les petits serveurs, les services de sauvegarde en ligne permettent de mettre à l'abri les données vitales de l'entreprise. Leur coût est raisonnable et leur mise en oeuvre est assez simple.

 

Par rapport aux outils traditionnels déployés en interne, les services de sauvegarde en ligne via l'Internet présentent un double intérêt. Tout d'abord celui de l'externalisation auprès d'un prestataire. D'autre part celui d'une mise à l'abri des données hors des locaux de l'entreprise. Ils ciblent essentiellement les PC fixes et portables des entreprises de toutes tailles, ainsi que les petits serveurs des PME et les implantations décentralisées de grands comptes. Le principe est simple : les données préalablement spécifiées sont remontées à intervalles réguliers vers l'infrastructure de stockage du prestataire. En cas de nécessité, elles sont restaurées, le plus souvent via le réseau.

 

"Nous envoyons également, à la demande, des CD-Rom", précise Frédéric Pirat (photo), directeur technique chez Connected SAS, qui, en France, commercialise sa solution via AGS Backup et Atemporis. Il est en outre possible de gérer de multiples versions, donc de restaurer des données telles qu'elles étaient à une date précise.

 

Des services qui vont parfois au-delà de la sauvegarde de fichiers

 

Les données sauvegardées se limitent le plus souvent à de simples fichiers ou répertoires. Toutefois, quelques prestataires vont plus loin (voir notre tableau comparatif ci-dessous). AGS Backup permet ainsi de sauvegarder des bases de données ou des serveurs de messageries.

"Pour ce faire, nous réalisons sur mesure des scripts ou des requêtes qui permettent de copier à froid une image des données", explique Benjamin Reboul (photo), directeur commercial d'AGS Backup. Quant à l'offre Backup Avenue, elle effectue, moyennant l'installation d'agents spécifiques à Oracle ou Exchange, de véritables sauvegardes à chaud. Connected SAS propose pour sa part de mettre à l'abri l'ensemble du système d'un PC, en vue de reconstruire un disque entier.

 

Installer un logiciel sur chaque système

 

Ces services nécessitent l'installation d'un agent logiciel sur chaque machine. BUSS et Connected SAS ont développé leur propre technologie. Quant à Backup Avenue et Via Net.Works, ils utilisent respectivement les outils Tivoli Storage Management d'IBM et Media Transfer de Telelogos. Entre ces agents et le système de stockage distant, les flux sont chiffrés et optimisés. Seuls les fichiers modifiés transitent (Connected SAS ajoute un raffinement en transmettant une seule fois les fichiers présents sur plusieurs PC). De plus, une copie différentielle permet d'envoyer, pour chaque fichier, seulement les blocs modifiés. "En cumulant ces procédés, on s'accommode sans problème des débits de l'ADSL", affirme Alain Kagan (photo ci-dessus), directeur général de Backup Avenue.

 

Infrastructure du prestataire : plusieurs niveaux de redondance

 

Tous les prestataires réalisent les sauvegardes sur des disques plutôt que sur des bandes, jugées moins fiables. De même, tous assurent un certain niveau de redondance locale via une technologie de mirroring ou de Raid. Neobe Backup et Via Net.Works ne jugent pas utile de procéder à une copie sur un second site distant. "Moyennant un doublement du coût, on pourrait effectuer une telle copie mais cela n'aurait guère de sens car il s'agirait alors de sauvegarder une sauvegarde", se défend Paulo Baptista (photo), PDG de Via Net.Works. D'un avis contraire, Back Avenue, BUSS, ainsi que Connected SAS (et ses partenaires) préfèrent s'affranchir des risques de sinistres. "C'est indispensable dans la mesure où nous avons contractuellement une obligation de résultat", considère Benjamin Reboul (AGS Backup).

 

Des solutions intermédiaires entre hébergement et mode licence

 

BUSS et Connected SAS se comportent également en éditeur, ce qui laisse à l'entreprise la possibilité d'internaliser la solution. Par ailleurs, il existe des offres intermédiaires entre ce mode licence et l'hébergement mutualisé. Backup Avenue peut ainsi héberger une plate-forme de stockage dédiée à un client. Tandis que Connected se propose d'administrer à distance une plate-forme déployée en interne.

 

Quelques services de sauvegarde en ligne


Service
Prestataire
Coût par mois
AGS Backup (utilise la technologie
de Connected SAS mais gère
sa propre infrastructure,
hébergée par IBM)
AGS
50 euros par machine
plus 8 à 48 euros/Go
Atemporis (s'appuie sur la
technologie et l'infrastructure
de Connected SAS)
Atemporis
6 à 60 euros/Go
Safe BackupBackup AvenueSelon volume après compression
et complexité du parc
SauvegardeonlineBUSS5 à 45 euros/Go
Data Protector PC (offre revendue
par des partenaires comme
AGS Backup et Atemporis)
Connected SASSelon partenaire
Neobe Backup ProNeobe Backup3 euros/Go
(engagement sur 12 mois)
Via Back-up Online
Via Net.Works
19 à 25 euros/Go

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages