Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SECURITE, SUR LE TERRAIN

La Sofinfra vérouille ses ordinateurs portables

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Jérôme Saiz le 11/07/2002 - indexel.net
 

Lassée de PGP et autres solutions hétéroclites, la Sofinfra a choisi de rationaliser la protection de sa flotte d´ordinateurs portables. Au menu : clé USB, connexions simplifiées et chiffrement des données sensibles. A l´arrivée, c´est tout le parc informatique qui en profite, pour un budget inférieur à 200 euros par poste.

 

"A mon arrivée dans l´entreprise, chacun était responsable de la sécurité de son ordinateur portable. A l´étranger, nos collaborateurs dormaient littéralement avec ! ", se souvient Frédéric Davi (photo), responsable informatique de la Sofinfra. Et on les comprend : la société, qui travaille pour le secteur de la Défense, livre des infrastructures militaires clé en main à des gouvernements étrangers, notamment au Moyen-Orient. Certains collaborateurs utilisaient PGP (Pretty Good Privacy, logiciel de chiffrement très répandu), mais le délaissaient vite, tant son utilisation au quotidien peut être contraignante. Sans compter les problèmes de gestion de clé et de synchronisation dès le retour au bureau. "J´ai voulu rationaliser tout ça. J´ai étudié le marché durant six mois, avant de choisir les produits de Calyx Datacontrol, que j´ai ensuite évalué durant deux mois, poursuit le responsable informatique.

La Sofrinfra a ainsi choisi SK PC et SK Logon, déployés initialement seulement sur ses ordinateurs mobiles. Première brique de cette nouvelle politique de sécurité, SK PC permet de verrouiller totalement un poste de travail : "L´ordinateur ne peut pas démarrer sans sa clé USB, même avec une disquette système. Et même pendant son utilisation sous Windows, l´administrateur peut interdire l´accès à la base de registre, à la touche F8 durant le démarrage, voire protéger l´accès au mode "sans échec" par un mot de passe", s´enthousiasme Frédéric Davi. Mieux : la clé USB peut-être elle-même protégée par un code PIN, et il est possible d´en limiter l´utilisation à certaines tranches horaires seulement.La même clé sert également à activer le chiffrement / déchiffrement d´éventuels fichiers sur le disque dur, les mettant ainsi à l´abri d´un vol du disque dur. Une solution que la Sofinfra n´a cependant pas généralisée : "Nous n´avons pas systématisé le recourt au chiffrement. C´est laissé à l´appréciation de chacun. Nous préférons faire confiance à nos utilisateurs et leur donner les moyens de chiffrer, plutôt que de l´imposer", précise Frédéric Davi.

Le second produit sélectionné, SK Logon, vient compléter la sécurité de l´ensemble et, surtout, faciliter la vie des utilisateurs : "mes utilisateurs n´ont plus à taper de mot de passe pour se connecter au LAN du siège ou des antennes locales. En se connectant, ils insèrent la même clé USB qui protège leur portable et ils sont authentifiés sur tout le réseau", apprécie Frédéric Davi. Et de fait, les utilisateurs adhérent totalement au projet : "au début, ils se sont dit "encore quelque chose à accrocher à mon porte-clés". Mais c´est rapidement devenu une habitude. Surtout que plus aucun PC ne peut démarrer sans cette clé ! ", plaisante Frédéric Davi.Et face aux demandes des utilisateurs, qui souhaitaient retrouver sur leur poste de travail fixe la même souplesse d´authentification que sur leur mobile, la solution a été étendue à la totalité du parc informatique de la Sofinfra, soit 35 postes et deux serveurs. Le tout pour deux cents euros par poste et une installation d´une quinzaine de minutes : difficile d´imaginer sécurité plus simple.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages