Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, SECURITE

La CNIL lance une enquête sur la sécurité de NFC

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 16/05/2012 - indexel.net
 
Cnil-enquete-securite-nfc

La technologie NFC ne serait finalement pas aussi sécurisée qu’on voulait bien le croire. Face au risque de piratage de coordonnées bancaires dénoncé par plusieurs ingénieurs, la CNIL a décidé d’investiguer.

 

Technologie dite de proximité, le NFC (Near Field Communication) a le vent en poupe : elle équipe un pourcentage croissant des téléphones portables, investit le secteur des cartes bancaires et plusieurs villes ont lancé des projets spécifiques (paiement de places de parking, etc.). L'innovation du NFC réside dans l'absence de contact physique entre le téléphone ou la carte bancaire et le terminal de paiement. Il suffit, en effet, de passer l'équipement devant le terminal pour transmettre son identité bancaire et ainsi effectuer une transaction.

Un piratage trop facile

Pas de saisie de code, pas d'insertion de carte bancaire... cette simplicité aurait toutefois ses failles. Alertée, la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) a lancé une enquête technique "afin d'identifier d'éventuels problèmes de sécurité et d'évaluer leurs conséquences en termes d'impact sur la vie privée des porteurs de carte". Et de rappeler : "La loi Informatique et libertés prévoit que les organismes mettant en œuvre des traitements informatiques doivent assurer la sécurité des données qu'ils traitent afin notamment d'empêcher que des tiers non autorisés n'y aient accès".

Réputée pourtant pour être plus sécurisée que les technologies sans fil Bluetooth ou RFID, les brèches de sécurité de NFC ont été dénoncées par des ingénieurs qui ont démontré qu'il est possible de capter toutes les informations aux alentours avec un simple téléphone équipé d'un logiciel et d'une antenne spéciale. En d'autres termes, moyennant un investissement relativement minime, il serait possible de voler les coordonnées bancaires de tous les individus situés dans un périmètre de proximité, voire même de copier l'intégralité d'une carte bancaire. Constat d'autant plus inquiétant quand on sait que plusieurs banques ont déjà équipé leur cartes de la fameuse puce NFC !

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages