Dimanche 22 octobre 2017
NASDAQ : 6629.0532 23.9863   nasdaq0.36 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MATERIELS, SUR LE TERRAIN

e.l.m leblanc inaugure le « e-dépannage » pour ses 300 techniciens

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Françoise Payen le 28/11/2007 - indexel.net
 
Cvd_elm_edepannage

Grâce à leur nouvelle solution d'informatique embarquée "e-dépanneur2", les 300 techniciens de maintenance d'e.l.m. leblanc gagnent en confort et en efficacité.

 

Entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de systèmes de chauffage et de production d'eau chaude (chaudières, chauffe-eau, solaire), e.l.m. leblanc effectue plus de 300 000 interventions par an auprès de ses clients. Le traitement informatique de celles-ci n'est évidemment pas sans conséquence pour l'entreprise. Mise en place en 2003 avec le concours de la société Devoteam, e-dépanneur, la première solution d'informatique embarquée dont ont bénéficié les techniciens, était devenue obsolète. Des consultations ont donc été engagées dès la mi-2006 dans le cadre du projet "e-dépanneur2".

 

Recherche d'une solution simple, entièrement sans fil

 

"Nous avons tenu compte au maximum des remontées du terrain pour définir le cahier des charges d'e-dépanneur2, explique Eric Payan, DSI d'e.l.m. leblanc. Nos techniciens souffraient du poids élevé de leur mallette d'intervention et d'une connectique arrivée en fin de course. Certains bogues affectaient en outre le fonctionnement de leur PDA, et la lenteur du traitement des informations et de l'impression des documents était devenue dommageable pour eux comme pour l'entreprise". Une solution entièrement sans fil est privilégiée. Pour le matériel, le spécialiste des produits de chauffage penche pour les PDA durcis Intermec CN3 tandis que les imprimantes Zebra retiennent son attention. L'intégrateur Ezos (groupe Vision IT), qui était en compétition avec Rayonnance Technologies, un autre spécialiste des solutions mobiles, est retenu pour la mise en oeuvre de la solution.

 

"L'indépendance totale d'Ezos vis-à-vis des constructeurs a été pour nous un élément essentiel. Ezos nous a confortés dans le choix que nous avions fait en matière d'équipement et a assuré très rapidement le portage des applicatifs métier existants vers ces nouveaux matériels, ainsi que le développement du module de synchronisation avec les données bancaires et la formation d'un chef de projet. Le fait qu'Ezos ait été désigné "Microsoft Gold Partner" sur le segment "Mobility Solutions" constitue pour nous un gage supplémentaire de compétence puisque notre dispositif est basé sur Windows Mobile 5", précise Eric Payan (photo). La solution de sécurité Sparus Software accompagne ce dispositif.

 

Mise en place rapide et utilisation maximale

 

En janvier 2007, un test est mis en place auprès de huit utilisateurs. À la mi-juin, tous les techniciens disposent d'un sac entièrement équipé de 7,3 kg - contre 15 kg pour l'ancienne valise - et sont formés à l'utilisation d'e-dépanneur2. Et, si la centrale est désormais en mesure de mettre à jour leurs agendas en moins de 15 minutes, les applications et l'impression fonctionnent aussi en un temps record. "Il y a deux générations et demi d'écart entre ces deux versions mobiles, relève Eric Payan, se félicitant également de la rapidité avec laquelle les techniciens se sont appropriés leur nouveau matériel : Nous avons un taux d'utilisation du matériel supérieur à 98 % alors qu'auparavant, celui-ci excédait rarement 92 %". Le prix de revient de la solution complète est "sensiblement inférieur à 2 000 euros par technicien".

 

Pour une image d'entreprise « communicante »

 

Autre bénéfice incontestable de la nouvelle solution, l'image de modernité véhiculée par celle-ci, valorisante pour les techniciens comme pour l'entreprise. D'autant que e-dépanneur2 poursuit son évolution. Ezos et e.l.m. leblanc travaillent en effet au développement de nouvelles fonctionnalités telles que la possibilité pour les techniciens de saisir directement leurs frais sur leur PDA ou la saisie automatisée, via une liaison bluetooth, des mesures que ceux-ci effectuent avec les appareils dont ils disposent. Enfin, le PDA devrait être utilisé pour le téléchargement des mises-à-jour logicielles de la Thermibox. Ce boîtier, qui équipe en option les chaudières de la marque vendues depuis octobre 2007, assure de nombreuses fonctions communicantes très innovantes.

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages