Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SECURITE

Deux logiciels de cryptage bon marché pour sécuriser vos données

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Coupel le 16/02/2005 - indexel.net
 

Afin de garantir la confidentialité des données enregistrées sur les disques durs, le chiffrement est la solution la plus simple et surtout la plus efficace. Des logiciels bon marché s'acquittent de cette tâche très facilement.

 

Le cryptage n'est pas fait que pour les militaires. Des données telles que les fichiers clients, les devis, ou encore des codes sources pourraient causer de gros problèmes à l'entreprise s'ils venaient à tomber entre les mains de la concurrence. Les moyens cryptologiques étant désormais libres depuis la récente loi sur l'économie numérique, la meilleure solution pour conserver la confidentialité des données consiste à les chiffrer. Les logiciels de chiffrement sont très nombreux, mais il convient de se méfier. Nombre d'entre eux sont basés sur des algorithmes élémentaires (tels que le "ou" exclusif) qui n'offrent aucune protection. D'autres ne publient pas les algorithmes qu'ils utilisent, ce qui ne permet pas de savoir s'ils ne contiennent pas une "porte dérobée" par laquelle il serait facile d'entrer. Pour une protection réellement efficace, mieux vaut se tourner vers l'AES (Advanced Encryption Standard), ou d'autres algorithmes considérés comme sûrs tels que FEAL, REDOC, LOKI, RC2, IDEA, GOST, RC5 ou encore BlowFish.

Un chiffrement par disques logiques

Au lieu de chiffrer fichier par fichier - ce qui n'est guère pratique - les deux produits que nous avons sélectionnés créent des disques logiques dans lesquels les données sont transférées comme sur une partition standard. Le chiffrement/déchiffrement s'effectue à la volée de manière transparente et sans délai notable. En début de session, un mot de passe est requis pour ouvrir le disque. Ensuite, lorsque le travail est terminé, le disque doit être démonté pour rendre les données inaccessibles.

 

Coffre-fort 7 de Steganos convient plutôt à une utilisation personnelle. Son utilisation est des plus simples, puisqu'il suffit de cliquer sur une icône pour créer un lecteur sécurisé. Il faut ensuite indiquer le nom du fichier, son emplacement, sa taille puis enfin définir le mot de passe. Coffre-fort 7 indique alors le niveau de sécurité du mot de passe au fur et à mesure de sa saisie, ce qui est un point fort de ce logiciel. Pour cela, il se base sur un dictionnaire et sur le nombre de caractères saisis. Coffre-fort 7 permet de créer jusqu'à 4 lecteurs d'une capacité de 64 Go chacun. Ce logiciel contient aussi une fonction intéressante nommée Portable Safe permettant d'ouvrir sur n'importe quel PC des fichiers cryptés placés sur des clés USB, des CD ou des DVD, sans qu'il soit nécessaire d'installer le logiciel. Coffre-Fort 7 de Steganos coûte 25 euros et il est basé sur l'algorithme AES 128 bits.

Une arme anti-agression

Le deuxième logiciel que nous avons testé est DriveCrypt 4.2 de SecurStar. Son interface est plus austère, mais il offre plus de possibilités. D'abord un grand choix d'algorithmes qui vont du simple DES 56 bits aux très puissants triple AES 768 bits, ou triple BlowFish 1344 bits. La sécurité peut alors être considérée comme "totale", d'autant que les mots de passe peuvent être divisés en 4 parties de 40 caractères chacune. Ensuite, une fonction très intéressante de ce logiciel permet par exemple à tous les membres d'une équipe d'avoir leurs disques cryptés avec leurs propres mots de passe, tout en gardant la possibilité pour le responsable d'avoir un mot de passe maître capable d'ouvrir tous les disques. Ainsi, si un utilisateur est absent, ou a quitté la société, il sera toujours possible de récupérer les données de son disque.

DriveCrypt 4.2 permet enfin avec une autre fonction appelée "disques invisibles" de leurrer d'éventuels agresseurs qui voudraient forcer l'utilisateur à livrer son mot de passe. Comme plus haut, deux mots de passe sont attribués à un même disque. Le premier l'ouvre sur des données "banales" et le deuxième sur les données vraiment confidentielles. Lors d'une éventuelle agression, il suffira de donner le mauvais mot de masse. Étant donné que la totalité de l'espace libre du disque est remplie de données aléatoires, il est impossible de savoir si un disque contient ou non, un disque invisible. DriveCrypt 4.2 est disponible en téléchargement sur le site de l'éditeur et coûte environ 60 dollars.

 

Ces deux logiciels sont intuitifs et offrent une sécurité totale à condition, bien sûr, de choisir de bons mots de passe, c'est-à-dire suffisamment longs et contenant au moins une lettre en majuscule, une lettre en minuscule, un chiffre et un caractère spécial.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages