Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SECURITE, SUR LE TERRAIN

Gestion centralisée des antivirus : Bridgestone choisit la simplicité et... l'économie

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Jérôme Saiz le 17/09/2003 - indexel.net
 

Pour assurer l´installation, la mise à jour et la gestion des antivirus de ses 550 PC, Bridgestone France a choisi la voie de la simplicité : une console d´administration unique et des mises à jour automatiques des postes de travail. Le tout gratuitement grâce aux outils propriétaires de son éditeur.

 

"Pour nos antivirus, nous recherchions surtout la simplicité", se souvient Michel Koziol, responsable du parc micro-informatique chez Bridgestone France. Une exigence qui se traduit dès le choix du produit, que Bridgestone laisse entièrement à la discrétion d´un prestataire extérieur : "notre critère essentiel était de pouvoir mettre l´antivirus à jour simultanément sur tout le parc, en y consacrant le moins possible de ressources. Pour le reste, nous voulions un bon suivi commercial, et pour cela nous faisions confiance à l´un de nos prestataires. Nous n´avions pas envie de réaliser des tests nous même, en interne, pour choisir un produit", explique Michel Koziol.

Difficile de faire plus simple

Ce produit, ca sera F-Secure, un antivirus professionnel (il n´existe pas de version grand public) doté d´une architecture logicielle adaptée aux déploiements importants. "Le déploiement grâce à une console d´administration est vraiment très rapide. Nous n´avons eu qu´à consacrer un PC à l´installation de la console d´administration, préconfigurée par notre prestataire. C´est elle qui a ensuite déployé automatiquement l´antivirus sur tous nos PC", résume Michel Koziol (photo). Le gain de temps est énorme : la console était opérationnelle dans la journée, et l´ensemble des 550 PC de Bridgestone France avait son antivirus dans la semaine. "A chaque connexion d´un nouveau poste de travail par le réseau Novell, la console d´administration installait le client antivirus, de manière transparente pour l´utilisateur", se souvient le responsable. Finalement, l´opération n´aura nécessité qu´une modification du script de login Novell afin de permettre à la console l´installation distante des clients (ce qui est également possible sur un domaine Microsoft). On peut difficilement faire plus simple pour déployer 550 antivirus !

29 euros HT par poste

Une fois installée, la console F-Secure Policy Manager permet de gérer l´ensemble du parc depuis un point unique, et d´intervenir sur n´importe quel antivirus particulier, ou de désigner des groupes (pour en changer la configuration, le réinstaller, en consulter les journaux ou lancer une analyse). Pour les mises à jour, la console est connectée directement aux serveurs de l´éditeur : "C´est un choix : nous avons autorisé le téléchargement et le déploiement des mises à jour automatiques. Nous sommes ainsi protégés pratiquement en temps réel. Nous avons parfois deux mises à jour dans la journée ! Et cela fonctionne sans accroc depuis un an", commente Michel Koziol.Là aussi, une architecture capable de prendre en compte un réseau étendu est un plus : la console F-Secure va chercher ses mises à jour via Backweb, un outil chargé d´optimiser les transferts et d´économiser la bande passante, tant sur Internet que lors de la distribution des mises à jour sur le réseau local. Et pour Bridgestone cette administration centralisée ne coûte pas plus cher : la console d´administration et le serveur Backweb sont compris dans le coût par poste de l´antivirus (29 euros HT par poste).

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages