Vendredi 20 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS

Virtualisation, PC lame, streaming : la fin du PC ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 27/06/2007 - indexel.net
 
Lci_disparition_pc_traditio

La disparition du PC autonome, avec applications installées et exécutées en local, a été maintes fois annoncée. Mais aujourd'hui, l'affaire semble sérieuse. Plusieurs concepts novateurs cherchent à faire mieux que le client léger à la mode Citrix.

 

1. Les limites du client léger traditionnel

Le concept de client léger Windows, qui consiste à exécuter les applications clientes sur un serveur et à en déporter l'affichage, a fait ses preuves. Mais si la centralisation de l'administration est bien au rendez-vous, la puissance du poste de travail reste inexploitée, alors que les serveurs peinent à exécuter les applications les plus exigeantes. Autres griefs : le mode déconnecté n'est pas supporté et certains utilisateurs regrettent de ne plus posséder leur propre environnement.

2. La virtualisation d'applications

Parmi les concepts émergents, la virtualisation d'applications permet d'exploiter la puissance des PC. Les applications sont centralisées sur un serveur mais envoyées vers le PC, en mode streaming (bloc par bloc) au fur et à mesure des besoins. Elles sont en outre isolées entre elles et du système, ce qui évite les conflits. De plus, on peut forcer la transmission de l'intégralité du package, ce qui assure le support du mode déconnecté. Les trois promoteurs de cette technologie sont Microsoft, Citrix et Altiris. Microsoft a décidé de la réserver aux entreprises ayant souscrit la Software Assurance. Tandis que Citrix a intégré la sienne dans son offre Presentation Manager.

3. La virtualisation du PC

Avec la virtualisation du PC, chaque utilisateur possède son poste virtuel, géré par un hyperviseur VMware tournant sur un serveur. L'accès s'effectue en mode client léger (par exemple sous protocole RDP). "D'importantes économies sont réalisées en plaçant des dizaines de PC virtuels par serveur", affirme Chrystel Daverdin, consultant chez Kappa. La puissance du PC physique n'est certes pas exploitée mais celle des serveurs est disponible la nuit pour des traitements batchs. Le mode connecté est supporté grâce à VMware ACE. Installé sur le PC client, il exécute en effet de façon autonome une machine virtuelle préalablement copiée à partir du serveur et ultérieurement synchronisée avec ce dernier.

En 2006, VMware a formalisé cette architecture en annonçant Virtual Desktop Infrastructure (VDI). "Ce n'est pas une offre mais une solution qui comprend VMware Infrastructure, des clients légers signés Wyse, NEC ou HP, ainsi que le protocole RDP de Microsoft", explique Réza Malekzadeh (photo), directeur marketing EMEA chez VMware.

4. Streaming de système d'exploitation

Avec cette architecture encore balbutiante, le système d'exploitation est transmis à la demande vers le poste client, qui ne possède pas forcément de disque. Pour autant, l'utilisateur conserve son propre environnement et la puissance de calcul locale est pleinement exploitée, tandis que l'administration est centralisée. Ardence, le principal artisan de cette approche, a été racheté par Citrix.

5. Les PC lames

Cette approche radicale consiste à déporter physiquement le PC sur un serveur lame distant. Le principal avantage réside dans une centralisation de l'administration qui est toutefois relative. Par exemple, une opération de télédistribution reste de même nature. On profite toutefois de la sécurité et de la disponibilité d'un environnement serveur. HP et le petit constructeur ClearCube proposent des châssis de PC lames.

6. Vers le cumul et la fédération de ces technologies

Aucune de ces solutions ne répondant parfaitement à tous les besoins, il est pertinent de les associer. "On peut par exemple mettre à profit la virtualisation d'applications pour les déployer dans des machines virtuelles centralisées sur un serveur", explique Chrystel Daverdin (Kappa). On peut aussi dédier le streaming d'applications ou de système aux applications très exigeantes, tout en réservant le client léger Windows à la bureautique basique. Pour gérer cette hétérogénéité de technologies, on voit apparaître ce que l'on appelle des connection brokers. Ils allouent dynamiquement un poste de travail (on parle de provisioning), qu'il s'agisse d'une lame, d'une machine virtuelle ou d'un OS.

Dans cette optique, VMware a racheté Propero, éditeur d'un connection broker, tandis que Citrix a sorti son produit, Desktop Server, qui délivre même des applications virtuelles. Citrix se pose également en fédérateur via Presentation Manager. "Ce produit offre désormais les moyens de choisir, pour chaque poste, le mode de diffusion des applications, que ce soit en client léger ou en virtualisation", explique ainsi Guillaume Le Tyrant (photo), responsable marketing produits Europe du sud chez Citrix.

Les principales technologies de poste de travail

Technologie
Description
Acteurs
Client léger Windows
Applications exécutées sur un serveur, déport de l'interface utilisateur sur le PC.
Microsoft, Citrix (et fabricants de clients légers).
Virtualisation d'applications
Applications exécutées sur le PC mais isolées entre elles et du système. Distribution de l'application en mode streaming par un serveur.
Microsoft, Citrix, Altiris.
Virtualisation du PC
Virtualisation de l'environnement système de chaque PC, sur un serveur. Déport de l'interface utilisateur sur le PC physique.
VMware
Streaming de système d'exploitation
Mise à disposition d'un système d'exploitation, auprès des PC, par un serveur.
Ardence (racheté par Citrix).
PC lame
Centralisation physique de chaque PC sur un serveur lame. Déport de l'interface utilisateur sur un client léger.
ClearCube et HP
LIRE AUSSI
 
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages