Mercredi 18 octobre 2017
NASDAQ : 6626.0850 1.9941   nasdaq0.03 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, SECURITE

Spams : la France dernière de la classe

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 01/07/2009 - indexel.net
 
Enveloppe.illustrant.l.e.mailing

Les pourriels touchent particulièrement la France où ils ont augmenté de 8,6 % en juin. Une récente étude s'inquiète surtout de la propagation des botnets − ces robots logiciels à l'origine du spam − via les messageries instantanées.

 

Selon le dernier rapport MessageLabs Intelligence de Symantec, le niveau de spam est resté inchangé en juin dans le monde : neuf messages électroniques sur dix sont des pourriels et 83,2 % d'entre eux sont générés par des botnets tels que Cutwail. Rappelons que ces logiciels sont installés par les spammeurs sur les ordinateurs des particuliers ou des entreprises, à leur insu.

Parmi les autres menaces, 1,5 % des liens hypertexte échangés via les messageries instantanées des internautes pointent vers des sites web hébergeant un contenu malveillant. C'est deux fois plus que fin 2008. Au total, Symantec a identifié une moyenne de 1 919 nouveaux sites web par jour contenant des codes malveillants et d'autres programmes potentiellement indésirables tels que des logiciels espions et publicitaires, soit une augmentation de 67 % par rapport au mois de mai.

En revanche, les antivirus et les filtres anti-phishing semblent assez efficaces puisque seulement 0,37 % des e-mails contiennent un virus et 0,36 % une tentative d'hameçonnage : technique consistant à orienter l'utilisateur vers un site factice imitant celui d'une banque, par exemple pour lui soutirer des informations confidentielles. Les secteurs économiques les plus touchés par le spam sont l'hôtellerie et de la restauration, suivis par l'enseignement, l'industrie chimique et pharmaceutique, la grande distribution, le secteur public et la finance.

Les volumes de spams ont régressé aux Etats-Unis, au Canada et au Japon. Ils ont légèrement augmenté au Royaume-Uni et en Allemagne. La France en revanche est particulièrement touchée par les pourriels puisque leur volume a progressé de 8,6 % en juin. Ce qui fait de l'Hexagone le pays le plus exposé aux spams.

Aux Etats-Unis, la loi Health Information Technology for Economic and Clinical Health (HITECH) encadre les exigences de notification de violation et de protection des données pour les dossiers personnels de santé et pousse les organismes de santé et les spécialistes de la sécurité informatique à accentuer leur pression sur les spammeurs. À quand la même initiative en France ?

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages