Mardi 24 octobre 2017
NASDAQ : 6586.8262 42.2271   nasdaq0.64 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT, SUR LE TERRAIN

Interconnecter ses sites via des accès Internet grand public

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Thierry Lévy-Abégnoli le 03/11/2004 - indexel.net
 

La coopérative agricole Syntéane a décidé de passer par l'Internet pour relier son siège et ses soixante-dix sites et PC nomades. A la clé, une économie de plus de 50 % par rapport à une offre de VPN/IP d'opérateur. Dominique Simon, son DSI, raconte.

 

C'est une problématique de coût qui a amené Syntéane, une coopérative agricole de 400 personnes réalisant un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros, à construire son VPN/IP sur la base d'accès Internet grand public. Cette infrastructure interconnecte un site central et cinquante petits sites (chacun étant équipé d'un seul PC), auxquels il faut ajouter vingt PC nomades. Un choix audacieux qui a abouti à une économie drastique, le budget télécoms annuel passant de 230 000 euros à 75 000 euros.

 

Un impératif absolu : réduire les coûts

 

La genèse de la décision remonte à la fin de l'année 2003. A l'époque, le réseau de Syntéane est bâti sur une offre Frame Relay qui, juste avant que le contrat n'arrive à échéance, connaît d'importants problèmes de qualité de service. Mais là n'est pas l'essentiel. "Notre activité ayant beaucoup souffert de la canicule d'août 2003, nous devions absolument réduire nos coûts", explique  Dominique Simon (photo ci-dessus), directeur informatique. La solution naturelle consisterait à souscrire l'un des services de VPN/IP d'opérateurs. Syntéane consulte ainsi Cegetel et France Télécom. Leurs propositions aboutiraient à une économie de 20 à 25 %. "C'était insuffisant, il nous fallait donc faire preuve de plus d'imagination", ajoute Dominique Simon. Vient alors l'idée de construire un réseau à partir d'accès Internet grand public. Une solution viable car un taux de disponibilité de seulement 95 % serait suffisant et les besoins en bande passante sont faibles puisque les applications Unix sont consultées en mode caractère via des émulateurs Telnet sous Windows.

 

Sécuriser les flux via des tunnels IP-Sec

 

Mais tout n'est pas si simple. Seule la moitié des sites, situés en zone rurale, sont éligibles en ADSL. Les autres devront donc être reliés en Numéris, type d'accès pour lesquels les FAI ne proposent guère de forfaits intéressants. Parallèlement, le passage par les tuyaux de l'Internet, ouverts aux quatre vents, nécessite la création de tunnels IP-Sec (dans lesquels les flux sont chiffrés). Une problématique sur laquelle les FAI ont un discours très flou. Ces deux écueils seront vite levés. Tout d'abord, Dominique Simon trouve chez Tiscali une offre de forfait Numéris avec connexion pratiquement permanente (de six heures à vingt heures) pour un coût comparable à celui de l'ADSL.

 

D'autre part, il découvre, sur le Web, la société Netcelo qui se propose d'étudier l'aspect IP-Sec, d'aider à la réalisation d'une maquette entre le siège et un site, puis d'administrer à distance l'ensemble des équipements. Pour réduire encore les coûts, ces derniers seront toutefois déployés par Syntéane. En l'occurrence, le site central est équipé de trois routeurs Cisco se comportant en passerelles IP-Sec. Chacun d'entre eux correspond à un accès Internet 128/512 Kbit/s, soit deux abonnements Wanadoo Pro et un souscrit chez Tiscali. Côté sites distants, les PC connectés en ADSL ou les portables passant par le RTC sont équipés d'un client IP-Sec logiciel. Quant aux autres PC, ils accèdent à l'Internet via des routeurs Numéris embarquant leurs propres clients IP-Sec.

 

Le coût annuel de 75 000 euros inclut à la fois les accès Internet (ADSL, Numéris et RTC) et la prestation de télé-administration délivrée par Netcelo. Toutefois, la facture pourrait grimper si la décision est prise de déployer des applications intranet. Il faudra en effet équiper le site central d'un accès SDSL (à débit symétrique) dont il n'existe que des offres entreprises.

 

 

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages