Samedi 16 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SECURITE, SUR LE TERRAIN

Le badging, dernière arme des terrains de camping

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Sébastien Chauveau le 27/06/2002 - indexel.net
 

Le badge comme moyen de contrôle : c´est le phénomène très "tendance" des terrains de camping depuis trois ans. Pour lutter contre la fraude, l´insécurité, le gaspillage... certains établissements n´ont pas hésité à se transformer en forteresse. Vos entrées et vos sorties y sont surveillées, vos accès autorisés et vos faits et gestes contrôlés. Même pendant les vacances, l´informatique est omniprésente.

 

Dans les terrains de camping, il existait bien, depuis plusieurs années, déjà, quelques systèmes de contrôles des entrées (traduisez : ouverture et fermeture automatique des barrières). Mais ils se résumaient à des boucles magnétiques posées dans le sol ou à des télécommandes à distance. Quant à vos accès (douches, sanitaires, piscines, etc.) et à vos faits et gestes (utilisation de l´eau, des lave-linge...), ils étaient sous l´oeil des agents d´accueil ou tributaires de simples jetons. Maintenant, l´électronique et l´informatique se sont emparées de toutes ces tracasseries.

"Nous avons mis au point un badge (appelé badge proximité Sovepass) qui intègre une puce électronique et une bobine", explique Bernard Talva, directeur de Sovematic , importateur et installateur de matériels destinés aux collectivités. Il est donc autonome (puisqu´il fonctionne par induction), mais surtout programmable à souhait. Ainsi, lorsque vous réservez votre place dans un camping équipé de badges proximité Sovepass, votre numéro de client, votre emplacement, vos coordonnées, vos dates d´arrivée et de départ sont enregistrés dans un petit logiciel - sous Windows - dédié au paramétrage. Reste à faire le badge : "Il suffit juste à l´agent d´accueil de l´apposer sur un programmateur - relié au port de communication de l´ordinateur du camping - et de cliquer sur "Créer le badge". C´est aussi simple que cela", affirme le directeur de Sovematic.
Mais certains de ces établissements utilisateurs de badges proximité Sovepass vont plus loin dans la gestion de leurs vacanciers. Puisqu´ils déterminent certains accès : "Si vous avez des enfants, l´accès à la nurserie peut vous être autorisé, ce qui n´est pas le cas autrement", explique Bernard Talva. "Même chose pour les sanitaires aménagés, si vous êtes handicapé, ou pour la piscine, si vous êtes un campeur-payeur", ajoute-t-il. D´autres adeptes du système Sovepass font aussi la chasse au gaspillage, en programmant leurs badges pour l´utilisation des douches ou des bornes à eau. Et l´on s´acheminerait même vers la gestion de la vie à l´intérieur des mobile-homes, en veillant notamment à leur consommation d´électricité.

Attention aux coûts

Ce n´est pas tant le système de badging Sovepass qui est révolutionnaire, mais son fonctionnement. "Ce n´est plus les lecteurs de badges que l´on programme, via des connexions par câbles à des centrales informatiques, mais les badges eux-mêmes", précise Bernard Talva. Ce qui autorise un plus large éventail et une plus grande facilité d´utilisation du système. "On peut mettre des lecteurs partout, signale notre importateur, sauf qu´il ne faut pas en oublier le coût : environ 450 euros pose incluse, plus les diverses adaptations, qui ne sont pas les mêmes s´ils sont couplés à une barrière, à une machine à laver ou à une borne à eau...". Il faut ajouter à cela le prix des badges, une dizaine d´euros l´unité - sachant qu´il en faut un par famille de campeurs -, et celui du coffret d´exploitation (comprenant le logiciel de paramétrage, le programmateur de badges, les câbles, etc.), dont le montant est de quelque 1 200 euros.
"Notre camping étant coupé par une route communale, nous ne pouvions pas utiliser les autres systèmes de badging car nous n´avions pas le droit de creuser la chaussée pour faire passer des câbles", se souvient Isabelle Rimbaud, responsable d´accueil d´un camping deux étoiles en Vendée, la Davière Plage. De plus, comme nous étions déjà informatisés pour la gestion et la facturation des réservations et que le logiciel Sovepass est très simple à utiliser, cette solution de badging s´est tout naturellement imposée."

Plus qu´une réelle économie sur l´eau ou l´électricité, les dirigeants de camping ont surtout constaté un réel retour au calme et à la sérénité de leurs établissements depuis qu´ils ont recours aux badges Sovepass. "Au plus fort de notre activité, nous pouvons accueillir jusqu´à 1 000 personnes sur notre camping. Et avec les amis, cela peut faire deux fois plus. Ce qui induit : plus de voitures, plus de personnes prenant des douches ou utilisant les sanitaires...", fait remarquer Isabelle Rimbaud, pour justifier de telles méthodes de "pistage". Quant à son homologue, Catherine Valotteau, gérante d´un autre camping deux étoiles dans le même département, Les Mizottes, qui a poussé la programmation de ses badges jusqu´à y insérer de la monétique pour les machines à laver et à sécher le linge, elle argue le côté pratique et sécuritaire des choses : "Nous n´avons plus de files d´attente à l´accueil pour nous demander des jetons et plus de personnes qui vont et qui viennent dans nos allées."

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages