Mercredi 13 décembre 2017
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES, SECURITE

Vol de données : coût en hausse pour les entreprises françaises

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marion Lecomte le 23/03/2012 - indexel.net
 
Vol-donnees-cout-hausse-entreprises-fr

Le Ponemon Institute et Symantec publient une étude sur le coût du vol de données en France. Résultat : une hausse de 16 %, soit un coût de 2,55 millions d’euros constitué majoritairement par la perte de clients.

 

L'étude « Cost of a Data Breach » réalisée par le Ponemon Institute pour le compte de Symantec, atteste d'une hausse du coût de la perte de données pour les entreprises françaises. Le coût moyen par donnée compromise s'élève à 122 euros, contre 98 euros l'an passé, soit une hausse de 16 % par rapport à 2010. Par coût, il faut entendre les dépenses engagées pour détecter, mettre en place les processus d'information, d'alerte et de réponse aux pertes de données ainsi que des charges indirectes comme l'impact économique lié à la perte de confiance des clients. Ce dernier critère représente 57 % du coût total.

À l'origine de ces incidents, toujours les mêmes causes : des attaques malveillantes (43 % des cas), la négligence des employés ou fournisseurs (30 %), des problèmes informatiques ou de processus internes (26 %). Basée sur l'analyse de 23 cas de pertes de données, sur dix secteurs d'activité, l'étude ne permet pas de faire une généralisation des coûts par industrie. Néanmoins, quelques tendances se distinguent : les finances, les nouvelles technologies et les biens de consommation apparaissent comme des secteurs où le coût de la perte de données est le plus élevé.

« La protection des données reste un défi pour les entreprises, notamment avec la multiplication des terminaux utilisés et la convergence de leurs utilisations personnelles et professionnelles. Les entreprises doivent non seulement protéger les données partout où elles sont stockées ou utilisées, mais également développer une culture de la sécurité, avec des formations, des règles et des actions », commente Laurent Heslault, directeur des stratégies de sécurité de Symantec en France. Le Responsable de la Sécurité du Système d'Information (RSSI) devient ainsi un facteur de réduction de coût pour l'entreprise : - 63 euros par donnée compromise selon l'étude.

D'autres mesures sont également prises par les entreprises : des procédures et des contrôles manuels ou des programmes de formation et de sensibilisation... À la suite d'un premier incident, elles se tournent plus facilement vers des mesures préventives telles que le chiffrement (37 %, soit une hausse de 9 %), le DLP (Data Loss Prevention pour 30 % soit une croissance de 12 %), des systèmes de monitoring de la sécurité, des solutions de sécurisation des terminaux.

Symantec propose aux entreprises d'analyser leurs risques avec le calculateur des risques de perte de données. Reposant sur sept années de données récoltées sur le sujet, ce calculateur tient compte de la taille de l'entreprise, de son secteur d'activité, de sa situation géographique et de ses méthodes de sécurité pour estimer combien lui coûterait une perte de données, globalement et par fichier touché.

Pour en savoir plus sur l'étude : « Cost of a Data Breach Study : France » (en anglais)

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages