Mardi 12 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

SECURITE, SUR LE TERRAIN

Le télétravail exige des doubles boucliers

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Burçin Gerçek le 05/04/2001 - indexel.net
 

Basé sur une connexion depuis l´extérieur au réseau interne de l´entreprise, le télétravail nécessite un système de sécurité renforcé. Le Monde Interactif et BSL Industries ont choisi de mettre en place des techniques "maison", sans rendre leurs données accessibles sur Internet.

 

S´occuper des enfants un mercredi, assurer une maintenance ponctuelle ou transmettre un document à la fin d´une journée riche en déplacements : les 40 salariés du Monde interactif, le site web du journal le Monde, ont différentes raisons pour travailler à distance. Equipés d´un ordinateur portable avec un modem, ils bénéficient d´un système spécifique d´accès au réseau interne.

"Le télétravail concerne tous les services, aussi bien les journalistes que le service de comptabilité ou l´informatique", précise Ginette Khadraoui (photo), responsable informatique du site web. "Nous avions besoin d´un système accessible partout dans le monde, mais sans passer par Internet. La connexion via le web présente pour l´instant des risques en matière de sécurité". Le journal développe alors une technologie "maison" basé sur les connexions entre les modems des salariés et le routeur de l´entreprise.Le système fonctionne par une liaison téléphonique. Après avoir composé un numéro vert, les salariés entrent leur login et leur mot de passe pour se connecter au réseau interne. Le module Secure Remote installé sur l´ordinateur du salarié interroge alors le firewall du journal et demande une autorisation pour un accès extérieur. La sécurité des connexions est renforcée par une clé physique que les salariés doivent insérer derrière leur ordinateur.

Les coûts de communication élevés

Ces multiples étapes de vérification servent à identifier l´utilisateur. "Certains télétravailleurs traitent des données sensibles. Ces vérifications sont donc indispensables pour assurer la sécurité des données", explique Ginette Khadraoui. En fonction du temps passé en télétravail, les salariés bénéficient d´un accès différent au réseau interne. "Ceux qui ne sont en télétravail que ponctuellement se connectent à notre réseau via RTS avec un modem standard à 56 Kbits. Les salariés qui ont besoin d´une connexion permanente pour partager des fichiers, passent par un boîtier Numéris", indique Ginette Khadraoui.Avec un accès à 128 Kbits, le Numéris permet aux salariés de lire ou de partager des documents comme s´ils étaient dans les locaux de l´entreprise. Mais ce confort de consultation a un prix. "Nous avons des coûts de communication très élevés", regrette Ginette Khadraoui. "Nous envisageons donc de passer en ADSL et en VPN, plus adaptés à nos besoins, dans les mois à venir".

Collaborateurs à Singapour

Loin de Paris et du rythme du monde de journalisme, la société BSL Industries utilise un système similaire pour ses télésalariés. Si le débit et la sécurité sont prioritaires pour le Monde interactif, c´est la communication avec ses collaborateurs lointains qui a incité cette entreprise picarde à adopter le télétravail. "Nous fabriquons des équipements pour les chaudronneries et nous avons des bureaux repartis dans le monde, dont certains à Singapour et aux Etats-Unis", explique Bernard Pouvaret, PDG de la société."Certains de nos salariés travaillent à domicile, d´autres sont souvent en déplacement entre différents sites de production. Ils ont besoin d´accéder aux rapports de visite clientèle ou de transmettre des plans de soudage et de montage au siège", souligne-t-il. "Ils se connectent alors sur la base de donnée de l´entreprise pour consulter ces documents". La connexion à distance se fait également par un numéro de téléphone chez BSL Industries. Le module "Visit", développé sur Windev et installé sur les postes clients, vérifie l´identité des utilisateurs.

La société compte 20 télétravailleurs qui bénéficient de ce système d´accès par téléphone. Mais appeler depuis Singapour un numéro en France ne revient-t-il pas cher à l´entreprise ? "Le télétravail consiste en des consultations documentaires très courtes pour nous", déclare Bernard Pouvaret. "Les coûts de communication restent donc raisonnables". L´entreprise n´envisage pas de passer pour l´instant à un système d´échange des documents sur Internet par soucis de sécurité.

Fiche d'identité des entreprises

Le site du journal le Monde, Le Monde interactif emploie 80 salariés. La rédaction web est composée d´une vingtaine de journalistes. Le service informatique compte une dizaine d´ingénieurs.
Implanté à Soissons, BSL Industries Chaudronnerie dispose de dix sites de production. Effectifs : 600 personnes. CA : 250 millions de F.

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages